- Intérim -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

- Intérim -

Message  Angela Honey Badger le Mar 17 Juin - 22:32

[Avec l'autorisation et l'aide de Pierre (Big Daddy)]

Rapidement, la scie et la poussière devinrent une présence normal dans l'air. Les belles planches, les vieilles, celles qui avait été mal coupé et les plus petites trouvèrent une nouvelle fonction -autre que celle d'irriter les mains- et lorsqu'on eut épuiser leur stock, on en scia de nouvelles.

Allan et Bénédicte fessaient claquer les marches lorsqu'ils montaient avec du bois et, planches par planches, ils renforcirent les murs. Ils en fabriquèrent d'ailleurs un nouveau, pour éviter d'isoler la grange au complet. La rampe avait évoluer en un petit mur qui se raccordait à quelques pied au dessus de la tête de Badger. Leur nouvelle chambre.

Toute la journée on déplaça du matériel dans cette pièce. On Bougeait ceci, replaçait cela, rebougeait ceci, l'équipe fit plusieurs fois le tour de la salle, accompagner leurs outils.

Les deux autres journée furent les même. Tout le monde avait réussi a se blesser, sauf p-l et Allan -personne ne compris pourquoi d'ailleurs- tout le monde avait dit au moins une fois: j'ai chaud et tout le monde passait le reste de leur soirée pied nu, à se préparer pour leur future excursion.

Badger piquait des clous, avec la patience d'un moine et Angie tricotait des moufles avec une laine bleu foncé qui n'irritait pas les mains, mais la vue. 

On retrouva une boite de 'biscuits' aux bananes, écrasé, brulé, dans l'espacement entre leur planches et le plafond du dessous. On s'empressa de la tenir du bout des doits et de la déposer dans le feu, loin, beaucoup plus lois de là. On la remplaça par des matériaux de divers aspects et, une fois l'opération terminé, on ''recousu'' le planché.

Au final, la vieille grange ne s'en trouva pas rajeunit, pourtant, cette touche laissait sous-entendre qu'un groupe de gens un peu plus civiliser que les précédents venais de s'annexer aux domaine 'Brand'.

***

10 mois plus tard, rien n'avait vraiment changer. 

Il eut l'échos d'un sac tombant lourdement sur le sol du deuxième étage et il fut ouvert avec la délicatesse d'un ogre fatiguer.

Non, rien n'avait changé, des pièces continuaient de se faire incendier et rapetasser, ça chialait à droite, à gauche, ça bricolait, ça jardinait, ça miliçait... Au moins son cher bureau n'avait-il pas été saccagé. Il ne se passait pas grand chose et le maître des lieux se demandait s'il fallait y avoir là un bon ou un mauvais signe.

Probablement que Daddy avait vendu son âme au Diable. Âme au malin pour 2 heures de paix avec son verre, deux heure sans entendre personne chialer, deux heures pour fermer les yeux sans que personne ne tente de lui enlever la vie, deux heures sans-

-Hey!, fit la brunette en s'enfonçant une bouché de couscous aux ragout, ta mangé?

Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Intérim -

Message  Angela Honey Badger le Mer 25 Juin - 21:22

- Tiens, tu es rentrée.

Ce n'était pas une question, vraiment, juste une constatation. Il lui avait lancé un coup d'oeil oblique, restant concentré sur de petits carrés dont certains arboraient des drapeaux, sur l'écran de son ordinateur.

-Hun-hum, j'viens d'arrivé. Kara pi le Doc aussi, y'étaient avec moi.

Elle relança:

-Ta mangé?

- Oui, j'ai mangé. Plutôt mal, mais quand une famille qui se croit ton obligée te ramène le cipate le plus dégueulasse du monde en pensant bien faire, tu te tais, tu manges et tu dis merci. Ça fait partie du mandat... 

Il grimaça brièvement en souvenir de son souper. 

-Bon, donc, ce n'est qu'une question de minutes avant que la paix vesperale ne soit rompue. En attendant, quoi de neuf?

-Bha, rien.

Elle semblait vraiment préoccupé par son assiette, tellement qu'elle entra mais ne s'assied pas.

-Puis, fette hisfoire de moulin en fin de com'e?

- D'éolienne, pas de moulin, encore que je ne désespère pas de pouvoir faire de la farine ici un de ces jours, ça centraliserait et les gugusses des colonies arrêteront de faire n'importe quoi chacun de leur bord. Mais bon, ouais, l'éolienne. Pas trop technologique, pas trop primitif, ça devrait mettre tout le monde d'accord, ce truc.

-Tout le monde d'accord? Quel monde? sur quoi?

- Sur l'origine de l'énergie. Ça devrait faire à la fois plaisir aux gars dans le genre de celui du culte de la patente et à ceux qui pensent que quand il y a plus de quatre boulons, ça explose... À ce sujet, j'ai pas hâte au moment ou Kara va apprendre qui a bricolé le labo... Il ne restera qu'à reculer lentement en lui lançant de la camomille...

-''culte de la patente''?, Fit elle en donnant deux fois un coup de tête et en manquant de s'étouffer de rire. De quoi est-ce que tu parle? hahaha!

- Mais oui, ceux de Drummonville! On en a un, ici, maintenant, celui qui dit merci aux ampoules de s'allumer et des trucs du genre.

Elle haussa les épaules, vraiment, elle ne savait pas de quoi il parlais.

-J'ai pas vus.

Puis elle arrêta de mettre de la nourriture dans sa bouche:

-Pour le labo… Je sais pas si les autres te l'on raconté: On a eu cette machine conique, avec un pile nucléaire qui avait juste assez de ju pour venir jusqu'à nous, qui est arrivé. Je crois qu'elle a envoyé de quoi dans l'air. Next thing we know, on se met tous à halluciner qu'on avais le visage bizard. L'ai donner l'engin a Evan et a l'adepte. L'adepte -ta surment eu le temps de lui parler- ma dit tout ça sur la pile et tout. Il est bon!

Puis elle fini son assiètte:

-Celons lui, c'était les US qui nous l'on envoyé. …J'ai entendu quelque chose comme le CDC qui se serait allier aux US. Mystérieusement des based qui se mettent en mouvement avec un timing beaucoup trop pareil pour être une coïncidence…. 

- C'est de lui, que je te parle, de l'adepte! Enfin, tu as raison, ces gens là bossent bien, c'est plutôt une bonne chose d'en avoir un ici et..."

On frappa à la porte et on ouvrit sans attendre de réponse. C'était l'une des putes, une petite maigrichonne aux cheveux noirs de jais, Angie la connaissait mal. Elle était arrivée tard dans l'hiver et semblait d'une timidité maladive, ce qui ne l'avait pas poussée à socialiser outre-mesure hors de La Marque.

"Euh... On m'avait dit..." Commença t'elle d'une petite voix.

"On t'avait dit, mais je suis occupé, là. Repasse plus tard." Répondit le pimp avec une pointe d'agacement.

"Euh.... Mais... Même si....

- Même si rien du tout, repasse plus tard, merci." Dit-il plus gentiment, mais fermement. 
Elle referma la porte.

"Ouais... On disait quoi, déjà?

Angie avait déjà un pied dans la porte.

-On disait que je doit remplir mon assiette!

Elle rejoignit la maigrichonne et lui dit plus bas:

-Hey attend, attend. Il a fini, tu peu aller le voir.

Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Intérim -

Message  Angela Honey Badger le Mer 25 Juin - 21:23

De la cuisine, elle put voir la pute faire une entrée puis une sortie éclair du bureau avant de retourner vers La Marque. Elle remarqua sur le comptoir un plat de cipate entamé à l'air peu ragoutant que personne ne semblait vouloir toucher.

Après l'avoir reniflé, et, malgré la mise en garde, elle y planta sa fourchette et en pris un morceaux. Elle regrettais amèrement sa curiosité.

Des cuisines on pu entendre:

-Ho shit.

et, de nouveaux dans le bureaux elle dit:

-Comment elle s'appelle?

- Qui cha?" Demanda Aurélien tout en débouchant avec les dents une bouteille pleine d'un étrange liquide pourpre.

-La fille.

- Quelle? Ah, celle que je viens de renvoyer pour la deuxième fois? Yasmina." 

Il regarda l'horloge de son ordinateur. 

"Sérieux, trois minutes... Tu me prends pour qui? Bref..." Il se servit un verre et prit le temps d'apprécier son contenu. "De mieux en mieux, la prune des frères Taillefer. Fait presque passer le goût du cipate. Tu en veux?"

-Ha sure! Si tu m'en offrais pas j'allais aller au bar me caler quelque chose; Tout seul dans la déchiqueteuse, si la CDC débarque, je veux dormir bien dure! haha! .../ /...Je croyais que Kara allait en vouloir à Evan, pas a l'adepte, ils se connaissent?

- Bof, moi, ça m'a jamais empêché de dormir. Et pour ce qui est du labo... Bah, Kara ne connait pas l'adepte, pas encore, mais ça va être le choc des cultures. Et en ce moment, on ne sait jamais comment elle va réagir, alors...

-Hooo, Bha. Ils vont finir par s'entendre j'en suis sur. Kara s'entend avec tout le monde… Au fait, comme ça la, ton père, ta eu de ses nouvelles depuis que tu la voler et qu'il a fait semblant de t'avoir kidnappé? …On lui a sauter sa rotule quand-même!

Il eut un petit ricanement qui manqua de le faire s'étouffer sur la prune des frères Taillefer. Était-ce l'allusion au fait que Kara s'entendait avec tout le monde ou au prétendu kidnapping, mystère...

"Pas de nouvelles, non, il doit lécher ses blessures en attendant son heure, le vieux crisse. Avec un peu de chance, la gangrène va s'y mettre et on aura la paix.

-S't'idée de débarquer ici aussi pi dire qu'il t'avais kidnappé. Il s'attendait a quoi? Il a déjà fait un truc du genre?

-Non, c'est plutôt une nouveauté, il doit s'emmerder. Ou bien mon frère lui a raconté que les choses se passaient plutôt bien ici et le vieux a pas supporté...

Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Intérim -

Message  Angela Honey Badger le Mer 25 Juin - 21:24

-Ouin je sais pas ce que ton frêre lui à dit mais...

Sans prévenir elle lui foutu son orteil entre les cotes.

-S't'idée de me dire pourquoi tes parti mais pas ou! J'aurais pu te lâcher un call. On c'est inquiété.

Le geste était assez inattendu pour qu'il n'aie pas le temps de l'esquiver. Il la regarda d'un air faussement reprobateur, secouant lentement la tête et faisant claquer sa langue.

"Tsss tsss tsss! L'endroit où j'étais était de notoriété publique. Le lieutenant Billodeau était au courant. Entre autres.... Il va bien, d'ailleurs. Blessé au pont de l'Acadie. Il se remet. On va bientôt l'appeller Capitaine Billodeau. Au fait, il paraît que tu es devenue générale des communistes!

L'esquive verbale ne marcha pas. Il se fit attaquer par un deuxième pied.

-Pfff, j'ai passer un appel à tous. Personne savais ou tu était!

- Admettons que ça a été un peu le bordel et que la milice était occupée mais en principe, il y avait au moins les miliciens restés à Iberville pour confirmer qu'ils m'avaient vus... Tovaritcha...

-Aucun la fait. Et j'ai demander souvent. N'empêche que, je suis contante pour Billodeau, 5 des troupes ne répondaient plus après la horde…

Elle inspira, ne semblant pas très friande de la milice de Daddy tout à coup.

-Générale des communiste, ha bien, un autre surnom, il viens de ou celui-la?

- On m'a raconté que des russes venaient te voir, te donner des documents et t'appellaient Officier....

-Les Russes? Hahaha!

Elle sotie de sa poche un papier et le déplia. Il y avait la mention ''Officier Sage'' et lui tendit.

-Deux gars, habiller en vert, camo que j'ai croisé, le russe, et un asiatique dans le coins de la foret. Ils disent faire partie de la peoples army. Ils scoutaient les environs pour trouver de la ''tyranie'' des ''porc capitalit'' ou un ordre de bonnes genses''. Ils disaient avoir été dans des camps parce que les gens avaient peur d'eux. Ils cherche des alliés. …En tout cas, c'est ce qu'ils disent.

Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Intérim -

Message  Angela Honey Badger le Mer 25 Juin - 21:24

- L'Armée Populaire. Ils existent donc... Et ils ont l'air de t'avoir à la bonne. C'est bien, ça. Je ne sais pas ce qu'ils valent, au juste, mais si le CDC est de mèche avec les USA, enfin, ce qui en reste, ça nous fera toujours du monde de notre bord, contre les chiens capitalistes... Ou les porcs imperialistes... Ou tout autre animal de ferme avec une idéologie...

-À la bonne, c'est, … Une façon de le voir. Un des gars savaient que sa m'appartenait. La horde me la prise, il est venu me le rendre par l'intermède de son ami russe.

Elle sortie un calepin en petit poile arcenciel de son sac

-J'écrit seulement quand je suis seul, dans les bois ou dans ma chambre, …c'est fucking creep!

- D'écrire quand tu es seule ou qu'un russe aie pu le lire?

-Pour ce qui a dedant… .../ /...Anyway, je préfère Angie. J'ai trop de surnom ses temps si...

- Tu as raison, un surnom, c'est déjà beaucoup à tenir, crois-en mon expérience..

-Ho je crois que je peu me faire une idée. Une très bonne même.

Un moment passa.

-Anyway, je me débarrasse d'un des surnom… Les nouveaux miliciens on commencer à m'appeler ''la boss'' et… et Je ne veux plus être en charge quand tu n'est pas la. Le surnom est venu aux oreilles de Francisse. …Et je suis désolé, mais je ne vais pas me mettre volontairement entre le mur et le fusil de Francisse.

Elle s'assied plus droite et dit avec malaise: 

-Je ne dit pas ça sur un coup de tête. .../ /...Elle ma fait des menaces de morts et elle était si enragé… je… je ne crois pas qu'elle comprend l'intérim et tant que tu ne lui explique pas très clairement, mais alors la que se soit limpide, que je veux rien… mais absolument rien savoir du ''pouvoir'' je ne veux plus accomplir cette tache. 

- Et tu ne peux pas dire aux nouveaux de ne pas t'appeller comme ça? En fait, le truc, c'est d'avoir le même surnom pour tout le monde...

-Je leur est déjà dit… Mais sa ne règle pas vraiment le problème, n'est-ce pas?

Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Intérim -

Message  Angela Honey Badger le Mar 1 Juil - 19:38

- Ouais, ouais, Francisse m'a déjà chanté le petit refrain du "Tu t'laisses aller". D'après elle, te confier l'interim est de ma part un signe de faiblesse.

Angie était beaucoup trop gentille pour dire ce qu'elle avait en tête, alors elle garda le silence.

-…Tu évite la question ou…?

- Quelle question? J'ai déjà parlé à Francisse. Mais elle fait une fixette sur toi. C'est pas nouveau, d'ailleurs... Elle va bien se trouver un autre sujet de préoccupation, ou bien elle va décider que je suis trop con et elle va partir sur la route et revenir quand elle en aura marre d'être toute seule.

-Je te dit que même si tu lui a parler, elle ne comprend pas. Elle crois que je veux le pouvoir… Et je lui est dit que j'en voulais pas. Mais clairement elle comprend pas et même si je lui répétait, tout ce que ''Princesse'' lui dit entre par une oreille et sort par l'autre. 

- Ah non mais rassure-toi, ce n'est pas juste toi. Elle n'entend que ce qu'elle veut entendre, que ce soit n'importe qui qui lui parle.

Elle n'en croyais pas ses oreilles, éviter la question c'était une chose, mais l'éviter à se point?

-…Qu'est-ce qui se passe?

- Quoi, qu'est-ce qui se passe? Cette brave Frankie regrette la belle époque où on cassait des genoux. Pour elle, vu que tu n'es pas une tueuse tarée qui bave, tu es l'incarnation de ce changement. De ce que j'appelle la civilisation et de ce qu'elle doit appeler la pantouflardise ou je ne sais quoi du genre. Pour elle, le monde doit se diviser entre les casseurs de genoux et les lavettes qui reçoivent des ordres. Pas de chance, nous n'obeissons ni l'un ni l'autre à ces critères. Ça la perturbe...

-C'est toi qui verra à ça la journée ou elle m'aura tiré dessus. De toute façon c'est elle qui a la charge maintenant, c'est ce que j'ai cru comprendre?

- Elle n'a la charge de rien du tout! Qui est-ce qui raconte ça? Et puis, je fais quoi? Je la tue? Toi aussi tu trouves que je n'ai pas assez de sang sur les mains? Peut-être que je ne torture pas assez de monde? Peut-être que je n'abats pas assez froidement de monde au moindre prétexte'...

-I-I-I, commença-t-elle en regardant le plancher, should- J'ai plein de chose a faire de tout façon, j'arrête de t'embêter avec ça.

Elle se leva, lèvres pincé en un sourire de facade.

-Ah non, tu ne vas pas t'en tirer comme ça. Tu ne veux plus l'interim? Fine! Je le donne à qui, alors?

Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Intérim -

Message  Angela Honey Badger le Mar 1 Juil - 19:38

Quelque chose ne semblais pas bien s'emboité dans la tête d'Angie, elle réfléchissait encore sur ce qui avait été dit, puis, avec un aire un peu plus absent, et toujours délicatement elle dit:

-Je ne sais pas. Je n'y est pas réfléchit, je croyais pouvoir régler ça entre toi moi et Francisse, calmement. Je… hem… …Qui était ''en charge'' lorsque tu décidait de partir avant cette hiver alors?

- Je ne partais pas. Tout simplement. Je peux très bien faire comme avant, rester ici à l'année longue, même si ça commence à me rendre complètement maboul. Mais ok, c'est beau, je ne bouge plus tant que Frank ne s'est pas trouvé une autre marotte...

-C'est le plan que TU tes inventé. Pas le mien. Iniore et torture comme tu veux. I'll stick to my plan; your the boss, you are dealing with the peddles and i'm not coming back before my shoe is empty.

Elle dit le tout avec un gout amer, décue.

Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Intérim -

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum