La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Rachel le Jeu 6 Aoû - 20:24

Sur les dernier mot sifflé entre les dents de la matrone Sam posa le linge sur le sol et cessa son geste pour prendre le deuxième. La s'en était trop, elle bouillait de l'intérieur depuis le debut de la journée, depuis que son ami était enrouler d'explosif, que le monde le voyais comme un spécimen, de voir cette sourffrance en lui qui avait ete sienne plus que son dut, de voir les gens de la meme commune ne pas s'entraider et laisser les autres se demerder et mourir par eux-meme sans plus de prise de conscience et la Tiger qui faisait son show. Ah as oui elle faisait toujours son show mais dans le moment il etait mal placer pour elle. Elle voulait une ronde..

- Bien fait la ta ronde! Va voir tes filles et dit leur se que tu veux! Moi je reste ici et même si je dois dormir dans l’infirmerie. C'est bon? Ta dit sa deux fois j'ai compris la premiere fois je suis peut etre blonde mais je suis pas conne. Tes filles, elle t'écoute alors va z'y t'es la boss pas moi! 

Elle reprit une respiration les dents serrer. Sans s'en rendre compte la pute s'était lever pour se mettre d'égal a Tiger en lui parlant et la regardait droit dans les yeux. 

- Je sais ce que j'ai a faire autant pour lui que pour moi alors oui tu peux gerer tes filles comme tu le souhaite pour surveiller que tout le monde va bien. A part le regarder souffrir, vomir et bientot il demandera qu'on mette fin a ses souffrances et cela me dechirera le coeur mais on ne pourra rien faire. Donc empecher 5 filles de travailler quand on peut rien faire c'est a toi de voir c'est ton revenue. Trop de changement autour de lui n’aiderons pas plus il va simplement paranoier d'avantage.

Comme a son habitude elle n'avait pas crier ni dit un mot plus haut que l'autre mais son ton franc, cassant et mordant parlait plus de lui meme que des hurlement. 

Elle se mordit l'interieur de sa levre inférieur. Elle savait qu'elle venait de gaffer. Elle se tenait droite et imposante devant la matrone. Elle releva la tête en inspirant sachant qu'elle ne pouvait plus reculer sa ne serait que pire. 


Care avait parler mais Sam lui avait porter plus ou moins attention.

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Divine Providence le Jeu 6 Aoû - 21:49

(Désolée Jo, je sais pas quand je pourrai ré-écrire, je le fait donc tout de suite pour faire sortir Tiger. Wink )

Tiger posa sur Sam un regard vide d'expression.   Que Sam, depuis le temps qu'elle était à la marque, pense encore que Tiger en avait pris la gérance pour les caps ne rentrait simplement pas dans sa tête.   "Does not cumpute" Comme disait son père.  Que Sam semble croire que Tiger ne voyait en ses filles que des putes la sidérait.  Au fond, si Sam la voulait la gérance de la Marque, Tiger n'en avait rien à foutre.  Mais, avec la guerre qui s'en venait, ce n'était pas le temps de se reposer. 

Une grande lassitude s'empara de la Pute, lassitude que la Doc ne pouvait faire autrement que de voir dans chacun des muscle dont elle recousait la peau au-dessus. 

- Sam, chacune de mes décisions est prise pour le bien de la communauté, si tu crois que j'ai fait un mauvais choix, tu peux agir pour le mieux.   Mais ne crois pas que je vais te retirer la protection que chacune des Filles a pour cela...  À moins que tu mette la communauté en danger, auquel cas...  Tiger ne fini pas sa phrase, l'image des  filles de Sorel qu'elle allait devoir "euthanasier", faute de ressources, lui revint en tête.

La matrone détestait la femme que cette guerre allait devoir faire d'elle.  Mais, il fallait que quelqu'un le fasse et comme elle était la seule qui n'ai plus aucun rêve ou espoir.  Cela lui semblait aller de soi.  Son job, au début, était amusant.  Maintenant que les américains arrivaient, il n'y avait plus de place pour le plaisir.  Peut-être sa dépression était liée au fait qu'elle N'avait pas vu Benoît depuis des mois...  Peut-être était-elle en manque de tendresse.  Mais le fait restait, si Tiger se concentrait assez sur sa job, son envie de mourir était repoussé.  

Elle ne tressaillait même pas quand la chirurgienne lui plantait une aiguille dans la peau, comme si cela était la chose la plus habituelle du monde.

- Doc, faut comprendre une chose, vous êtes nouvelles ici, mais...   Tiger poussa un profond soupir, comme épuisée d'avoir encore à répéter et expliquer ce qui allait suivre.  Elle se souvenait l'avoir fait tellement de fois avec Angie, la petite blondinette des Badgers, elle espérait que cette fois-ci ce ne serait pas à quelqu'un qui allait encore disparaître...   Mes filles, ce ne sont pas QUE des putes...  Ce sont des femmes qui sont responsable de la salubrité des lieux, qui peuvent aussi être infirmières... et depuis le début de cette guerre...  Elle sont notre meilleure sources d'information sur les américains...


On pouvait presqu'entendre le points de suspensions, comme des soupirs dans les phrases.  Quand elle sentit que l'aiguille n'entrait plus dans sa peau, Tiger sauta en bas de la table et atterrit avec la grâce d'un chat.  Certaines habitudes sont dures à oublier.



- Si vous avez terminé, dit-elle, je vais aller porter ces pilules aux filles au labo et établir les tours de garde.  Ensuite, je serai injoignable pour... au moins 24h...
avatar
Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 43
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  L'homme-machine le Mer 26 Aoû - 17:46

(Bon, on a juste, semble-t-il, oublié que notre post existait xD Hors donc, je vais poursuivre et un peu finaliser la situation, puisque nous ne pourrons pas vraiment poursuivre plus avant sur le sujet avant la game d'en fds en date du 28 au 30 août.
Je n'ai pas pour habitude de faire agir des personnages, encore moins ceux de joueurs, mais aux vues de la situation, je vais y aller globalement, sans pour autant, ou du moins le moins possible, faire agir d'une manière différente vos personnages)


______________________________________________

Tiger avait apporté les capelets de médicament à Cury et Kara. Les analyses furent faites et il s'avéra que le produit fut parfait pour l'état de Fred, qui pu en ingérer, plus de force que de lui-même, et ce sans prendre d'autres produits médicamenteux.

Les jours avaient passés, mais la situation ne s'était pas avéré être plus plaisante. Quand bien même Tiger tentait de faire comprendre à Fred que son ''agissement'' n'aidait pas à sa cause, ne changeait pas du fait que lui ne voyait pas la situation de manière très rationnelle.
Lui, il voyait des ennemis qui le forçaient à ingérer encore des drogues pour le rendre encore plus dingue.
Et puis il voyait encore Star qui venait le tourmenter, autant dans son sommeil que lorsqu'il était éveillé. C'était plus que pénible.

De jour comme de nuit, il finissait par laissé aller des cris puissants qui faisaient sursauter la ''joyeuse'' peuplade de Saint-Alex-des-meuhmeuhs. Tout autant qu'il se vidait les tripes, même pour seulement faire sortir de la bile, que le peu que l'équipe s'afférait à lui forcer à avaler.
Comment un homme, rendu à la démence des drogues, pouvait-il voir autrement tout ceci que comme des agressions répétés? Personne d'autre que lui-même ne vivait vraiment cela ... les autres, s'était comme un autre sorte de cauchemar.
Le doute de la réussite à remettre Fred sur pied passa et les mis sur les nerfs à quelques reprises de plus.

Les quelques jours devinrent les semaines qui, finalement, avaient passés. Fred tombait maintenant endormi au lieu de tomber d'épuisement.
Les femmes, qui se relayaient encore les tours de garde, pouvaient enfin vraiment dormir ... pour autant qu'elles puissent le faire quand une troupe ne passait pas dans les parages pour questionner encore tout le monde.
Dans ces deux seuls cas où cela arriva, elles durent cacher le milicien pour éviter qu'il n'arrive pire. Mais elles purent se débarrasser rapidement des ''parasites'' et se remettre à surveiller leur patient.

Puis, une nuit, Fred était debout, avec une Sam qui tentait tant bien que mal de le refaire se coucher. Elle ne réussi qu'à le faire s'asseoir, puisqu'il était très faible (bon, elle l'avait étampé au lit et il s'était assit, les deux mains sur la tête, qui lui faisait un mal de chien). Care avait aussi tenté de le faire se recoucher, à moitié de réussite, car il s’assoyait à nouveau, expliquant qu'il se sentait mieux ainsi ...
Mais que faire quand on est faible comme on est...autrement que de finalement resté coucher ...

Care pouvait être contente de son travail avec les filles de la marques. Sans oublier les efforts de Kara et Cury.
Fred s'était finalement remis de toutes ces drogues, mais il était très visible que ce dernier était encore ébranlé de la situation vécu. Au moins il mangeait et buvait de lui-même ...
Les quelques jours de rémissions restantes lui permettraient de se remettre complètement ... et se remettre à faire son travail.


Dans sa tête, Fred se montait un nouveau plan d'action pour mettre un terme aux agissements de cette goule ... les corps qui explosent, il était temps que ça cesse ...
avatar
L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La désintox c'est pas de la tarte ! (Fred-Care-Curie... et sur demande)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum