(Fred/Care) Un besoin de parler ...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  Care Red-Cross le Lun 8 Aoû - 23:46

Bon, là, c'était comme si un plomb était en train de sauter. Le silence, elle aimait presque en fait. C'était un veil ami depuis longtemps. Il était rendu en haut presque à son hamac quand il avait brisé le silence avec la même complainte que toutes les autres fois.

Et quelque chose en elle avait tilté. Comme si elle sentait sa détresse, son enfoncement et que ça la mettait hors d'elle. Elle ne pouvait tout simplement pas le laissé s'enfoncer.

Elle planta ses deux pieds fermement dans le sol en face de lui, son bras se serra sur l'armure et elle planta ses deux yeux rendu orageux dans les siens. Son visage était dure, plein de fureur, d'amour, de fatigue, mais surtout d'une volonté aussi trempé que l'acier. 


"C'est assez."

Elle avait envie de lui envoyé une claque magistral. Il était heureux qu'elle est son fusil dans l'autre main.

"Regarde moi bien Fred, regarde moi dans les yeux. Lis y la vérité vu que tu es sourd. C'est du passé ! Tu l'enterre, tu le laisse derrière toi. Le boulet, je le coupe, je te libère, alors libère temps aussi. Je t'absout, je te pardonne et à travers moi, Dieu et tous ceux que tu as fait du tort. C'EST ASSEZ ! Assez d'une vie à regretter les morts, à vivre dans ton passé. Y'a de l'avenir devant toi, et plein de choses qui pourrait te tendre les bras, si tu ouvrait seulement les yeux. Des gens qui ne demande qu'à te montrer l'amitié, l'amour, l'affection. Tes fantômes, je leur crache dessus."

Ce qu'elle fit. Elle était deadly serious.


"Je les banis, je les renvois. Me comprends-tu ? Laisse-les dans ton passé, mais tourne toi vers l'avenir. La guerre est là, oui, et c'est merdique. Des tonnes de gens meurent, des amis à nous, des ennemies aussi. Alright, mais si tu te laisse mourir avec eux, personne gagnes, sinon les maudit américain. Tu vaux plus que ça ! Fuck !"

C'était sorti tout seul et il lui fallut un moment pour regagner le contrôle d'elle même. Elle ne supporterait pas de le perdre... et pourtant, elle allait devoir continuer sans lui s'il restait derrière.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  L'homme-machine le Mar 9 Aoû - 0:02

Fred aurait voulu dire qu'il s’excusait, mais ça sonnait faux ... et hors contexte. S'excuser de quoi en fait?
Mais ce regard ... une autre personne avait eu ce regard pour le faire bouger, changer? Oui c'est ça...changer. Non, même pas Star, elle était venue plus tard ... c'était ... celle qui le faisait décrocher.


Le passé ... c'est lourd. C'est ça qui fait qui j'suis là, là.
... Il soupira ... puis encore une fois ... question d'oxygéner sa tite tête.
 ... c'est juste que ça retourne pas mal à la même affaire à chaque fois ... 

K ... j'sais que tu veux j'fasse ça pour moi, pour m'aider. Mais, m'a faire ça aussi pour toi ... 


Tient, une autre affaire qui sonnait bizarre. Fais le juste pour toi pauvre con! Le reste va suivre.
Ou revenir encore ... Bin oui c'est ça épais ... juste fait le!


M'a ... essayer ...

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  Care Red-Cross le Mar 9 Aoû - 0:13

Sur le coup, Care s'en voulait presque de son outburst, mais en même temps... quelque chose semblait avoir bougé au fond des prunelle du militien, quelque chose qui lui donnait espoir, quelque chose qui lui donnait des papillons dans l'estomac. 

Soulagement, ou presque au parole de l'artificier. C'était un début, et tellement mieux que le discourt juste avant.


"Oui le passé forme en parti qui ont est, mais juste en partie. Le reste c'est nos choix, ici dans le présent qui nous définis. Le passé est lourd, c'est vrai, et je peut pas imaginé le tiens, mais il est temps de cesser de t'y accroché, c'est pas une bouée de sauvetage, c'est un boulet qui t’entraîne au fond de la rivière."

Elle souriait un peu maintenant. Soulagée quelque part de l'avoir touché, peut-être réveiller un peu. Elle conserva son bras fermement sur le siens, et le guida vers le hamac. Sans lui demander la permission, elle tenta de lui retiré son armure. Se serais déjà un bon début.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  L'homme-machine le Mar 9 Aoû - 20:18

La situation, qui s'était avéré un peu cocasse sur le coup, vu la petite taille de Care et son ''explosion'', était resté marqué quelques instants dans la tête de l'artificier. Le faisant sourire intérieurement ... car ses muscles manquaient de coopération, encore une fois.
Cette image avait un peu fait prendre le bord de quelques'un des mots que Care lui dit ... mais il saisi quand même l'essentiel, au moins.

Le peu qu'il en saisi était ... morbide à souhait.
Cette image de lui, coulant au fond d'une rivière ... de cadavres et de sang. Visage souriant, quelques'un qui riaient. Un beau rêve éveillé somme toute ...

Sa ''reprise'' de conscience fut lorsque Care s'afférait à détacher son armure.
Il ne fit pas que la laisser faire, il souleva certains des panneaux, afin qu'elle voit les autres attaches, qu'elle aurait probablement pas connu leur existence autrement ...

T'as pu le choix Fred ...

... 
Merci de ton support.

Mais c'est vrai que j'penses trop ... trop tout court.

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  Care Red-Cross le Mar 9 Aoû - 20:57

Care eu presque un soupir de soulagement, le voir sourir, se relaxer, participer un peu à retirer son armure. Son coeur battait à toute allure aussi, pour aucune raison rationelle. Ce n'etait que medical après tout.

Ell3 rit un peu quand il dit qu'il pensait trop. Si il voyait ses idées 
"You 5hink ?" Dit-elle avec humour.

Elle termina de retirer son armure et la mis à côté du hanac et invita fred d'un geste.

"Ce dont tu a besoin c'est un hobby... eu passe temps. Faudrait que l'on te trouve de quoi d'amusant, qui te change les idées. Mais on y reviendra je pense."

Care se retint de sourire ou de tire mais plusieurs cartoon lui passèrent par la tête alors qu'elle disait cela, mais ensuite elle rougis en pensat à la prochaine chose à demander.

"Et maintenant tu dois retorer ton chandail. Pour le massage" ellle ajouta le reste au cas ou il penserais mal.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  L'homme-machine le Mar 9 Aoû - 21:23

Cette particularité ... cette phrase, lui rappelait de bons souvenirs. Mais c'était en lien avec Star ... triste.
Un soupir se fit entendre, pendant qu'il prit place ..

Fred agrippa son chandail afin de le retirer, qu'il fit aussitôt un regard bizarre. Sur le coup, ça pouvait faire croire que quelqu'un était derrière Care, mais non ... personne. En fait, le vêtement était collé à deux endroits; son dos, juste sous l'omoplate droite et juste sous son bras droit. Collé dans du sang séché.
Évidemment, puisque c'était Fred, il n'y pensait plus du tout ... sauf à ce moment précis, sous les yeux de la chirurgienne.

Et avant même qu'elle puisse s'avancer pour l'aider, il tira d'un coup sec ...

J'le laverai plus tard ... ou j'm'en pognerai un autre ... c'est juste un chandail.

Les plaies n'était pas vraiment grave ... si on se fiait au niveau de gravité du milicien du moins.
Pas d'infections au moins ... pour l'instant. Avec un morceau de métal dans chacun ... c'était à se demander ce en quoi était fait Fred pour avoir ''oublié'' ça. Probablement des éclats d'explosifs, ou quelque chose du genre.

Fred leva un regard piteux vers Care. Cet air qu'un chien fait après avoir fait une gaffe.
Il s'attendait presqu'à une baffe pour pas en avoir parlé ...
Un sourcil relevé, et un sourire niait ... il n'osa rien dire ...

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  Care Red-Cross le Mar 9 Aoû - 21:32

Care n'eu pas le temps de l'empêcher de tirer sur son chandail. Les brae lever en milieu de mot, elle baissa les bras avec un soupir audible. Fred restait Fred et son soupir etait surtout empreint de tendresse. Pouvait elle lui reprocher ce trait de personaliter si semblable à la sienne et qui quelque part faisait son charme ? Non.

Mais en même temps elle detestait que ses patients se fasse mal. Syndrome de la mère.

"La prochaine fois, tu me laisse m'en occupé! " il y avait autant de temdresse que d'irritation dans sa voix. Bon bouge pas, je vais retirer des trucs de tes plaies, et ça va faire mal. Donc tu bouge... et ça fera encore plus mal. Tu connais la drill."

C'était sa vie, no point in anger. Son choix, sa croix, sa destinée. Autant se résigné. Et god... elle ne pouvait plus nier ce que la vu de Freed torse nu lui faisait et elle se haissait pour ça. Elle n'était pas sensée tombé amoureuse ici. Elle se devait entièrement à sa cause. Elle refoula ses sentiment se conctra sur ce qu'elle devait faire. Retint les larmes, la douleurs, la solitude. Les enferma à double tout. Elle se devait entièrement à ses patients.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  L'homme-machine le Mar 9 Aoû - 21:52

Pas de claque, mais tout comme. Bien que ce qu'elle venait de dire, il ne pu retenir;

... oui maman.
Avec un brin de fanfaronnade.
De l'humour maintenant? Pourquoi pas? Utiliser sa propre douleur pour en rire ... aussi bien non?

Pour ce qui est de pas bouger en cas de douleur. Tout au plus, il aurait mal ... de petits sons sortirent de sa bouche pour montrer que ça lui faisait mal, certes, mais bouger, pas tant ... C'était pas comme si elle lui retirait les morceaux en faisant exprès de les gratter sur les os ou de lacérer la chaire.
Quand bien même, elle était plus adroite qu'elle n'était lorsqu'il l'avait vu la première fois ... pour se faire soigner.
Des soins? Bin voyons ... est-ce que ça serait la vie sans se faire soigner?

Il laissa aller quelques souffles de rire, ce qui lui rappela que la chirurgienne lui retirait encore le dernier morceau, car il eut un léger pique de douleur.


Ouch. ... Ouaip, je pense trop haha ...

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  Care Red-Cross le Mar 9 Aoû - 22:59

Maman, ce mot faisait presque mal dans sa bouche à lui, mais Care se résonna. C'était son rôle ici, tout comme Kara. Les mères de la communauté, il était foolish d'espéré ou de vouloir autre chose. Elle était même bénis qu'on lui fasse à se point confiance. Sa douleur n'avait aucune raison d'être. Cela fonctionna presque, mais elle réussi à se détacher du reste. Elle devenait très doué pour enfouir ses émotions, les cacher, les oubliées.

L'intervention pris presque rien comme temps. Ce n'était même pas de la véritable chiurgie. Juste un peu d'extraction, même pas de point de suture au finale. beaucoup de sang à épongé avant de le coucher, elle utilisa un peu de tape pour faire tenir les bandages sur son corps, mais c'était mieux que pleins de gros bandage qui lui nuirait pour faire le massage et tout. Et puis c'était que des blessures superficiel.

Elle invita ensuite Fred à s'étendre le torse contre le hamac. Ce n'était pas idéal comme position, surtout pour elle, mais elle allait faire avec. C'était devenue presque son moto, faire avec les moyens du bord comme disait les gens d'ici.  Elle commença doucement, lentement, pour ressentir où était le pire des tentions, avoir aussi un apperçu de ce avec quoi elle travaillait. Elle fit aussi attention au blessures plus ou moins fraiche étendu partout sur le corps de Fred.

"J'aimerais que tu pense à des trucs agréable, je sais que c'est difficile, mais des choses que tu aime vraiment faire, des gens que tu aimes voir, des conversation amusante que tu as eu. Fait les tourner dans ta tête, repense à des trucs positif ou amusant."

Sa voix était maintenant presque monotone, lente, profonde et calmante. Ses doigts massait sinon avec expérience, au moins avec une bonne intuition et de la dextérité certaine. Ses mouvements était fermes et bien posé, ses doigts musclé.

"Tu es avec des amis, des gens en qui tu a toute confiance, vous discuter, vous avez du plaisirs, rien ne vous attends, vous avez tous le temps du monde. Tu as une bonne bière à la main, vous êtes assis confortable, vous avez du plaisir."

Elle travail sur une section à la fois, doucement, puis de plus en plus en profondeur et fermement, elle travail jusqu'à ne plus sentir aucune tension avant de bouger. Elle est consciencieuse, sa voix est appaisante, lente et profonde.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  L'homme-machine le Mar 9 Aoû - 23:25

Des tentions, Care en trouvait, ça c'était certain. Pas toute dût à de la nervosité, mais certaines zones plus que d'autres. Comme la nuque, sous les omoplates et au niveau des reins. Des zones plutôt habituelles pour ce genre de tentions. Évidemment, le reste, c'était des muscles tenus sous pression constante.
Quelques spasmes musculaires se faisaient sentir sous les doigts de Care, des nerfs qui ne voulaient pas coopérer ou des tendons tellement serrés qu'on aurait cru à du câblage électrique bien tressé.
Évidemment, ce ne serait pas évident de masser où les blessures plus fraîches se trouvaient, mais le travail semblait déjà faire son oeuvre.

L'artificier n'avait pas les yeux fermés. Il fixait un point devant lui, laissant passer les images et tentant d'en retenir certaines plus longtemps. Il sentait, à quelques reprises, un nerf sauter sous son œil gauche, preuve irréfutable de sa fatigue, ainsi qu'un autre sur son avant-bras gauche. Ça ne l'empêchait pas vraiment de se concentrer sur ce que Care lui avait décrite, il était quand même agacé ... mais ne voulait pas bouger.

Care pouvait clairement voir la majorité des coups qu'il avait reçu durant toutes ses années de service.
Couteau et balles, éclats et quelques accrocs ... peut-être même une ou deux touches d'armes à énergie. La chance l'avait gardé en vie ... et ce depuis son enfance. C'était peu de le dire ...

Fred ne prononçait pas un mot. Il ''regardait'' les images dans sa tête ... ce brin de bonheur et de calme ...

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  Care Red-Cross le Mar 9 Aoû - 23:35

Care continuait de parler sur un ton calme, apaisant et profond, ralentissant de plus en plus son débit, laissant de longue pause entre chacune de ses phrases pour que les images puisse bien s'imprimer dans l'esprit de l'Artificier.

Le massage était tout un travail de longue haleine, les doigts de la chiurgienne lui brulait, menaçait de cramper, mais elle continuait. Doucement, avec une patience que peu aurait put lui créditer, elle continua son oeuvre.

Ses paroles parlait surtout de moment vrai ou imaginaire détendu, avec des personnes de confiance et tout, mais à un moment donné, elle se mit plutôt à parler d'un long corridor dans une maison pas détruire par la guerre, des marches qui mène à un sous-sol, une porte magnifiquement travaillé, et derrière une serre avec des plantes de l'avant guerre, une endroit beau, aux odeurs relaxante, et au milieu du jardin une étoile. Celle de la confiance en soi, une belle étoile qui donne du courage, émanant une douce lumière. Elle tente de lui faire faire un voyage intérieur. Cette étoile, elle le fait entré à l'intérieur, il se sens imprégné par l'énergie qui en émane, qui lui donne de la force, qui le rend meilleurs. Elle représente la confiance qu'il a en lui-même. Elle est une guide, une lumière, une pensée qu'il peut avoir quand il doute, pour reprendre confiance. Elle va grandir en lui, lui donner sa force quand il en aura besoin.

Et lentement, elle se mets plutôt à redonner des berceuses, sans paroles, juste des sons, sa voix n'est pas entièrement juste, mais son affection est présente, et les mélodies sont calmes, apaisante, et viennent du fond de ses souvenirs. Ses sont les berceuses de son bunker, que ses parents lui ont fredonner toute son enfances.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  L'homme-machine le Mer 10 Aoû - 19:23

Les images que Care présentait en parole, étaient facile à interpréter, à ressentir le bien qu'elles prodiguaient. Tellement, qu'au final, Fred fini bien par fermer les yeux. Il se sentait en sûreté, en confiance ... et avait confiance du lieu où il était, entre les mains de qui il se trouvait.

La ''vision'' de la maison, avec ses perfections, s'attacha plus à la section rêve dans sa tête. Quand bien même il était bien en ce lieu, cela donnait sur l'espoir d'un futur à vivre. Il imaginait ne pas entendre de détonations ou d'explosions à l'extérieur du bâtiment, comme il entendait systématiquement dans sa vie ... Même si ces signes de violence ou de combat étaient signe de danger, il se sentait bizarrement bien en les entendant ... allez savoir en quoi ...
Toutefois, cette nouvelle image était ... plaisante malgré tout.

Les épaules du milicien finirent par se détendre, sa respiration devint plus lente, sans être plus profonde ... il était non loin du sommeil.
Les muscles perdaient de leur raideur pour arriver à ce qu'ils devaient être un peu plus ... ou du moins plus souvent. Les nerfs ne sautaient plus, autant sous son oeil que sur son bras.
Même s'il faisait chaud, que les grillons, à l'extérieur, se laissait aller à leurs ébats de manière presqu'assourdissante ... le sommeil le gagnait ...

La chirurgienne pouvait mettre ça comme un bon point pour elle, car elle avait réussi où une seule autre avait eu du succès au par-avant ...

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  Care Red-Cross le Mer 10 Aoû - 20:48

Malgré que tous les signes du sommeil soit enfin présent chez l'artificier, Care termine son massage sans se laissé déconcentré, entièrement into the needs de Fred. Ce n'est qu'une fois qu'elle eu entièrement terminer qu'elle se permit un sourire attendrit et un tout petite, mais très bref moment d'autosatisfaction. Dieu lui faisait un magnifique cadeau aujourd'hui et elle se jura de ne jamais trahir l'artificier.

Ensuite, elle revint réellement à la réalité. Elle avait rendez-vous avec Kara, elle devait se dépêcher. Elle jetta un regard vers le soldat endormis. Elle devait au moins lui laissé une lettre, quelque chose. 

Elle prit un bout de papier, il n'y en avais pas beaucoup, mais elle en avait un tout petit bout. Elle ramassa de quoi écrire et laissa une note collé sur l'armure de Fred.

Partie avec Kara, patient à voir, je ne sais pas quand je reviens

Care


Avec un peu de chance, il ne se poserais pas de question, et donc ne serais pas inquiet. Elle ne pouvait mettre par écris les vrai raison de son départ avec Kara, c'était confidentiel. 

Il ne resterait plus qu'à prié pour qu'il dorme bien et longtemps. Elle ne glisserait un mot à sa soeur pour qu'elle s'assure que personne ne dérange l'artificier cette nuit au moins.

Care Red-Cross

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  L'homme-machine le Ven 12 Aoû - 0:08

Rien de tel qu'un bon sommeil pour se remettre. Toutefois, Fred se réveilla tout en sueur tellement il avait chaud. Et tellement soif qu'il en avait mal à la tête. Il eut toutes les misères du monde à se redresser, puisqu'il était encore dans le hamac de Care.
En dehors du mal de tête, il était engourdi et endolori à quelques endroits, mais, en général, il avait moins mal qu'à l'habitude ... 

Avec la misère de l'engourdissement, il fini par débarquer du hamac, et ce sans trop avoir l'air de se casser la gueule. Il entreprit, ensuite, de s'étirer un peu, pour atténuer les raideurs.

L'artificier alla regarder à l'extérieur et constata que le soleil était sur le point de poindre à l'horizon. Il regarda au loin, dans la direction où il avait laissé sa troupe. Il n'espérait pas voir grand chose, vu la distance qui le séparait d'eux ... Il se dit plutôt qu'ils devaient se demander ce qui se passait. Cela faisait plusieurs heures ...

En se retournant, afin d'aller chercher ses effets, il remarqua un bout de papier sur son armure. En s'approchant, il pu voir qu'il y avait quelque chose décrit dessus, mais avec la noirceur, il ne saurait ce que c'était tout de suite.
Fred allait enfiler son armure, quand il s'y résigna. Il irait en bas, dans la grande salle, pour se désaltérer avant tout. Car faire les contorsions pour la mettre en place et l'attacher ... demandait plus d'énergie qu'il n'en avait pour le moment ... même si la transporter l'était presqu'autant. ... il laissa aller un soupir et ramassa son arme à feu et s'assura que les explosifs attachés sur l'armure ne glisseraient pas pendant le trajet.
Puis, ce fut le périple pour se rendre dans la grande salle de l'ancien étable;
Descendre les escaliers, traverser le bar et ne pas s'y arrêter pour aller subtiliser de l'alcool, ouvrir la porte qui serait fort probablement fermé ... puis enfin se rendre au niveau de la cuisine ... tout en espérant qu'il n'y ait rien comme créatures qui pourraient le faire chier rendu là.

Il s'y rendu plutôt aisément, en ayant l'air de l'apprenti milicien qui vient d'avoir son attirail de combat, mais fut satisfait de lui-même.
Une petite lampe traînait, ce qui lui permettrait de lire le bout de papier. Mais tout d'abord il laissa tomber ses effets au sol, aux côtés de l'une des chaises, puis alla se servir de l'eau.
Au diable les verres, il y alla à la bouteille.

Une fois désaltéré ... il se permit d'allumer la lampe et entrepris de lire les quelques mots qui se trouvait sur le bout de papier.
Malgré le fait qu'elle lui spécifiait son départ et la raison ... et qu'il se doutait que Kara aurait la décence de se faire accompagner par quelques miliciens ... il leva les yeux en l'air.
Il murmura
: Au moins j'le sais ... mais revient en un morceau ...

Oui, il s'inquiétait pour elle ... bon, aussi pour Kara, mais ce n'était pas pareil. Ce n'était plus pareil ...

L'homme-machine

Messages : 105
Date d'inscription : 12/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Fred/Care) Un besoin de parler ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum