Shit Happen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shit Happen

Message  Kara-Lune Dupuis le Ven 6 Juin - 1:10

(Ce rp se passe en février) (part one)

Kara avait quelque soucis depuis un petite temps enfin depuis janvier en fait... Nausée le matin fatigue extrême était un pain quotidien tellement qu'elle demandait de l'aide au frère de big D régulièrement, pour certaines manipulation.En fait, elle se levait très très tôt pour se rendre au puits... Puiser de l'Eau et  partait casi en courant tout les matins parfois même en pyjamas...

Sceau près des tests de labo, pour palier à l'urgence... Elle venait de fermer les yeux sans trop s'en apercevoir en écrivant des informations de recherche


" Alors, alors, chère collègue! Il paraît que ça ne va pas trop fort!" Lança dans son dos une voix rauque et vaguement familière.


Elle leva la tête feignant ne pas s'être endormie...


Heu...hein ... quoi.... Non tout va très bien...

La goule tapa des pieds sur le seuil du laboratoire pour débarrasser ses bottes de la neige.
"C'est pas ce que j'ai entendu dire. Au fait, vous vous souvenez de moi? Docteur Landry. Je vous ai vue en classe, si je ne m'abuse..."


Oui, je me souviens... 3 jours avant une infection... Le coeur  et tout... On enlève pas une balle n'importe comment ça dépend de la plaie, de la balle... J'ai encore tout les notes...

Termine d'écrire le mot commencer lorsqu'elle c'est endormie avant de porter son attention complète vers le docteur.


" Pas mal, pas mal. Mais je ne suis pas venu vous faire une interro surprise." Le chirurgien s'était débarrassé de son lourd manteau et jetait un regard approbateur au labo.


Ah! Dommage il y a longtemps que je vous ai pas vu. Comme vous pouvez voir, on a un peu avancé... Si vous avez le temps je pourrais vous montrez un ou deux trucs sur la nouvelle maladie... Là je test des rats pour leurs santé avant de les reproduires pour avoir des rats de laboratoire.


"Oh, moi, j'ai le temps. Vous, à voir votre mine, c'est moins sûr... Vous avez presque le teint aussi vert que moi..."


Sourit à moitié confiante surtout un peu beurk de se faire comparer à une goule...


Bien c'est l'hiver, donc manque de soleil  pour être tout bronzé... En plus,j'ai eu un rhume dernièrement comme la pluspart d'entre nous d'ailleurs, ça vient avec la température... Non?

"Hmmm hmmm" fit Landry, d'un air absent, tout en devisageant son interlocutrice. "Il y a des sacrées saloperies qui traînent, en ce moment... Moi, ce qui m'inquiète, vous concernant, c'est l'asthenie qu'on m'a décrite comme étant majeure et constante, sans comparaison avec la baisse normale de tonus qui accompagne une petite affection ORL, voyez-vous..."


Le regarde un instant, voyant qu'il n'était vraiment pas là pour les recherches.


Vous êtes ici pour moi... Sérieusement? Qui s'inquiète?


Il ignora délibérément la question. Son boulot était de poser un diagnostic et de prescrire un traitement, pas de jouer les messagers. "Bon, décrivez-moi un peu vos symptômes."

Elle pencha la tête de côté...


Et vous devez lui dire ce qui ne va pas ensuite???

Il était pris de court, sur ce coup là. De quoi lui parlait-elle? On lui avait décrit sa patiente comme étant une scientifique, sérieuse, raisonnable. Pas une petite comique. Delirait-elle?


"Et... de qui parlons-nous, exactement?"


Bien je me demande bien, puisque je ne sais pas qui vous a appeler pour venir me voir... Donc je me demande si vous allez lui dire ensuite ce qui ne va pas...


Landry soupira. Ces jeunes, franchement... "En fait, je suis toujours dans le coin à cette époque de l'année. Une étape habituelle sur mon circuit, en quelques sortes. Ensuite, vos symptômes m'ont été rapportés par plusieurs personnes. Il est donc logique que je cherche à savoir ce qu'il en est afin d'établir ensemble un plan d'action en fonction du risque vital, et caetera, et caetera..."

Elle soupira un instant ...


Ça pour être vital...

Une nausée la reprit comme à chaque fois qu'elle osait y penser le moindrement un peu... Elle prit de grand respire avant d'approcher le sceaux.

 
Le médecin s'assit, attendant tranquillement que sa patiente se décide à lui expliquer ce qui n'allait pas. Encore qu'il commençait à avoir sa petite théorie. En attendant, elle pouvait bien vomir tripes et boyaux, il en fallait plus que cela pour impressionner un homme qui avait passé les derniers mois à desintoxiquer une accro au dernier degré au jet...


 Elle reprit le linge humide qu'elle utilisait pour essuyer sa bouche...  Se releva avec un regard semi-defiant et amusée tout en étant très insécure intérieurement et à la limite de la crise de panique maintenant qu'elle devait parler un peu... Du coup son regard redevint un peu plus froid typique de son retour à son côté analytique...


Alors la patiente vomis tout les matins... Lorsque certaines odeur particulière lui vient au narrine, d'ailleurs odeurs qui sont franchement plus accentuer que ce que la majoritée sentent réellement. Le soir lorsque fatiguée les nausées réapparaisse mais elle ne vomit pas nécessairement... Quoi que cela pourrait arrivé vu la spontanéité de la chose...


La dite patiente s'endors après avoir mangé et particulièrement en début d'après midi, la fatigue étant tellement intense qu'elle se cache parfois sous le bureau pour faire un petit sommes discret... Et tôt le soir elle tombe comme ... comme... enfin je sais pas trop mais dès qu'elle met sa tête sur l'oreillée et le sommeil est profond et elle ne peut pas luter jusqu'au retour du mal de coeur le matin qui la réveille assez brusquement...


Saleté de virus très très vital hein...?  Lança t-elle sur un ton sarcastique.

* Ouais, je suis vraiment bon...* se  dit Landry en constatant que sa théorie tenait la route. Bon, il y avait bien un ou deux diagnostics différentiels possibles, mais, rasoir d'Occam aidant, il était à peu près sûr de sa shot. Et il n'était apparemment pas le seul.


"Hmmm... Et le co-géniteur fait-il encore partie de votre vie? Quoique, en ce qui me concerne, la décision n'appartient qu'à vous..."

La décision... quel décision... Y a pas grand décision à prendre sur le sujet. À moins de jouer avec sa vie... Puis y a  encore des chances que se soit une saleté de virus... Et s'il y a géniteur... Bien c'est un peu plus clair qu'il est encore dans ma vie... À moins que vos recherches de données ne vous ai pas tout dit à part des symptômes...
 
"Alors, tout d'abord, sachez que vous avez des options. Et vous ne pouvez tout de même pas rester là dans ce labo en espérant que tout ceci ne soit qu'un rêve et que tout sera réglé à votre réveil. Que vous le vouliez ou non, vous avez des dispositions à prendre..."


Elle rapprocha subitement le sceaux pour vomir on ne sait quoi puisqu'il n'avait plus grand chose à vomir. Elle avait l'impression qu'à force elle vomirait peut-être l'intrus... Le genre de penser stupide qui traversait l'esprit lorsqu'on vomissait le ventre vide... Elle le regarda ensuite un instant... Puis regarda par la fenêtre qui menait vers le dortoire et le bureau de big Dady comme si elle avait un peu peur qu'on surprenne sa situation... Ce qui lui fit penser soudainement...


Faudra que je fasse pauser des rideaux à cette fenêtre pour les rendez-vous plus privé...


Je peux y rester dans le moment afin de trouver une solution... Parce que sincèrement j'ai aucune idée de la réalité de ma situation, ni de si... SI ... cela est réel de comment je pourrais seulement aborder le truc...au sois disant père... qui sera plus parano que moi en réaction...



"Parano? Je ne vois pas en quoi une situation aussi simple pourrait rendre parano... Enfin, je peux me tromper, mais vous ne me donnez pas l'impression d'avoir une vie sentimentale compliquée..."


Spontanément sans trop y réfléchir...


Elle est pas mal séparé entre moi et une quinzaine de pute, mais elles c'est pas sentimental...


- Euh... Ok... Soit... Cet endroit étant ce qu'il est... Mais sans vouloir être désagréable, j'ai un peu l'impression que vous vous noyez dans un verre d'eau. Vous êtes une grande fille, ce qui vous arrive est d'une extrême normalité, pour ne pas dire banalité, faites ce que vous avez à faire au lieu de vous cacher sous vôtre bureau en attendant je ne sais quoi."


Bon quel sont vos propositions à se sujet ??? Puisque vous dite qu'il y a des options... puis encore c'est quoi 6 semaines... J'ai juste un peu de retard avec tout c'est pas super confirmé si ça se trouve ça peut aussi être nerveux...


"Ça fait juste un peu plus de 80 ans que je pratique la médecine, c'est vrai, un cas exceptionnel comme le vôtre, je n'en ai jamais vu. Non, c'est vrai, si ça se trouve, c'est juste une réaction à une piqure d'insecte très rare qui a miraculeusement survécu au froid de canard que je supporte depuis des décennies dans ce putain de pays. Bon, alors, vous le gardez ou pas."


Le regarde un instant avec un air de: ben là FRANCHEMENT...


GARDER OU PAS ET QUOI ENCORE... ÇA SE DÉCIDE PAS DE MÊME... SANS COMTÉ  LES RISQUES DE MOURIR  AUTANT EN LE GARDANT QU'EN LE GARDANT PAS... LE GARDER C'EST PLUS UN SURCIS DE 9 MOIS...

La goule ne se laissa pas démonter. Il nota juste le rush d'hormones. Ouais, logique...

" Je ne sais pas d'où vous venez et comment les choses s'y passaient mais je peux vous affirmer qu'ici, les deux possibilités sont tout à fait sécuritaires."

La panique monta en Kara, c'était un de ses moments d'horreur qu'elle détestait.

Sans salle désinfecté, rien pour aider le bébé s'il va mal, rien pour vraiment aider la mère si cela tourne mal... Tu... Vous voyez une césarienne ici... Des plans je manger une bal de l'arme... Et... Bon je peux quand même pas non plus décider ça tout seul... Parce que si vous savez, et que des gens vous on envoyer me voir c'est que des gens se doute... Du coup si je choisi de pas le garder que ça tourne mal ben l'autre peut se fâcher aussi... Comme pas se fâcher... je sais pas ...


"Vous savez combien je me suis coltiné d'accouchements au cours de la dernière année? Vingt-sept. Dont six césariennes. Zéro pertes, alors merci de ne pas insulter mes compétences. Non mais sans blague. Et si vous voulez associer le père à la décision, faites-le maintenant, parce dans six mois, il aura des raisons de s'énerver... Je dis ça comme ça..."


J'ai jusqu'à quand pour donner cette réponse là...

"Demain, je repars, alors pour une intervention sécuritaire, il vaut mieux vous décider rapidement..."


 Se lève comme pour aller directement parler à Big Daddy puis se rassoit subitement se disant que se serait un peu ridicule d'arriver comme ça dans le bureau faudrait trouver des paroles adapter...


C'est un peu court pour faire passer la pillule à Aur...tk...


"Bon, si vous me cherchez, je vais être au réfectoire, je crève la dalle..." dit la goule en se levant.


*soupire*... OK... Bonne appétit...


Retourne nerveusement vers son dossier pour écrire et fini par tapoter du crayon sans arriver à avancer.


Landry était sorti sans rien ajouter. Tant que son expertise médicale n'était pas requise, il ne se sentait pas particulièrement concerné par la situation.

Dépose son crayons, se lève... se rassoit, reprend son crayon... Regarde la cafetière puis le bureau... dépose son crayon se relève...se rassoit reprend son crayon, regarde la cafetière, puis le bureau puis Landry qui se commande à mangé... Pendant un petit moment comme ça , elle refait ses gestes...


Elle pouvait vaguement espérer qu'Aurélien était occupé, qu'il y avait quelque chose d'important en cours dans le bureau mais cet espoir fut vite déçu quand elle vit du coin de l'oeil la porte du bureau s'ouvrir et le pimp mettre poliment mais fermement un solliciteur quelconque dehors.

* Reste figée quelques minutes debout ayant peur soudainement voyant et le doc et Aurélien dans la même pièce... La pression était casi- insoutenable, elle se dirigea vers la petite salle pour... arrêter devant la cafetière et prendre un café... puis se dit que deux seraient peut-être mieux... Avant de marcher d'un pas... Incertain vers le bureau... C'était comme si le chemin se rallongeait encore et toujours... Elle s'arrêta un moment au bout de la table regardant le doc... Elle aurait espérée qui lui dise: ''AH! AH! Je t'ai bien eu , maintenant tu vas faire plus attention.'' Mais le docteur était trop sérieux pour ça...

En effet, Landry semblait considérer sa tâche accomplie pour le moment et il se consacrait entièrement à l'omelette qu'on venait de lui servir. L'homme qui venait de sortir du bureau du patron avait l'air de ne pas savoir si il lui avait donné une réponse positive ou négative. Dans le doute, il se dirigea vers le bar.

Elle se demandait soudainement si lui amener de l'alcool à la place du café, pour après la nouvelle serait pas une meilleure idée... Puis elle se souvint qu'à un certain moment il était venu se confier à elle lorsqu'il avait but dans son bureau... Du coup, elle resta avec son idée des deux cafés... Un avant, un après... Elle tenta d'afficher un sourire avant de cogner à la porte...


"C'est ouvert" lança le patron sur un ton plutôt joyeux qu'il risquait fort de ne pas conserver bien longtemps.


* Elle ouvrit la porte venant lui porter les deux cafés... l'air semi inquiète...


Ça va?


"Ben, oui, ça va. Pourquoi ça n'irait pas?" Demanda t'il avec un sourire. "Wow, de mieux en mieux, le service!" Ajouta Aurélien en prenant une des tasses de café. Il avait commencé à la boire quand il s'arrêta brusquement, soupira puis regarda Kara d'un air interrogateur. "Ok, dis moi que tu n'es pas sérieuse..."


Hein??? Mais j'ai rien dit encore... C'est toi qui à parler à Landry?
Et oui je viens pour être sérieuse...


- Quoi, Landry? Quel rapport avec... Oh non, tu as vraiment pogne quelque chose?

Non, oui , enfin si on veut... J'essais de me souvenir de tout ce qui c'est passez il y a 6 semaines et d'une discussion  particulière, mais toi tu me parle de quoi là?


- Bon... Si on parle bien de la même chose, je ne vois pas ce que Landry a à voir là-dedans. Et oui, ça fait six semaines mais franchement, Kara, tu ne crois pas qu'on a mieux à faire que de tomber dans ce genre d'enfantillages...


Heu, je parlais du projet...

- Du... projet... Euh... Attends, je ne te suis plus, là... Quel projet?


Hum... attend tu parles de quoi toi comme enfantillage... Parce que moi ça concerne les naissances ...


- Ah! Ce projet-là! Et puis? Ça avance? Landry va t'aider, c'est ça?


-Si on veut, mais tu parlais de quoi là?

- Rien, une niaiserie, un malentendu. Bon, tu as besoin de quelque chose pour le labo, c'est ça? Tu sais bien que je t'ai donné carte blanche pour tes projets...


Bien déjà je crois que mettre un rideau dans la fenêtre pour certaine rencontre privé ça va...
Sinon... j'essayais de me souvenir exactemetn de ce que tu pensais pour la pilulle les bébés et tout ça...là...

*Essait d'Avoir l'air neutre...


- Un rideau? Euh... Ok... Tu peux te passer de mon avis pour ça, tu sais. Et pour le reste... Disons que je ne suis pas opposé au principe mais je ne me casse pas le tronc à reconstruire des choses pour qu'il n'y aie plus personne dedans dans deux générations...

Ok, donc si quelqu'un de relativement normal, viendrait dire qu'elle est enceinte que Landry lui propose de l'opéré pour enlever le bébé... Toi, tu trouverais ça comment... Parce que c'est de ça qu'on parlait un peu avec Landry...Tsé...


Essais de continuer à avoir l'air neutre...


- Bah, je pars du principe que la fille, elle sait ce qu'elle fait. C'est son corps, après tout, personne ne peut décider à sa place. On n'est plus avant-guerre, quand-même!


* Le regarde un instant* OK, mais tu avais pas dit un truc sur ... ARF,... Laisse faire...Donc tu veux pas m'épouser...?


Et répond... c'est toi qui m'a envoyer Landry pour un examen médicale?


- Un truc sur quoi? Et puis qu'est-ce que... Mais on a combien de conversations en même temps, là? Et oui, je t'ai envoyé Landry, parce que je commençais a trouver ça bizarre que tu t'endormes en parlant et mon frère m'a raconté que tu piques du nez sur tes eprouvettes.


Ah!! Tu parlais pas de m'épouser quand tu parlais d'enfantillages? Euh... beaucoup de conversation je crois ...


- Oui, c'était bien ça mais... Attends, on ne va pas s'en sortir, là... On peut essayer de reprendre, dans l'ordre?

On peut essayer... Heu... Tu crois que des parents marier pour des futures générations c'est bien ou pas...? Mais bon ça c'est pas reprendre la conversation... Tu veux que je sorte avec le deuxième café et que je revienne pour repartir à zéro... Je peux aller chercher deux cafés pour moi... Parce bon...


Il lui lança un regard de biais. Il commençait à la connaître, donc, non, elle n'était pas subitement devenue complètement folle.

- Mariés, pas mariés, c'est juste de la paperasse, ça. Et pour le café, tu fais comme tu veux, tant qu'on finit par avoir une conversation qui fasse un minimum sens...


Mais ça a plein de sens ce qu'on dit ça part dans tout les sens... Du coup, ça du sens... juste pas celui qu'on veut...  Donc, le mariage c'Est que de la paperasse c'est pas utile au future, ni de la communauté ni des enfants... quand même étrange venant d'un homme qui prie avant les repas...


- Oui, eh bien justement, j'aimerais que ce qu'on dise aie un seul sens, qu'on sache de quoi on parle. Et puis le mariage, tout ça, c'est des choix personnels, je ne vais pas imposer ce genre de trucs. Je prie, ouais, mais je ne fais pas prier les autres, on ne va pas tomber en théocratie, manquerait plus que ça!


Bon toute manière c'était pas de mariage mais de pire que ça que je venais parler donc... Je recommence... Pour toi la femme est libre de choisir ... Mais faut quand même que le future soit assuré... Et l'homme dans ça... Je veux dire le père ... Tu sais quand on parle pas de prostituée...

- Pire que le mariage? Wow, ça fait froid dans le dos... Non, sérieusement... Comme je disais, je crois aux choix personnels. Le monde n'est pas non plus peuplé de crétins irresponsables. Même avec les putes, il y a des tas de gars qui assument leur paternité et c'est très bien comme ça.


 Retient sa nausée décourager, se lève pour entre-ouvrir et avoir de l'air.*


Fait trop chaud...
Hum... heu.... OK, je vais aller réfléchir alors... 24 heures c'est peu pour une décision mais bon...

* Sort dehors ne voulant pas être malade devant Aurélien *


Il la regarda sortir. Il n'y comprenait rien. Il y avait tout de même des limites à tourner autour du pot, même pour Kara. Qu'est-ce qu'il se passait, bordel?

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=bMMV_RoEMxE
http://www.youtube.com/watch?v=Hl6I_bou5rw
Je fais des fautes d’orthographe j'en suis consciente et je suis désolée pour vos yeux.
avatar
Kara-Lune Dupuis

Messages : 45
Date d'inscription : 23/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shit Happen

Message  Kara-Lune Dupuis le Ven 6 Juin - 1:55

(partie 2 )


Kara trouvait le moment assez grave pour carrément donner la garde du labo à son assistant pour les prochaines 24 heures, elle devait prendre une décision et se demandait si dans tout se brouhaha de penser Aurélien avait compris... Et surtout comment le dire réellement clairement ... Pour les autres ça allait mais quand il s'agissait d'elle-même tout devenait sans cesse compliqué.


Elle alla s'asseoir près du feu extérieur un moment avec des pensées vides et mélangés , puis se dit qu'il vaudrait mieux essayer de trouver un coins tranquil... Ouep, c'était pas gagné dans cet endroit...


De son côté, Aurélien, qui commençait à s'habituer au mode de pensée et d'expression parfois tordus de Kara, essayait de faire sens avec leur conversation. Sa dernière théorie était assez éloignée de la réalité, mais au moins, il faisait des efforts.


Elle tentait de mettre dans sa tête les morceaux de réponses qui lui étaient parvenue en finale tout se mélangeait comme d'habitude et elle commença à jouer nerveusement avec ses sa couettes de cheveux la tournant en rond... Elle respira un bon coup et étrangement recommença le manège, debout... assis...debout...assis...debout...
Elle prit alors son calepin et fit une ligne au centre pour/ contre... 

Du coté des contres:                                                                                                                  

Ça braille la nuit,                                                                                                                          

ça pue,                                                                                                                                        

c'est demandant,                                                                                                                        

j,ai plein de boulot autre que ça...                                                                                                  

Ça va se faire kidnappé juste pour son père...
Les dangés mort autant dans l'accouchement que dans l'Avortement...

 Coté pour:

 C'est bon pour le ''future'', 
 c'est quand même mignon quand ça rit,
 ça reste pas bébé, 
  je pourrais lui montrer le labo un jour si je suis en vie.

   On meurt pas nécessairement mais on a fischtre plus de vie mais c'est une raison conne parce que dans notre monde on à pas vraiment de vie c'est juste ce qu'on peu avoir et on se contente avec...


Elle resta là un moment à regarder le feu et trouver des raisons tout aussi idiotes les unes que les autres...

* Sur la porte du labo= laboratoire fermé pour 24 heures si urgences voir l'assistant...*



Heureusement, en cette saison morte, les urgences étaient rares. Tout fonctionnait au ralenti, comme engourdi par le froid et la neige qu'on avait accumulée en muraille autour du Camp. La sensation d'isolement était totale.


 Elle se relava après un moment elle ne savait pas trop le nombre de temps passer mais elle avait froid et  faim, elle se rendit donc à la salle pour manger. Calepin toujours en mains crayon rangé. Elle commanda deux assiettes, elle avait subitement très, très, très, faim et alla s'asseoir.

"T'as l'air gelée comme un rat!" Lui dit l'une des putes en s'asseyant près d'elle. C'était Marina, la grande blonde qui, pour une raison inconnue, était toujours particulièrement sympathique avec elle.


Oui, très j,ai passé un moment dehors à essayer de réfléchir aux utilités de certains de mes travaux... J'ai pas vu le temps passé...


- Dehors? Par ce temps? Et ça t'a éclairci les idées?

Non... Je vois toujours pas... Si inventer une pillule contre les bébés est bien et si l'Avortement est réellement une solution sensé et sécuritaire dans les conditions hygiènique de la place.

- Ben, des avortements, y'en a, ici, tu te doutes. Et ça se passe bien quand c'est Landry. Pour ton truc de pillule, par contre, je peux pas t'aider...


Oui, mais est-ce quelque chose de bien en soit ?Cela nuit-il au travail? Est-ce que ça nuit aussi au développement future des colonies?

Ben, ça dépend. Si la fille a pris du jet, vaut mieux pas qu'elle aie le petit, parce qu'il va pas être normal. Et puis ça dépend du père, aussi, parce qu'élever des flos toute seule, c'est pas facile...


Ouai bon y a des pères à qui faut faire des diagrammes...


Elle passa la mains dans les airs comme pour effacer...


Donc , selon toi l'avis du père est important?

- Faut voir. J'veux dire, ça depend si on parle d'un couple ou bien d'une fille et un client.

Oui en effet, dans le cas d'une fille et d'un client ça vous empêches de travailler combien de temps un avortement?
Ou vous les casez ou les bébés si vous les gardés faut bien les mettres quelques part

- Après un avortement, le boss nous donne un mois, des fois deux, de congé. Parce que bon, même si ça se passe bien, c'est jamais marrant, ça fait réfléchir et tout... Et celles qui gardent leurs bébés, soit elles les confient à de la famille, soit elles changent de branche.

Ok faut-il encore qu'il y est une famille...

Dans se cas il y a des genres d'orpheli...


 Elle réalisa soudainement le poid de ses paroles, elle n'avait jamais voulu d'enfants en dehors de son bunker par peur de mort et tout... Mais elle les adoraient, comme elle aimait tout être vivant qu'elle sauvait c'était son métier de sauver, comme elle avait apprise à respecter la nature avec le temps. Alors que dans son bunker les enfants  étaient naissances prévue, câdrer et entourer autant ici c'était en quelques sortes des cadeaux de la nature et de l'évolution... Ses yeux changèrent avec un trop plein d'émotions, son coeur fit un bon et elle allait entamer la deuxième assiette mais l'appétit lui coupa sec.

- Tu sais, ici, la famille, c'est large. Des amis, une ancienne collègue, ça fait la job. Pis des fois, le père... Eh, ça va?

Oui... heu...non... Enfin, oui... j'avais très faim mais plus là... Et je réalise l'ampleur de certaines bêtises... Le truc pour pas avoir de bébé devrait être limité au fille qui en font une vocation comme travail... L'Avortement au choix de tous...

- Euh, ok... Faut dire, ça me fait un peu marrer quand les gens disent qu'ils veulent pas d'enfants parce que le monde est trop dur. Tse, c'était-tu bien mieux avant?

Hum... ça dépend de ou tu vivais en fait... Je trouve que le monde est dur, je trouve qu'il y a tellement de danger au fait que l'enfant se retrouve orphelin ou encore esclave quelconque...En même temps ou irait le monde sans enfants...

-Ouais, y'a vingt ans, je dis pas, mais là, avec les colonies et tout, c'est quand même pas si pire!

Je ne sais pas faudrait faire des recherches à se sujet... Sur combien meurt en couches en lien avec les taux de natalités et les médecins disponible.

- Ben, moi, je sais pas, mais au lieu de faire des trucs anti-bébés, ce serait peut-être bien de faire des affaires pour que les enfants soient en santé...

Oui en effet, des vaccins contre certaines maladies seraient bien... Et peut-être que ça encourageraient le taux de natalité...


 Elle savait pas trop ou elle s'en allait avec ça, elle suivait la conversation tout en réalisant qu'elle pensait condamné une vie à la mort par peur de mourir elle-même dans le processus et cela sans en parler directement au père... Que dirait-elle à une patiente qui lui parlait de ça... Surement faut être directe c'est le plus court chemin, pas facile je l'accorde mais nécessaire...Elle retenait des larmes cette fois...(ah les femmes enceintes)


Hum... je crois que j'ai une urgence, merci beaucoup , vraiment tu viens de m'éclairer.

- Pas de quoi! Ça fait plaisir d'être utile, surtout pour la science et la medecine et tout ça!

* Elle força un sourire dans un regard embué... Elle se rendit devant la porte du bureau espérant qu'Aurélien soit en place... Juste avant elle reprit son calepin pour écrire sous la liste... Et tout ça c'est des raisons innutile lier au fait que tu as peur de ta mort ou de devoir jongler avec la mort d'un proche Kara... Encore dans tout ses états elle cogna à la porte.*

- Ouais! C'est ouvert!

* Elle ouvrit la porte se sentant un peu défaillir par le stress, en regardant Aurélien... Elle dit avec un petit chat dans la gorge...*
Je te dérange?

- Non, pas du tout. C'est plutôt calme. Assied-toi, ça a pas l'air d'aller...

* Elle s'assit, en effet tout son côté droit professionnel avait pris le bord pour laisser l'émotionnel gérer ce qui en général foutait un peu le bordel mais elle était décider...
En effet, ça va pas je peux pas prendre une décision pire que le mariage tout seul...
enfin pas si pire...

- Ok, donc, si je te suis bien, tu veux que je t'aide à prendre une décision. C'est ça?

Heu... Oui...


*Elle prit un grand respire...Avant de continuer en se répétant: '' directe Kara.. directe... enfin aussi directe que tes capables de le faire...''


Je veux dire j'ai jusqu'à demain départ de Landry pour savoir si tu me donne un ou deux mois de congé... Ou si j'hypothèque, quand même avec un certains plaisir puisque c'est toi,  mais beaucoup de crainte, en quelques sorte ma vie donc la tienne aussi à moins que tu disparaisse dans le brume ce qui m'étonnerait...


*Bien oui parce qu'elle réalisait de plus en plus non seulement c'était une vie de plus en elle mais d'Aurélien... Ce qui lui faisait penser qu'elle avait une partie de lui en elle et que au finale elle en était quand même ravie et réconfortée...Sur ce elle ne trouva rien d'autre à faire que de lui tendre la calepin et avoir un peu envie de fuir... d'ou la question:*


Tu veux un autre café?

Il resta silencieux un moment, peut-être tournant et retournant les mots qu'il venait d'entendre pour être sur d'avoir bien compris, peut être prenant une note mentale sur le fait que les civiles ne savaient pas compter.


- Si j'ai bien saisi, ce serait plus à moi de me lever pour aller te chercher des trucs." Il soupira, mais sans decouragement ni colère. "Ouais, bon, j'imagine qu'on a couru après..."

*Elle le regarda un moment, vu le stress et les sautes d'humeurs elle tentait juste de se calmer...


Couru après je crois pas... Enfin bref... et pour servir manquerait plus que ça, belle image de Big Daddy si tu te met à aller me chercher les trucs...

- Ils sont pas obligés de savoir que c'est pour toi. Bon, sérieusement, qu'est-ce que tu veux faire?

Je ne sais pas je crois que depuis se matin je passe par tout les pensées... D'où mon comportement dans ton bureau... J'essayais de remettre au clair des choses que tu as dit sur le future et tout puis en parlant d'orphelina et d'enfants et de soins ... Je me suis dis  bien c'est une vie et la vie doit être respecté et vu comme un cadeau de la nature en quelque sorte et c"est mon boulot de maintenir les vies... Puis même si Landry est un bon chirurgien j'ai quand même pas envie d'avoir des complications en lien avec sa chirurgie...


Devient un peu gêné et timide rose aux joues...


En même temps, d'avoir une tite partie de toi dans moi ça me fait plaisir même si au départ pas du tout...

- Eh ben... Moi qui commençais à me dire que je ne pouvais pas en avoir... Mais... C'est une possibilité ou un fait avéré?

Quand j,ai voulu nier la chose ... Il m'a répondu très sarcastiquement que ça devait être piqure d'insecte qui a survécu au froid miraculeusement et que bon...il avait 80 ans de pratique derrière et que ça le trompait pas...Retard, fatigue extrème, nausée, vomissement, saute d'humeur ou humeur fragile.. Je me doutais je voulais juste pas le voir... Alors je peux faire comme d'habitude et dire borf y a encore des chances que tout soit faux ou regarder le réalité en face parce que de toute manière elle va me rattraper... encore une fois

- Et donc, tu veux le garder.

Dans les deux cas j,ai peur de faire une méchante gaffe...Vu que cela se saura et que ça mettra aussi surement en quelque sorte sa sécurité en danger donc la sécurité de la place aussi...

- Bof, pas plus qu'autre chose. Si je garde le secret pour mon frère, c'est parce qu'il se promène et qu'il ne ferait pas de mal à une mouche. Un enfant, on l'a sous la main, en principe, au moins jusqu'à ce qu'il sache se servir d'une arme.

*Penche la tête de côté en le regardant et réalisant ce qu'il vient de dire, dans les faits... Il croyait qu'il en aurait jamais, du coup cela ne le dérange pas, et il n'avait pas peur de ce qui allait arrivé, étrangement cette réaction lui donnait juste envie de faire ce qu'elle fit exactement.... L'embrasser avec passion et chaleur pour ensuite reprendre son sérieux.

- Juste une chose. Ma job n'est pas héréditaire. Je ne veux pas voir tout ça tomber dans les mains de quelqu'un qui s'est juste donné la peine de naître. Faut mettre ça noir sur blanc, parce qu'on risque assez vite de ne plus être très objectifs.

-Oui, je comprend...Mais tu es sérieux? Tu veux le garder? Je veux dire tu réagis pas juste sur ma réaction quand même? Parce que c'est un peu gros à assumer tout seul tout ça...

- Disons que, c'est... particulier, comme situation. Alors je réagis comme je peux. Tu sais bien que ce n'est pas la première fois que je me fais dire ça. Mais c'est la première fois que c'est vrai...

-Hum... Bien si je serais entrée en disant je suis enceinte je me fais avortée demain par Landry. Tu aurais eu une réaction?

- Je ne pourrais pas trop aller contre, vu mes principes...

Tu parles de la décision de la femme? Cela empêche pas que ça pourrait te toucher émotionnellement... C'est un principe mais c'est pas garant de la pensé et des émotions lié à ça... Surtout si tu aimerais avoir tes enfants... et sans brimer la femme je crois que cela peut se dire... J'accepte ton choix, mais j'aimerais avoir mes enfants un jours...

- Ouais, ouais, c'est sûr, ça me ferait de quoi. Et puis pourquoi tu m'en parlerais si tu ne voulais pas le garder?

Parce que ça se fait pas tout seule... Parce que oui on le porte mais la petite vie viens de deux personnes et que après comte aussi c'est quand bien même 9 voir 10 mois qu'on s'en occupe presque seul parce qu'il est dans notre ventre, sur des années à s'en occupé.. même pas 1 ans/ 20ans je crois que ça pas le mérite de décider tout tout seul... Je comprend les femmes qui le font mais à tout le moins le faire de manière éclairer avec l'opinion... et tuer une vie si précieuse et prendre une décision seule sous prétexte que tu en prend soin 1 ans c'est un peu bizzare

- Ouais, bon, c'est sûr que même si tu ne voulais pas t'en occuper, il ne manquerait pas de nounous, cet enfant...

En effet et c'est Marina qui m'a fait un peu comprendre ça, en me parlant de famille élargie même si tu en avais pas...
Puis tu as toujours la possibilité de garder accoucher et donner au père s'il en veut vraiment un et pas toi...

- Ok, c'est bien beau la théorie, mais en pratique, on fait quoi, finalement?

J'ai jamais voulu d'enfants... Dans le bunker c'était vu comme une chose à faire de plus point pour le bien des hommes et le future... En dehors je trouvais que le monde était trop dure et fou... Mais ici avec toi, avec les colonies et avec le fait accomplie j'ai envie de le garder... J'ai peur et je lutte contre et écoute ce que mon coeur dit...

- Bon, eh bien on le garde, alors. En plus, on aurait l'air de quoi à rebâtir un monde qu'on ne souhaiterait pas à notre propre enfant?

Ah... Oui là tu marque un point... Ça ferait un peu étrange... Alors tu peux arrêter de t'inquiété, ma fatigue et tout ce que tu as perçue au finale ... C'est dans la normalité des choses et devrait se calmé de plus en plus d'ici la 12 ème semaine et ...


Lui tire la langue amusée...


Et du coup je suis encore là après 6 semaines...
Voir un peu plus...

- Soit, soit, mais là... Vu les circonstances... C'est pas possible... Ça ferait trop shotgun wedding, tu vois..." Il avait lui aussi un air amusé.

Rit de bon coeur à la remarque.


Toute les raisons son bonnes, semblerait-il pour toi .


* Elle alla lui reposer un baisé*


Alors j'irai dire à Landry que nos vies seront entre ses mains.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=bMMV_RoEMxE
http://www.youtube.com/watch?v=Hl6I_bou5rw
Je fais des fautes d’orthographe j'en suis consciente et je suis désolée pour vos yeux.
avatar
Kara-Lune Dupuis

Messages : 45
Date d'inscription : 23/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum