La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Care Red-Cross le Mer 29 Juil - 0:55

Care venait juste de terminé de patcher tout le monde, elle nettoya sa table, puis, se permit une toute petite seconde pour soufflé et soupiré. Une chose de faire. 

Cependant, ce n'était pas ce qui l'inquiétait le plus. Elle regarda le seul autre patient qui était encore dans son infirmerie, celui qui allait y resté un bon moment d’ailleurs. Fred. Elle était triste de le voir dans cette état. C'était un homme qu'elle respectait au plus au point, malgré la commotion et tout. Il était dévoué à la communauté, et surtout, l'histoire d'amour tragique qu'elle avait apprise le lui rendait encore plus... quelque chose. D'où elle venait, on avait pas vraiment le choix de s'apprécié et d'apprendre à vivre les uns avec les autres... mais ici, avec plusieurs des gens de St-Alex, elle avait découvert quelque chose de plus fort que la famille ou l'amitié presque forcé. La survie ici créait des liens plus solide que l'acier.

Et malgré qu'elle ne connaissait pas tellement Fred, il était important, il était de sa famille en quelque sorte. Et puis bon, le fait qu'il soit pas laid aidait sans doute un peu, il fallait bien l'avoué. Les hommes d'ici était quand même plus viril que ceux d'un bunker. Mais ça, elle ne l'avouerais jamais, même à elle-même. Elle était une bonne catholique, ça ne se faisait pas de regarder les hommes qui n'était pas le siens, et elle avait bien trop à faire pour épousé quelqu'un. Pas le temps de s'occupé d'un mari quand on est constamment dans une salle d'op. Et bon, elle était une maman, une "Mother Theresa" comme sa propre mom disait. Elle prit un moment pour rassemblé ses pensée et planifié ce qui allait suivre.

Elle allait devoir s'occupé de lui 24h sur 24h dans les prochain jours, probablement même semaines. Et dormir derrière son paravent ne lui permettrait pas de garder un œil sur son patient le plus important. Avec une second soupir, Care compris qu'elle allait devoir renoncé à dormir derrière son rideau. Fini le peut d'intimité qu'elle avait réussi à s'avoir et la protection de son faux mur. Mais ça valait la peine pour protégé Fred. Elle plia donc son lit et mit sur le côté son matelas. Elle le sortirait si elle voulait dormir, mais se serais plus rapide ainsi.

D'ailleurs, était-il mieux de changer son patient de place et le mettre quelque part de plus sécuritaire ? Un seul regard lui confirma qu'elle n'avait pas trente-six solutions. Il n'y avait pas d'autre endroit pour l'installer sans qu'il ne nuise à personne si elle devait utilisé le bloc. Et si elle le mettait dans le seul autre coin pour un lit, elle ne pourrait pas garder un oeil constant sur lui et en même temps avoir les trois porte de l'infirmerie en vue. Donc, elle n'aurait qu'à viré le 2e lit de patient la nuit pour dormir... si elle dormait un peu. Et encore, elle pourrait toujours somnolé dedans un peu.

Une fois ses constats fait, elle se tourna vers son patient, prenant une chaise qu'elle installa à côté pour être confortable quand même tout en veillant sur lui. Elle commença en vérifiant le soluté, elle se mit alors en devoir de lui parlé pour évalué son état.  Autant faire plus d'une chose à la fois et rendre le moment moins étrange. Il allait devoir vivre ensemble pendant le prochain mois, autant rendre les choses pas trop malaisante si possible.

"Il semblerait que nous allons partagé l'endroit pour le prochain mois. J'espère que vous ne ronflez pas trop fort." Elle ne savait pas trop s'il serait réellement d'humeur à rire, mais l'humour ne pouvait pas faire de mal si ?

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  L'homme-machine le Mer 29 Juil - 12:56

Care visait juste en pensant que Fred était dans une humeur de MARDE, merde étant trop doux pour décrire l'état dans lequel il se sentait en ce moment.
Il avait échoué. Pire encore, il s'était fait avoir ... et ficelé d'explosifs. Bien que les explosifs ne posaient pas vraiment problème à ses yeux à ce moment, c'était plutôt le dosage de drogues qui lui avait été injecté qui le tracassait. Le milicien voyait déjà la canne d'Aurélien lui labourer le crâne pour donner une de ces leçons au reste des miliciens qui pensent encore pouvoir en prendre, même en cachette.

Le visage blême de Fred ne présageait rien de bon encore ... bien que ce serait probablement comme ça pendant un bon bout de temps. Ses yeux livides non plus d'ailleurs, presque vitreux.

Pour toute réponse à ce que la chirurgienne avait dit:

-J'l'ai tué ... 'est morte à cause de moi ... Bien sur, il parlait de Star, bien qu'il n'est pas parlé explicitement de cette dernière à Care, à ses yeux, il l'avait tué. Smith était le coupable d'avoir fait le con, encore, mais lui, Fred, était arrivé trop tard ... même si ce n'était que deux secondes de trop...

Il ferma ses yeux en fronçants les sourcils, car l'image qui lui revint en tête intenssifia les douleurs que causaient les drogues en lui. Un frisson le parcouru, du moins pour lui ce n'était qu'un frisson, car aux yeux de Care, c'était des tremblements et une hausse de température soudaine ... encore.

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Care Red-Cross le Mer 29 Juil - 13:22

Care retint un soupir quand les mots franchir les lèvres de Fred, elle ne savait que trop bien ce qu'il voulait dire, ressentait. Elle avait réussi à passer par dessus, en grande partie. Mais elle était de ceux qui veulent sauver tous le monde, elle était orgueilleuse aussi. Elle se souvenait parfaitement de la mort de chacun des trois patient sur sa table. 

À son visage et au tremblement qui l'animèrent alors, Care compris aussi qu'il ne valait sans doute rien d'argumenter avec son patient, mais ce fut plus fort qu'elle d'essayer malgré tout. Alors qu'elle ramassait une compresse presque froide dans le saut au côté du lit et le déposa sur son front, elle lui parla d'une voix calme, qu'elle espéra apaisante.

"Ce n'est pas vous qui l'avez fait, c'est Smith qui l'a tué. C'est lui qui a appuyé sur les boutons."

Elle avait de la compassion, de l'empathie même pour cette homme. Elle avait mal pour lui, pour ce qu'il vivait, ressentait. Certes, elle avait réussi à faire la paix avec le fait qu'elle ne pouvait sauver tous le monde, mais elle avait mal quand même pour tous ceux qui étaient morts sur sa table, mais aussi toutes les vies prises dans cette terre devenue enfers. Fred était un peu comme le symbole de son propre combat contre sa conscience, contre son orgueil, contre cette mort greedy et sournoise.

Elle épongea le visage et les bras de Fred avec une grande douceur tout en parlant. Il fallait faire baissé sa température.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  L'homme-machine le Mer 29 Juil - 20:06

Sans le vouloir, Fred contracta sa mâchoire, crissant des dents légèrement. Sa respiration s'accéléra, l'air sortant de ses narines brillamment. De sa gorge s'éleva quelques sons s'apparentant à des rires hystériques, comme quand certaines drogues font leur effet. Les poings serrés, il avait les muscles des bras qui lui firent mal tellement ils étaient tendus.
Les cordes attachant toujours Fred refirent comme une nouvelle apparition dans la vie des deux personnes, puisqu'en forçant, on les entendit craquer, sans pour autant se rompre.


Ggggnnnnnnnhhh!! He huhuhu hehe!

Il rouvrit ses yeux, dont les pupilles changèrent de grosseur au changement radical de luminosité. Quelques veines dans le blanc étaient visibles. Tout comme quelques'unes qui faisaient des siennes sur les tempes.
Mais le teint pâle du milicien rappelait qu'il avait probablement été ''nourrit'' seulement à ces drogues. Évidemment, rien ne pourrait se faire digérer dans l'était qu'il était, et Care le savait que trop bien ...

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Care Red-Cross le Mer 29 Juil - 22:18

Care vit l'état de Fred changer, et pas en bien. Son regard devint presque dure, ou en tout cas déterminé. Oh que non, ça allait pas ce passer ainsi. Elle avait de la volonté assez pour le ramener des morts s'il le fallait, ou en tout cas, elle voulait se le faire croire. Elle était une tête de mule elle aussi.

"FRED !" elle fit claqué ses doigts trois fois devant son visage. 

"Aller, tu reste avec moi, parce que sinon tu va la sentir passé, je te le jure !"

Sa voix était ferme, pleine d'autorité. Personne ne venait lui en conté dans son infirmerie et elle savait être directrice quand il le fallait. Et avec Fred, elle avait compris une heures plus tôt qu'elle avait intérêt à être ferme. Elle lui tamponna aussi vigoureusement de son autre main de l'eau froide au visage.

"Aller, tu reste avec moi et on fera payer à se fils de pute tous ce qu'il t'a fait, et lui a fait. Mais l'auto-apitoiement, tu me le fou au la junk ! On as tous besoin de toi, alors t'a pas intérêt à nous claqué entre les doigts ! Tu es plus fort que ça ! T'es un dure !"

Elle ne savait pas quand il était passé de vous à tu, sans doute la relation particulière patient à long terme, et surtout dans cette situation. Par contre, elle savait qu'il fallait qu'elle le garde avec elle, qu'il se concentre sur autre chose.

"Parle-moi d'elle, raconte moi votre histoire. accroche toi à sa."

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  L'homme-machine le Mer 29 Juil - 23:03

L'eau froide ramena un peu plus Fred à la réalité ... un peu. L’hilarité ne le quittait pas complètement, les muscles de son visage ne démordait pas au sourire niait qu'ils lui faisaient afficher. Aussi stupide ait-il pu avoir l'air, on aurait dit un dément. Les drogues faisant office de ''possession'' de l'être qu'il est ... ou était.

NNnnhihi hehehaha hahahaaa!!

Heureusement que le soluté était là, sinon Fred n'aurait jamais pu rester aussi longtemps en état de continuer à ressentir tous ces effets.

Autant avait-il envie de pleurer, que son corps ne lui permettait que ce côté démentiel et hystérique. Il rit encore plus, ou du moins ce qu'on peut déterminé être un rire, à en perdre le souffle.
L'eau froide revint, quelques gouttes glissants dans son cou, lui faisant passer des sueurs froides. Son front se mit à perler, ses yeux ayant l'air encore plus creux. Son corps demandait d'autres dosages de drogues.

Tournant son regard en tout sens, c'était comme s'il cherchait où il se trouvait. Ou comme un animal en cage.

T'aurais dut m'avertir de c'te job-là Star ... tu l'savais qu'c'était pas safe.
Star! Star?!


Baissant le regard, il aurait voulu s'agripper les cheveux à deux mains et hurler, mais ce ne fut que le cri qui retenti dans la petite pièce poussiéreuse.

GwyaaaaAAAAAAHHHHH!!

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Rachel le Mer 29 Juil - 23:44

Sam était a l'étage, buvant de la vodka pour faire passer les deniers événements. Elle avait voulut aidée Care pour les soins et pour Fred mais elle en était incapable tout était arriver en même temps et trop vite. Des nouveaux locataires qui préférait laisser mourir de ses amis pour étudier les bombes sur Fred. Non pas pour l'aider mes l’étudier. Son estomac se retourna a cette penser pour le stabiliser elle cala une longue, très longue, gorgée de vodka. Marc et Fred aurait put mourir au même moment, la prostituer se passa une main sur le visage. Il s'était passer quoi.. 10 minutes- 20.... 1 heure? Elle l'ignorait mais elle n'avait put affronter le regard de Fred dans ses délires. Pas avec ce trop plein d'émotion. Elle ravala ses larmes qu'elle refusait de laisser glisser sur ses joues ou le hurlement qu'elle avait voulut lancer en voyant son ami enrouler d'explosif ainsi que tout les cris et injures qui s'était noyer dans sa gorge quand elle vit personne aider Marc et P-L contre les férals ou même aider Badger pour Fred. Mieux valait '' étudier'' ce qui aurait put tous les tuer. Elle se tourna d'un mouvement sec et lança la bouteille de vodka encore a moitié pleine contre le mur. Celle- ci explosa au moment même ou elle allait hurler le cris de Fred vint a ses oreilles. La jeune femme plaqua une main sur sa bouche et inspira profondément. Sam prit son courage a deux mains et dévala les escaliers pour se rendre a l’infirmerie au pas de course. 

La vue de Fred délirant et en sueur lui fit l'effet d'une gifle, le voir se débattre contre ses liens comme un animal sauvage lui arracha le coeur. Malgré les risques, malgré qu'elle n'était pas la femme que son ami cherchait elle s'approcha de Fred posa les genoux au sol pour se mettre a sa hauteur.

La blondinette se pencha de coté pour faire face a Fred ne lui laissant pas le choix de la regarder.

- Fred chéri c'est moi...

Elle ne finit pas sa phrase car plus tôt il l'avait appeler Star quand elle avait dit cela mot pour mot. Elle se prépara mentalement a se faire confondre avec son ancienne collègue et amie. Elle glissa une main apaisante dans ses cheveux tremper de sueur. Elle attira sa tête contre son sein et fredonna tout bas la chanson de Star en lui caressant la joue et les cheveux.

Elle pria la ciel , malgré le fait qu'elle ne croit pas en dieu, que cela puisse calmer son ami et lui donner un moment de lucidité. 

De lautre main elle fit signe a Care de lui passer le linge froid.

_________________

Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Care Red-Cross le Mer 29 Juil - 23:56

Care etait torturé de voir ainsi le soldat. Lui qui c'était battu pour devenir clean. Elle se jura de tout faire pour le ramener à ce qu'il était.

Une idée commençait a germer dans son esprit d'ailleurs. Pour l'aider peut-être. Quelque xhose qu'elle avait lut en psychologie.

Elle continuait d'eponger le front du guerrier sans même s' inquiétéqu'il lui fasse mal. Cela ne lui traversa même pas l'esprit de faire attention. Elle lui murmurait des mots appaisant, son esprit fonctiinnant a toute vitesse.

Et alors il se mettait a délirer et a parler avec star, sam arriva. Care fut soulagé et heureuse de la voir arrivé car pour faire ce a quoi elle pensait...

Et alors elle n'eu pas besoin de pousser son idée plus loin, Sam prit la parole et semblait avoir eu le même éclair de génie.

Care continua donc ses soins, mais en silence. Après tout, Sam était bien mieux placé qu'elle pour jouer Star, vu qu'elle l'avait sans doute connu, pas Care. Beaucoup moins de chance de faire une erreur qui pourrait faire du tort. Cependant, la jeune docteur observait et notait tout. Prête a intervenir au besoin, prête à tout pour remettre Fred sur pied.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  L'homme-machine le Jeu 30 Juil - 21:50

L'arrivé de Sam, sa phrase, son attention, les attentions de Care, tout ... aurait dut pouvoir calmer toute cette énergie qui bouillait en Fred. Mais son corps ne suivait plus du tout. Son esprit errait dans des illusions qui ne présentaient pas la réalité comme étant ce qu'elle devait être. Son estomac se tournait, son cerveau voulait exploser, sa respiration, même si elle était stable, restait rapide. Elle était même un peu bruyante.

La douce voix ramena le visage de Star devant les yeux du milicien, ancien raider, ancien junky ...
Sa mâchoire trembla, comme s'il avait froid. Il tendit la main droite, comme s'il voulait agripper quelque chose, mais il ne pu soulever celle-ci que de deux pouces puis la laissa retomber sur sa cuisse.


Il cligna des yeux à quelques reprises et les ferma finalement. Mais tout se relâcha d'un seul coup. Sa respiration devint très lente, tout comme ses battements de coeur qui ralentirent graduellement.
L'artificier s'était évanoui ...totalement épuisé ...

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Rachel le Jeu 30 Juil - 22:08

La jeune femme appuya sa joue sur le sommet du crane a Fred. Fredonnant la chanson refusant de lâcher prise. une larme, une seule coula sur sa joue traînant avec elle une ligne de eyeliner. Elle serra son ami contre elle pour poser une baiser délicat sur sa tête. Quand elle fut totalement certaine qu'il n'était plus conscient ou dans un sommeil profond elle reposa l'homme confortablement dans la chaise. Elle essuya la larme d'une main rapide et afficha son plus beau sourire en regardant Care. 

- Je crois qu'il sait évanouis, il est a bout de force on devrait l'installer plus confortablement pendant qu'on en a la chance. 

La prostituer se releva époussetant sa jupe. Elle releva ensuite les yeux empli de larmes qui refusait de couler vers la chirurgienne et d'une voix cassé elle lui dit:

- Merci de t'occuper de Fred, elle passa une main dans les cheveux de celui-ci avec tendresse.

Elle toussota pour reprendre d'une voix plus assurer.

- Je suis passer par ou il est plusieurs fois,
elle se regarda de nouveau son interlocutrice droit dans les yeux, j’espère que ce n'est pas ta première des intox car je t'avertis, ce ne sera pas joli. 

_________________

Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Care Red-Cross le Jeu 30 Juil - 22:29

Care était attendrit par cette scène, elle savait qu'elle ne l'aurait pas du. Elle avait mal pour l'articifié, mais en même temps, elle ne pouvait changer sa nature, elle était une incorigible romantique. L'histoire du soldat dont l'amour est mort tragiquement et qui essaie de la venger l'émouvait au plus haut point. Et Fred était le genre d'homme qui aspire la loyauté, qui l'exulte par les port de sa peau, et ce malgré ses airs rude et autoritaire.

Et la péripatiticienne qui semblait tenir à lui à ce point. Une toute petite partie d'elle, magré tout ses véhément démenti, aurait aimé avoir le luxe d'aspiré une tel loyauté, et pour autre chose que d'être la chirurgienne. Connaitre des amitié, et un amour elle devait bien l'avoué, aussi profond. Mais elle se ramena à l'ordre avant que Sam est terminé son baisé sur le front du patient. Il n'y avait aucune place dans sa vie pour des sentiments qui l'empêcherait de faire son travail. Tous les gens ici était comme ses enfants, et elle les traiterais également. Elle ne devait pas se laissé allé au sentimentalisme.

Elle hocha alors la tête au parole de la femme et sortie de derrière son rideau son propre lit et le monta à coté de l'endroit ou était Fred. Elle installa son matela dessus, remit le sac de couchage et l'ouvrit. A deux, les filles réussirent à installé l'artificié confortablement. Et avec humour, devant le regard de l'autre femme, Care se senti un peu obligé de se justifié.

"C'est pas comme si j'allait vraiment avoir la possibilité de dormir dans les prochaines semaine, et puis ça m'évitera surement de traité des plaies de lit comme ça. Et non... je n'ai jamais eu qui que se soit à désintoxiqué. Dans le bunker, les drogue servait pour fin médicale seulement. Ma mère disait qu'elle avait déjà vu un withdrawal avec un patient qui avait été longtemps sous les anti-douleur, mais... that's it. J'espère honnêtement ne pas faire trop d'erreur. Les solutité de ma sis vont surement aider.... j'espère."

Et une longue période s'installa. Fred semblait dormir, mais Care voyait ses yeux s'agité en tout sens sous ses paupières, sa tête et son corps avait des spasmes et se crispait de manière sporadique. Ce n'était vraiment pas beau à voir, elle était un peu rassuré d'avoir l'autre femme à ses côté, même une femme de petite vertue. Elle était passé par là, elle pouvait donc l'aidé à aidé Fred. Même si de ce qu'elle savait, sans médicament, il ne pourrait pas faire grand chose.  Elle avait déjà lut aussi qu'il était possible d'aidé le processus en utilisant des doses de drogue de plus en plus petite. Mais Care n'oserait pas essayer cette méthode, pas ici, avec le proprio.  

Elle ne cessa pas une seconde de veillé son patient, épongeant son front, humidifiant ses lèvres, vérifiant le soluté. Elle priait aussi, parfois en un murmure, parfois en silence. Et elle fredonnait des chanson de son enfances, des berceuses ou des chanson d'église appaisante. Elle avait toujours trouvé que ça l'aidait et l'appaisait, elle espérait que ce serait la même chose pour son patient. 

Care ne savait pas combien de temps s'était réellement écoulé, elle ne voyait pas l'horloge de l'infirmerie d'où elle était,mais alors qu'elle épongeait le front de Fred, elle senti quelque chose changé, tout son corps se tendit, différement, et il vomit. Care se leva d'un bond, aussi rapidement que si elle avait un feral au trousse, attaché comme il était il allait s'étouffé. Alors tourna la tête de Fred sur le côté pour l'aidé, sans aucune considération pour son sac de couchage. 

Elle lui parlait d'une voix rassurante, oubliant qu'elle était naturellement revenue à l'anglais.


"Every thing is fine, it's ok. Get it out of yourself. You'll be fine, we are here." 

C'était comme une litanie appaisante.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  L'homme-machine le Jeu 30 Juil - 22:52

Le contenu de ce que vomit Fred était surtout constitué de suc gastrique. Son ''alimentation'' n'ayant été constitué pratiquement que de drogues, rien ne présageait qu'il avait avalé quelque chose de solide depuis ... longtemps?
Il y en eu même un peu qui coula à travers ses narines, prouvé par la toux qui lui prit soudainement.

Les yeux ouvert, il tentait de recracher ce qui aurait pu rester dans son nez. Il se sentait irrité dans ses conduits respiratoires. Sa respiration était saccadé et quelques contractions le prirent à nouveau ... pour laisser une petite ''salve'' sortir de sa bouche.


J'en ... ai encore ... besoin ...
Il inspira difficilement.
 ... si au moins ... j'savais quoi ...

Il leva, en forçant, la tête vers la personne qui se trouvait le plus devant lui.
J'pourrais me sentir mieux après?
Fred ne voyait clairement pas qu'il était dans la salle de chirurgie avec Care et Sam. Il se souvenait de peu ... même de il y a quelques heures avant ...
Puis il baisa la tête, respirant comme s'il venait de jogger.

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Rachel le Jeu 30 Juil - 23:03

Sam était allonger sur le siège qu'avait occuper Fred quelque heures plus tôt somnolant mais quand même a l’affût du moindre mouvement suspect de son ami. Quand les son de vomissement vinrent a ses oreilles elle se leva si rapidement que sa chaise bascula sur le coté. Elle laissa Care aider l'homme a vomir et le placer pour l’empêcher de s'étouffer dedans. Elle s'assit sur le coté de lit encore propre et passa une main délicate dans ses cheveux. Elle releva posa son regard sur Care.


- Je vais aller chercher de l'eau.

Sans même lui laisser un temps de réaction elle se leva pour se diriger vers la cuisine. Voir Fred dans cet état  choquait visiblement la jeune femme. Non seulement elle semblait blesser pour lui mais pour elle même.

_________________

Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Care Red-Cross le Jeu 30 Juil - 23:13

Care était toute concentré à sa tâche, mais elle entendit quand même la chaise. deux mois à l'extérieur était suffisant pour la faire devenir paronîaque. Elle avait heureusement une vision périphérique assez bonne pour savoir que ce n'était pas une menace. Elle continua sa tâche alors que Sam s'intallait de l'autre côté. Elle ne fut pas vraiment surprise non plus de la voir détaler avec cette expresion étrange, pleine de sympathie et de douleur.

Elle avait dit avoir passé par là, et elle savait que les gens malades pouvait aussi entraîné des réactions étrange chez les autres. Souvent ceux qui ne pouvait aidé. Elle compatissait avec la pauvre femme qui devait revivre son propre enfers pour aidé son ami. Elle revoyait son appréciation des filles de la Marque à la hausse depuis son arrivé. Certes, elle était de petite vertue, mais quelque part, des filles comme elle protégeait la vertue de fille comme Care. Et elle était drôlement plus courageuse que bien des ménagères, sinon toutes, de son bunker.

Pendant que Sam alla chercher de l'eau, Care s'attela à nettoyer ce qu'elle pouvait des couverture pour ne pas laissé l'odeur s'incrusté ou que Fred baigne dedans. Elle utilisa aussi la compresse pour nettoyer se milicien de son mieux.

"Tout ira bien Fred, tu va t'en sortir, tu est un homme fort. Oui tu ira mieux après. On va s'occupé de toi. Tu es à l'infirmerie. C'est Care... et Sam qui viens de partir te chercher de l'eau."

Elle passa sa main sur le front de Fred, l'eau dans le saut n'était plus utilisable vu qu'elle venait de nettoyer le vomis avec. Et le fait qu'il n'y avait aucune nourriture du tout dedans l'inquiétait. Fred allait avoir besoin de toute ses forces pour s'en sortir. Et surtout, il allait avoir besoin d'une raison de le faire. Elle espérait avoir ce qu'il fallait pour l'y aidé.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  L'homme-machine le Jeu 30 Juil - 23:25

Les paroles de Sam étaient lointaines. Celles de Care étaient ... agressantes. Ses mouvements rendaient le moment tellement pénible qu'il revoyait les barreaux de sa cage, et la main qui le nourrissait de drogues. Parmi d'autres prisonniers qui se lamentaient, autant parce qu'ils ne savaient où il se trouvaient, ou parce qu'ils allaient être prêt à servir ....

Fred se sentait comme un animal encerclé. Pire, il se sentait attaché, ficelé là où il reposait, sur le côté ... ou sur le dos? Il n'était pas certain, sa tête tournant autant.
La panique le prit, un grondement monta dans sa gorge. D'un geste vif et d'une extrême violence, il tenta d'étirer le cou pour atteindre de ses dents la main qui venait de le toucher avec autant d'arrogance. Ce geste méprisant devait être puni.

Il voulu lever les bras pour agripper la gorge du malotru et l'étouffer de toute ses forces, mais quelque chose l'en empêcha.

Tout en hurlant sa frustration de ne pouvoir se libérer de l'emprise de son geôlier, des larmes coulèrent de ses yeux.



GGGgggrrraaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Divine Providence le Ven 31 Juil - 0:24

Tiger entra doucement.  Elle entendit le rugissement de l'artificier.  Elle vit sa pâleur, ses yeux, ses joues creuses.  Pendant une seconde, bien que son visage se figeait, son cœur se glaça.

- Mon dieu, j'avais l'air de ça quand Jaune m'a ramenée ? pensa-t-elle.

Puis, le froid l'envahie...  La douceur avait encore sa place, la patience aussi, mais pas de pitier, pas de sentiments inutiles...

- Sam, on va avoir besoin de tour de garde des filles, il est hors de question que notre seule chirurgienne de garde fasse des nuits blanches...   Il y va de la survie du campement.   Le ton était autoritaire sans être dur, Tiger avait l'habitude de gérer ses "filles".

Elle s'approcha de Fred.  Fred, qui avait été ce qui était arrivé de mieux à Star.  Elle le regarda en se répétant intérieurement que la pitié n'aiderait en rien...  Elle n'aimait pas ce qu'elle allait devoir dire et faire.  Mais de toutes façons depuis longtemps Tiger n'aimait pas qui elle était, alors un peu plus un peu moins...   Et puis, parfois le mal est nécessaire.   Elle rassembla son courage en repensant à ce qui lui avait fait perdre son cœur et son espoir, puis se place de l'autre côté du lit.  De sorte que ni Sam ni la chirurgienne ne puissent la forcer à ce taire.  Et elle attendit que l'artificier cesse de hurler...

- C'est bon t'as fini ?   Lança-t-elle sèchement, je sais pas à quel point ton esprit embrouiller par la drogue peut comprendre ce que je vais te dire.  Mais écoute moi bien Fred...  T'as mal et tu veux crever ?  Bravo !   On est tous passés par là !   Mais dis toi bien mon gros que si tu crève, le salaud qui a trompé et placer ces bombes autour de Star il aura gagné.   Et Star, elle mérite mieux que ça.  Elle t'aime mon gros, et elle mérite mieux que de te voir abandonner et baisser les bras !   Fais que par amour pour elle bas-toi !   Et tu ne seras pas seul, parce que...

La voix de la matrone failli se briser, mais elle continua...

- T'es pas le seule pour qui elle brillait dans la nuit de merde de ce monde ! 

Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Rachel le Ven 31 Juil - 21:01

La prostituer entra dans la pièce a la suite de Tiger une chaudière pleine d'eau dans une main, des linges propre sur le bras et un verre d'eau d'ans l'autre.  Quand la matrone mentionna seulement la chirurgienne sur la cas de Fred elle ne put faire autrement que se sentir insulter et Tiger put le lire sur son visage mais elle ne passa aucun commentaire, elle n'en avait pas besoin. Elle posa la chaudière près du lit les linge sur un banc tout pres et tenta d'approcher le verre des lèvres de Fred. Quand Tiger commença son discours un rictus dégoûter se traça sur la bouche de la blondinette. Elle avait du front tout le tour de la tête, il n'était meme pas lucide dans le moment a quoi bon lui faire un discours de la sorte. Pourquoi ne pas avoir attendu qu'il se calme et redevienne quelque peut lucide? Probablement que la matrone avait vécu une seule désintoxe et avait oublier de quoi elle avait souffert. 

Sam refusa de prendre l'ordre de Tiger pour aller chercher les filles elle poussa même a s’asseoir sur le matelas pour etre le plus pres possible de Fred comme pour le protéger des autres ou de lui même. Elle posa le verre sur le banc avec les linges. 

- Fred? Dit-elle d'une voix calme une fois que Tiger eu fini son speech. Fred chéri...

Elle se saisit d'un linge qu'elle trempa dans l'eau froide. 

- Shhhh , fit-elle doucement.

Elle prit la main de Fred dans un geste si délicat qu'on put croire qu'elle avait peur de casser l'artificier. Celui-ci tenta de se débattre mais la jeune femme continua inlassablement. L'homme avait le regard embrumer il regardait un peut partout visiblement paniquer par quelque chose qu'elles ne pouvaient voir. Elle approcha le linge et commença a lui laver la main l'homme se laissa faire sans pour autant se détendre.

_________________

Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Care Red-Cross le Ven 31 Juil - 21:14

Care fut heureuse sur le coup de voir la matronne venir les aidé... mais ses paroles et sa manière de faire lui passèrent sur le corps et le coeur comme de l'acide. Ce n'était pas pour aidé qu'elle venait alors. Juste pour pas épuisé leur seule chirurgienne. Elle n'était que cela pour la plupart des gens ici... et se qu'elle dit ensuite.

Care sera les point jusqu'à les blanchir. Bien sur elle etait nouvelle dans se monde, dans cet endroit... mais elle se sentait soudain envahi chez elle. Elle aurait eu envie de mettre son poing sur la gueule de la prostituée. Autant elle avait maintenant un certain respect pour sam, autant Tiger lui faisait horreur en cet instant.

Mais elle n'avait pas leur expérience, sauf qu'en voyant le visage de sam elle sut que cette dernière partageait sa pensée. Néanmoins l, se battre ou se chicanner sur le lit de son malade ne serait utile a personne. Alors Care prit une grande inspiration pour se calmer et ne rien dire qu'elle regretterais. Elle se mordit la lèvre et se mit a reflechir a toute vitesse pour voir ce qu'elle pourrait faire pour concillier tous ceci. Et surtout faire taire la petite voix en elle qui hurlait qu'elle n'était pas qu'une chirurgienne. Qu'elle etait quelqu'un aussi.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  L'homme-machine le Ven 31 Juil - 21:49

La longue remontrance que Tiger offrit à Fred passa comme dans une flaque d'eau corrompu. Les paroles lui sembla plus comme une marée agressante, un bruit continu strident, comme un radio qui est tombé sur un poste non fonctionnel.
Fred serra les dents et ferma les yeux très fort.

Ensuite ce fut la présence des trois femmes. Il voyait ça comme une horde de férals, y voyant encore la goule, souriant à belles dents en voyant l'évolution de son travail.

Pis, Sam avait agit. Il eut vite l'impression que quelqu'un tentait de lui injecter encore une autre merde dans les veines. Mais même avec toutes les tentatives qu'il fit, ce fut inutile ... les cordes lui lacéraient les membres ... ou du moins c'est ce qui lui semblait maintenant. Avec cet impression vive dans sa chaire à l'air libre et toute la saleté qui s'y glisse.
D'un autre côté, dans un recoin de son esprit, il en voulait encore ... plus, pour faire passer cette rechute ''d'énergie''.

De sa main libre, il agrippa quelque chose, Fred ne su pas quoi. C'était en tissu du moins.

Les femmes le voyait serrer son pantalon au niveau du genou. Son bras tremblait, les veines de celui-ci se gonflaient, pis la secousse monta jusqu'aux épaules. Ce n'était pas des secousses venant de pleures, mais une nouvelle crise de manque. De la salive coula du coin de sa bouche, filtrant avec de l'air, ce qui fit de petites bulles.
Il senti sa gorge se serrer et l'air siffla dans les deux premières respirations. Les autres semblèrent normales ...

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Divine Providence le Ven 31 Juil - 23:32

Tiger vit la colère et "l'insubordination" de Sam et les poings serrés de la chirurgienne.   Dans son crane, quelque part, elle se dit que cela devrait l'affecter.  Et pourtant, elle ne ressentant qu'un grand froid.  Ce qui en un sens était bien, le froid était plus agréable que la douleur ou la tristesse.  Froideur et calcul méthodique...

Elle avait sur elle de quoi soulager la désintox de ses nouvelles filles qui venaient de Sorel.  Enfin, celles qui restaient à désintoxiquer.   Mais...   La communauté avait davantage besoin de combattant que de pute maintenant.   Ceci dit, les putes restaient une excellente source d'information, c'est fou ce qu'un soldat raconte une fois la tête sur l'oreiller...  Mais...  Ce réseaux était déjà bien en place.  Fred allait certainement miner le moral des gens sur place, alors que ses filles, elles étaient ailleurs.   Mais...  c'était ses filles...

La matrone réalisa qu'elle avait retenu son souffle quand la tête se mis à lui tourner.  Elle senti en même temps quelque chose de chaud et visqueux lui couler dans le dos.   Et Merde...  

- Je vais avoir besoin de un ou deux points de suture dans le dos je crois...  Dit-elle en se tournant pour dévoiler son dos strié de coups de fouets.  Mon client y a été un peu trop fort, mais ça valait la peine...  Il m'a donné... Enfin il dit que c,Est ça, de la rispéridone, il dit que c'est un anti-hallucinogène puissant, y en a pas mal dans la boîte.  Et de l'a... Fuck, c'pas lisible... A-mi-sul-pr..  Enfin c'est censé être un antioxydant.  Faudrait peut-être les analyser avant, je lui fait pas confiance...

Et tant pis ses filles...  Elle trouverait bien un autre moyen de mettre fin à leur souffrance. 

Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Care Red-Cross le Sam 1 Aoû - 0:03

C'était difficile de rester forte dans ce monde ou elle comprenait si peu des interaction entre les gens. Mais c'était son choix, elle allait donc devoir y faire face. Mais C'était son premier vrai face à face avec la drogue, et ce n'était vraiment pas beau du tout. Et que ce soit Fred, en plus, qui représentait au yeux de la jeune chirurgienne la force et la solidité d'un soldat, c'était encore plus difficile de le voir réduit à cela.

Et alors, malgré sa froideur et son détachement, Tiger devint comme une salvatrice. Care n'était pas certaine de connaitre par coeur exactement les médicaments dont parlait la pute, mais si il pouvait réellement aidé, ce serait génial.  Pour cela, ce partage et ce don, elle pouvait bien passé l'éponge sur les paroles dures et blessantes. Car, malgré tout, elle était pleine de sens. Si elle était épuisée, elle ne servirait plus la communauté. C'était sans doute un péché d'orgueil de sa part que de vouloir être plus que juste le médecin, de vouloir être quelqu'un, une personne aimé et respecté pour qui elle était, et non ce qu'elle était. Mais n'étais-ce pas le lot de tous le monde ? Sans doute.

"Merci Tiger, je crois que ses échantillons ferons le plus grand bien. Je vais regarder a vos blessures, Si cela ne dérange pas à Sam de garder un oeil sur notre patient. Il faudrait aussi envoyer quelqu'un pour informer ma soeur ou Kara que les services d'analyse serait requis."


Care se dirigea donc vers sa table et la prépara pour ausculté Tiger.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Rachel le Lun 3 Aoû - 17:40

Lorsque son ami se crispa sur le matelas et serra son propre pantalon la jeune femme caressa le bras de Fred et tenta de passer le linge sur son visage. Quand la chirurgienne et la matrone se leverent pour l'examination des plaies elle jeta une regard rapide a Care. Il n'y avait rien a dire ou a faire vraiment elle tentait seulement de nettoyer un peut l'artificier. 

Oui les drogue qu'avait proposer Tiger pourrait aider Fred mais ne rendrait pas les chose plus facile pour autant. Elle se mordit la lèvre inférieur en caressant et passant le linge ou l'homme la laissant faire sans tenter de l'attaquer. 

( desoler pour le delaiiiissssss )

_________________

Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  L'homme-machine le Lun 3 Aoû - 19:11

En ayant été dans un état plus normal, Fred aurait été plus qu'heureux de remercier le trio pour toute cet attention. S'il en avait conscience aussi, mais autant dire qu'il se sentait seul malgré tout et aurait préféré juste pouvoir sentir le sommeil vraiment le gagner. Car il se sentait plus qu'épuisé ... mais qu'y pouvait-il vraiment?

...NNnnonn ... fit-il comme s'il pleurait en même temps ... pas encore.
Et puisque l'incohérence faisait toujours parti d'une telle situation;
J ... J'en ai be...soin.

Il sentait sa gorge se serrer. Il la sentait sèche, mais quoi que ce soit qui approchait ne lui inspirait pas confiance du tout.
Avoir pu, il aurait frappé. Avoir eu une arme, il aurait pu le faire efficacement. Pour le moment, il se sentait pire qu'en cage, avec ce martèlement incessant qui lui labourait le crâne!


L'artificier fronça les sourcils à nouveau tellement la douleur l'harcelait. La fièvre était tellement forte, son corps tellement chaud ... qu'un frisson hivernal lui traversa la colonne vertébrale et les poils de son corps se raidirent.
Son souffle se faisait saccadé.

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Divine Providence le Lun 3 Aoû - 22:08

Tiger, juchée sur la table de chirurgie regarda Sam faire l'infirmière...  Toute cette situation la mettait en colère au plus haut point.   Elle allait devoir tenir sa promesse auprès des nouvelles de Sorel.  Oui elles n'étaient pas dans un meilleur état que Fred, elles n'avait probablement pas entendue Tiger leur promettre de ne pas les laisser souffrir...  En tout cas, pas les 4 dernières, mais...  Elle avait  promis, et elle tiendrait sa promesse, d'un manière ou d'une autre.  Elle senti un reflux de bile acide lui bruler la gorge.  Un seul remède contre la rage et l'impuissance, la souffrance.   Cette vieille copine, Tiger savait comment la gérer.

- Pas la peine de geler doc.   Dit-elle à la jeune chirurgienne.  Enfin si vous aviez de quoi le faire...   Ne fermez que la pire pour que je puisse me déplacer et travailler sans me mettre à pisser le sang.

En regardant Sam, elle se mordit violemment l'intérieur de la joue.   Elle aurait volontiers gifler la jeune prostitué de ne pas avoir compris pourquoi la matrone lui avait demandé de faire un horaire de garde.  Merde, c'était logique et raisonnable non ?

- Je vais faire des tours de garde par ronde de 8h.  Parce que dans l'état qu'il est c'est impossible de le faire seulement à deux.   Une fille reposée au 8h pour le laver, et garder un œil sur lui.   C'est pas négociable !

La matrone avait laissé échappé ces dernier mot sur un ton raide, entre ses dents serrées.   Elle avait vu trop de "héros" crever stupidement pour laissé faire quand elle avait le devoir et le pouvoir de faire quelque chose. 

Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Care Red-Cross le Jeu 6 Aoû - 19:20

(Désolé pour le délais a mon tour, comme on part en famille a Québec demain, j'avais beaucoup de chose a faire.)

Care était toujours très mal à l'aise en compagnie de Tiger, elle était tout simplement trop différente l'une de l'autre. Tiger était un peu comme l'archétype de la "mauvaise" fille selon ses parents et son éducations, et si justement, elle était trop bien éduqué pour le dire, elle n'arrivait pas à se sentir à l'aise avec la matronne, malgré ses efforts.

Elle conserva néanmoins son sourire et ses manière rassurante, elle était une "professionnelle" elle aussi après-tout, pas question de laissé ses ressenti se voir au bloc. Alors qu'elle préparait son matérielle, elle écoutait aussi ce que disait la matronne.

"Yes, ce sera un soulagement, je dois avoué que je ne sais pas trop ce que j'aurais fait quand mon infirmerie ce serait retrouvé saturé de patient, si j'avais été seul à garder an eye on him. Je suis sur aussi que Kara et ma soeur vont donné leur coup de main quand elle vont pouvoir. Peut-être juste aller porter les médicaments à l'une ou l'autre pour analyse, je sais aussi que Cury et Kara sont capable de multiplier la puissance de certain médicament, peut-être qu'elle pourrons aussi le faire avec ceux que vous avez. Ainsi, on gardera une réserve si on en as besoin pour d'autre."

Elle se mit à la tâches, désormais habitué de faire mal au gens et de sentir la résistance du corps face à la douleur. Il était ahurissant de se rendre compte combien deux petit mois, presque trois à la surface, avait changer la jeune chirurgienne.

"Néanmoins, pour ce qui est des tours de gardes, je vais resté tout près, certes j'aurais besoin de quelque heures of sleep par jour, mais je suis habité à dormir peu, alors si il y a quoi que se soit, surtout n'hésité pas à me réveiller, surtout qu'il y a de bonne chance que je me réveille au moindre bruit de toute façon."

Elle dit le reste avec un certain humour. Depuis sa sortie du bunker, elle ne dormait plus que d'un oeil et d'une oreille. Au moindre bruit, elle avait la main sur son gun.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum