Sophie, Marc et les receivers

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Lun 26 Aoû - 22:25

Ho, ce n'était qu'un rat.

Mains dans les airs, prête à frapper, Angy se dandinait de fébrilité. La délicate et douce Angela se transforma en monstre lorsqu'elle sauta sur le rat en même temps que celui-ci plongeait dans les air et l'écrasa au sol devant Francisse. D'un geste rapide lui releva le coup avec son avant bras. Elle lui enfonça la dague dans la gorge avant de lui faire un large sourire et s'accroupit sur son dos. Elle le serra aussi fort qu'elle pu jusqu'à ce qu'il ne bouge plus.

Elle releva la tête vers Franciss. Ce n'était pas le temps de dépecer le rat, bien qu'Angela gardait la task en tête. Francisse ne semblait n'y intéressé par le cadavre, n'y par le pendu, elle continuait déjà sa route.

-Attend!

La garde fit un signe avec son bras que l'on aurait pu traduire par ''fuck it''

-Quoi? non! On sais même pas- je crois l'avoir entendu parler.

Francisse fit les gros yeux et fit juste un geste sec et agressif genre on decoliss

-Non! J'ai entendu des voix, il est en vie. WTF on le laisse pas ici.

La garde fit une mou et incita ardemment angie à la suivre.

-Prend à gauche.

Angela décida de vérifier si il était mort avant de partir. Elle disparut dans les hautes herbre, fit tranquillement une demis lune à une trentaine de mètre du pendu, son couteau a bois à la mains.


Dernière édition par Angela Honey Badger le Lun 26 Aoû - 22:41, édité 1 fois
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Lun 26 Aoû - 22:35

La mercenaire lacha un inaudible * sntk* entre ses dents. Elle etait si pres d'exploser et de gueuler a Angela de ramener son cul. Elle rejoignit Blondi elle savit que c'était un piege. Elle avait meme deja vut des gens user de bébé pour attirer leur proie. Elle ne decollerai pas d'une semelle d'Angie elle savait bien trop ce qui les attendait ayant elle meme monter des piege simmilaire. 

Francisse prit le bras de Blondi et s'approcha de son orreille.

- C'est une grosse trap, on décolisse d'icite et avec de la chance c'est juste un trophée et personne ne va nous suivre... envoye vient-en sa nous regarde pas se truc.

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Mar 27 Aoû - 8:37

Ha c'était un piège? Les hommes ne poussait pas dans les arbres? Ha non? Bien sur que c'était un piège! Non mais pour quel sorte d'imbécile Francisse la prenais? Piège ou pas, Angela était en mission pour sauver une conne au antécédents de demoiselle en détresse et elle n'allait probablement pas laisser une personne pendu à un arbre sans au moins allez voir si il était en vie. Elle voulais faire le tour pour surprendre quelconque bandit. Apparemment la ganache sans coeur que Big Daddy lui avait refiler voulait faire autrement. Bien qu'elle y aille! Qu'elle parte!

Ho qu'elle ne dirait pas a Big Daddy comment le voyage avait été pénible. ….Tout ce que Francisse fessait de travers, toute la rancoeur que La petite Honeybadjer lui porterais. Elle en avait déjà sont lot de Francisse. Elle ne comprenait pas ce qui était passer par l'esprit du boss de vouloir lui refourger une personne pareil à sa suite. Elle allait garder rancune, ho oui. Mais pas contre Francisse, contre Big Daddy.

Elle ne savait pas que Francisse c'était porté volontaire et qu'elle n'était que de mauvaise foi. Big Daddy n'avais rien avoir la dedans.

Ho et elle n'était pas une greniache, elle en avait vus d'autres des pièges. Pas avec des bébés, mais elle en avait vus d'autres. Si la garde ne voulais pas faire le tour, bien soit, elle pouvais rester là et attendre comme elle voulait. Gun sortie, à l'affut.

Angela avait une technique pour les gens qu'elle ne comprenait pas, c'était de les considéré comme des attardé mental. … ou plutôt comme des entants. C'est ce qu'elle comptais faire, elle n'avait pas a calculer, c'était déjà sa procédure, avec la fidèle garde de Daddy, qui se proposait pour protégé Angela et l'aider dans sa course chialer.

…Et pourtant, rien de ses violent songes ne lui frôlait vraiment l'esprit, -elle avait trop bon coeur- …pour l'instant. 

Tête froide, elle ne leva pas son couteau pour le planté dans l'oeil de Francisse. N'y pour lui planté dans la main, n'y pour lui percé le ventre plus rapidement qu'une aiguille de machine à coudre, non.

Elle pencha la tête sur le coté en pincent les lèvres et fit un si rude signe de main qu'on aurait dit sa grand-mère -feu la vrais boss- armé d'un couteau à bois. Elle lui pointa la gauche avec ses deux doit de libre l'aire de dire: Tu. Prend. À gauche.

*Elle attend que Francisse procède en premier* et elle prend vers la droite et fait délicatement la demis d'un tour, en cercle.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Divine Providence le Mar 27 Aoû - 12:57

Bien tapis le père les entendait lui aussi maintenant.   Des éclaireurs sans doute.   Des bottes pareilles n'auraient pas pus laisser les traces qu'il avait observés le matin où ils avaient bagué son plus jeune fils.   Il repensa au matin où son plus vieux avaient vu ce trucs...   La surprise, la colère, l'incompréhension...  La disparition après quelques mois et le retour...

Ses yeux s'embuèrent de larmes, il avait envie de chialer comme un bébé, sa main tremblait sur le détonateur.   Il regarda son fils qui lui restait, pendu, la tête en abs.  C'était son idée.   Il l'avait supplié de ne pas le laisser finir comme...   Un sanglot étouffa sa pensée, il était si fier de son fils, de son courage et si désespéré...  l'homme se retint juste à temps de prendre une profonde inspiration qui aurait été sifflante.


Sa seule consolation était qu'il se trouvait lui-même assis sur de l'explosif, ils partiraient ensemble.  et qu'ils s'Approche encore un peu...  Juste un peu...
avatar
Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Mar 27 Aoû - 20:53

Elle pencha la tête sur le coté en pincent les lèvres et fit un si rude signe de main qu'on aurait dit sa grand-mère -feu la vrais boss- armé d'un couteau à bois. Elle lui pointa la gauche avec ses deux doit de libre l'aire de dire: Tu. Prend. À gauche.

Les muscles de son coup de noua et ses doigt se crispèrent. Blondi lui faisait de l’attitude autoritaire?! Et bien la voila la Princesse. La seule envie qu'elle avait en ce moment était de l’assommer avec son arme la mettre sur son épaule tel un sac de patate et reprendre la route. Elle la trouvait bien mignonne Blondi mais la elle commençait a l'énerver plus qu'autre chose.  Elle avait le don de prendre des contrat de merde mais la... Prendre note de ne plus prendre de contrat seulement pour avoir de quoi se rincer l’œil. Pourquoi tenait-elle tant a se lancer dans la gueule du loup comme ça?! Elle ne le connaît pas ce type.

Ah et puis merde! Plus vite se serait régler plus vite elle continuerait sa route. Elle prit la gauche en se déplaçant rapidement.  Elle voulait faire le tour, hé ben on va le faire le tour. Mais que blondi ne se mette pas en tête qu’elle a eu l'autorité sur elle, si elle recommence elle la punch!

Francisse regardait autour d'elle et analysait le jeune homme pendu tout en espérant être a une distance suffisante pour ne pas se faire repérer. Son arme a feu dans une main le coteau dans l'autre elle approcha du pendu.

- Psss, hey le jeune, sont ou tes copains?


Elle dit cela assez fort pour que le pendu l’entende mais pas Angela. Elle regardait attentivement les alentours. Elle priait très fort intérieurement de pas avoir affaire a d’anciens copains. 

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Mar 27 Aoû - 21:25

Elle avait fait sa moitié de tour, convaincu que Francisse allait farfouiller la zone da gauche. Arriver la ou elle aurait du croiser la garde, elle s'arrêta. Elle se releva un peu. Francisse était près du pendu. Elle avait déjà fini de vérifier son coté?

Bha, si Francisse c'était mise à découvert, ça voulais probablement dire qu'il n'y avait rien de dangereux.

Elle s'approcha lentement et alluma la flashlight. Elle ne cacha plus l'embout de sa lampe torche pour bien voir le pendu. Elle était toujours loin de lui et se rapprochait, lentement. En l'observant.

C'était étrange de regarder une silhouette humaine pendu à l'envers à un arbre la ou, sur des miles, personne ne pouvais vous entendre. Le simple fait de s'approcher de lui, même si cela satisfaisait sa curiosité, lui fessait un peu peur, elle devais se l'admettre.

-Ho my god…, Dit-elle horrifier.

Le pendu, était un jeune garçon, les yeux cerné et creux. Pendu à l'envers, bien ligoter. 

Qui pouvaient faire subir ce genre de chose à un enfant? 

Angela continuait de s'approcher. Il semblait mort jusqu'à ce que la lumière frappe son visage, alors il remua et Angela sursauta.

-Hé petit, Petit! Sa va?

Bien sur qu'il n'allait pas bien, mais Angela voulais savoir si il était conscient avant de le détaché.

Si il n'avait rien sur la bouche, pourquoi ne criait t'il pas à l'aide? C'est vrais que passer un long moment la tête à l'envers rendait légume… mais à ce point la. 

Il fallait le détacher. Elle n'avais pas perdu une seconde elle c'était approcher de lui et regarda ce par quoi il était retenu pour mieux le détaché. 

-Qui ta fait ça!?

Elle ne voulais pas vraiment savoir, c'était une question réflexe, comme sa précédente. Ce n'était pas tout les jour qu'on trouvais un humain dans un piteux état au milieux de la nuit.

(Elle s'approche assez de l'arbre pour le toucher et s'apprête à faire un moove pour soit monté, le détacher, dépendement de comment il est attanché)

Edit: Mon perso arrive de face, so elle vois pas qu'il a un bracelet a son poignet attaché dans son dos. Et son propre bracelet est sous 2 chandails manche longue.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Divine Providence le Mar 27 Aoû - 21:58

Le gamin ouvrir les yeux, ils étaient creux et la lumière lui faisait mal.

     - Hé petit ça va ? Qui t'as fais ça ?

Malgré son état de faiblesse avancé il était pleinement conscient qu'elle n'était pas seule.   L'autre plus dans son dos avait aussi parlé...  Il détailla la bonde devant loin avec ahurissement.  Sa voix sonnait rauque en raison de la déshydratation.  Dans un réflexe inutile il passa sa langue sèche sur ses lèvres pour les humidifier.

     - Vous... Vous n'êtes pas...  pas eux... vous êtes qui ? 



Dans son trou, non loin de là, le père étouffait...  "vous n'êtes pas eux"  bien sa chance maintenant.  ILS ne venaient pas.  Non à la place c'étaient des ploucs débiles, mais qui était assez con pour se balader au beau milieu d'un champ en pleine nuit !  

Ses yeux s'emplir de larmes à nouveau, sa respiration siffla et la douleur dans sa poitrine lui rappela ce que deviendrait son dernier fils s'il n'agissait pas.   Sa vengeance tombait à l'eau, mais il ne laisserait pas tomber son fils, ça non, jamais !

Il se leva, se mettant à découvert, il devait à son petit de le regarder droit dans les yeux.  Et il cria de sa voix brisée par l'acide inhalé quelques jours avant :

  - Fils !  Mon Fils, rien ne change Papa te protègera...  J'ai promis !  J'ai pro-promis à ta mère...   Je t'aime.




Le jeune garçon se mit à pleurer aussi, c'était étrange de voir les quelques larmes que son corps déshydratés pouvait encore faire, qui lui coulaient le long du front.

  -  Je t'aime PAPA FAIS LE!!!!




L'homme appuya sur le bouton en tombant à genoux...  
  -  Je t'aime FILS !
L'explosion fut effroyable !  La terre leva du trou déchiquetant l'homme en pièces.




Comme au ralenti, la déflagration atteignis le trio qui entourait l'arbre, les soulevant de terre et déracinant l'arbre mort et racornit auquel était attaché le gamin.  

Tous atterrirent rudement moins d'un demi mètre plus loin.  L'arbre retomba sur le gamin, lui écrasant la cage thoracique.  Non loin de là de petites étincelles jaillissaient encore du fil détonnateur, sectionné, exactement là où le molerat avait grignoté...
avatar
Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Mar 27 Aoû - 23:08

Elle s'approcha de Blondi et lui arracha la lampe torche des mains qu'elle éteignit. 

- Mais t'es folle?!, dit-elle entre ses dents. 

Elle garda son bras armé du fusil a semi lever attendant des raiders a tout instant. Visiblement la tension venait de monter d'un autre cran. Elle poussa Angela pour qu'elle s'éloigne du jeune. Angela perdit pied et fit quelque pas de travers, l'éloignant ainsi de l'arbre.( environ 5 ou 6 pas déstabiliser je dirais c'etait une bonne pousser )

  - Vous... Vous n'êtes pas...  pas eux... vous êtes qui ?

Pas eux?! Elle fit volte-face pour regarder l'enfant qui tentais de tourner sur lui même pour faire face a son père cacher quand elle vit le bracelet elle écarquilla les yeux et tout son visage exprimait le désaccord et la surprise.  Elle regarda dans la direction que le pendu voulait prendre ayant  peur de voir ce qui sortirait du champs. 

- Merde!

- Fils !  Mon Fils, rien ne change Papa te protègera...  J'ai promis !  J'ai pro-promis à ta mère...   Je t'aime.



Francise fit de nouveau un volte-face en direction de la voix.  Sa sentait mauvais tout ça. Elle regarda Angela et la pointa du doigt.

- COURS!

Son ton était autoritaire et légèrement apeurer... juste pour dire qu'elle sentait vraiment pas la situation. Des gens apeuré et désespéré elle en avait vu. Elle savait fort bien de quoi ils étaient capable aussi.... c'est a dire la folie pur.  


Elle vit Blondi détalé.



-  Je t'aime PAPA FAIS LE!!!!

  -  Je t'aime FILS !

Francisse sentit le sol vibrer plus qu'elle n'entendit l'explosion. Elle avait fait a peine deux pas quand le sol se déroba sous ses pieds et elle se sentit en apesanteur durant un court instant. Elle sentit ses oreilles bourdonner et elle n'entendait plus que le battement rythmer de son cœur et son sang qui battait ses tempes. 

Un choc douloureux lui transperça le corps réveillant et créant de nouvelle blessure. Des mottes de terres tombait du ciel la faisant tousser dans leur poussière, ses yeux étaient irriter et sa gorge brûlait comme du feu. Elle se redressa douloureusement cherchant Angela du regard. 

Elle la vit étendu sur le sol elle ne semblait pas blesser... ouf... une chance sinon Dad aurait chialer. Elle ne porta pas attention a l'arbre ou au cadavre qui se trouvait si près d'elle. Elle commença a marcher mais sa jambe la faisait atrocement souffrir. Merveilleux... soit elle était cassé soit vachement bien abîmer. Elle se força a adopter sa démarche naturel. Elle vit Blondit qui se redressait et vint s’accroupir a coter d'elle. 

Francisse était bien sonner mais elle faisait comme si de rien était.

- Hé princesse, ça va?

Elle l'aida a se relever. Son ton de voix était doux, elle semblait vraiment s’inquièter pour elle sans arrière pensé mal saine. 

( Angela a été plutôt souffler a ras le sol vu qu'elle s'était relativement éloigner du lieu de détonation. Mais elle a des bleu du a sa violente chute et couverte de pluie de terre et tout le tralala... vero ta deja vu quelqu'un souffler par une explosion.... ben voila...)

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Mar 27 Aoû - 23:23

(Non j'ai jamais vue quelqu'un soufflée par une explosion, mais si je me fie a la télé, on marché avec de lunette soleil aux ralentis quand sa explose. Trololol)

- Vous... Vous n'êtes pas...  pas eux... vous êtes qui ?  

La seule chose à quoi Angela eu le temps de penser fut : De kessé? Francisse lui prit sa lampe torche et la poussa.

  - Fils !  Mon Fils, rien ne change Papa te protègera...  J'ai promis !  J'ai pro-promis à ta mère...   Je t'aime.

Hien? Quoi? Changer qui? Puis ses yeux s'ouvrirent dans la plus grande incompréhension.

- COURS!

Elle ne se le fit pas dire deux fois.

…Et le sol se retrouva sous ses pied …et son épaule toucha terre en premier. Le choc lui fit perdre le souffle. Une vague de chaleur lui fouetta le ventre et le menton puis une pluie de terre s'abbati sur elle.

Le bruit de l'explosion la sonna plus que la chute. Elle resta par terre un moment.

Un gout de sang lui emplie la bouche, ses oreille bourdonnais et ses yeux s'ouvrirent sur un arbre qui brulais, quelques fougèrent en feu et un peu de maïs qui calcinais. Secoué, elle ne perdit cependant pas de temps pour se relever.

-Ha-hn!

Hum… Son épaule avait mal amortie la chute et sa lui tirais jusque dans le coude. Adrénaline haute, elle ne pris pas le temps de regarder si un bout de bois lui passait au travers du ventre. Sa lampe de poche était par terre, plus loin, elle l'attrapa.

Doux Jesus, qu'est-ce qui venais de se passer?

Elle vie qu'un bras qui dépassais de sous un arbre et une jambe plié d'une façon peu recommandable. Francisse était près d'elle, sa voix était étrange dans ses oreilles.

- Hé princesse, ça va?

-...Non… …Tu est blessé?
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Mer 28 Aoû - 9:35

-...Non… …Tu est blessé?

Elle fit son sourire de dur a cuir.

- 2 ou 3 égratignures.

La Mercenaire se redressa bien droite, sa tête tournait et ses oreilles cillait. Son souffle se coupa net quand elle inspira profondément elle avait presque oublier la douce sensation que procurait des côtes fêler. Elle détourna la tête quand son visage manqua la trahir avec une grimace de douleur. Elle prit sa propre lampe torche qu'elle alluma et chercha dans se bordel son arme a feu qu'elle avait a la main 30 seconde plus tôt. En vérité elle faisait plein de mouvement, déguiser en fouille, pour analyser toute ses blessures. 

Bon comptons, jambe tordu vu qu'elle peut marcher... mais vachement bien tordu... cotes fêler a droite, épaule droite a mal amortit la chute mais semble n'avoir rien de critique, ah tient... sa goûte le fer... ah ouais je saigne dans bouche... rien de bien grave non plus et la peau bien érafler a plusieurs endroit. 

Conclusion... Je vais survivre. 


Elle retrouva son arme se pencha et releva comme si rien n'était mais les jurons se faisait aller contre la douleur dans sa tête. Elle Revint en direction de Blondi.

- Princesse, prochaine fois que je dis, ça nous regarde pas on continue... fit toi donc a mon instinct et laissons les suicidaire ce suicider sans nous. 

Son tont de voix se prêtait a l'humour... comme toujours.

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Mer 28 Aoû - 13:23

Ce n'était pas tout les jours qu'on pouvais se tenir debout dans une partie de champ qui venais d'exploser. Ce n'était pas tout les jours aussi qu'on était témoins d'un suicide. Encore moins aussi …flabergastant.

What on earth had just happen? 

Elle examina la scène, le feu qui ne semblais pas vouloir prendre sur les herbes humides toujours vivantes. 

Elle se souvint d'un homme qui était arrivé en courant, apeuré, une bombe sur le ventre, son cousin qui s'en approcha et un imbécile qui avait appuyer sur des boutons au hasard. 

Un sentiment d'impuissance l'envahis.

Après inspection Angela découvrit un bout de bois bien enfoncé dans son trapèze et, mis à part de la terre dans les yeux, elle s'en était tiré indemne.

Indemne physiquement.

Elle dit quelque chose dans le genre de; on prend 5 minutes et on repart? Elle ne se souvint pas réellement de ce qu'elle avait dit. Il lui sembla qu' une partie de son corps avait pris les commande et qu'elle était partie se coucher. Ses mains tremblais malgré elle.

Elle n'avais pas croiser beaucoup d'humains imbéciles dans sa vie. La plupart des gens qu'elle avaient connu savaient lire, écrire et étaient plutôt du genre tranquille. De la ou elle venais, la plupart des gens partageaient tout ce qu'ils avaient, connaissance, nourriture et foyer. Les incidents du genre de ceux qu'elle avait vus ses 7 derniers jour était rare. Très rare.

La petite fit le tour mine de faire comme Francisse et de vérifier si tout allait bien physiquement. Elle en profita pour écraser ce qui restait des braises, question que le champ ne subisse pas plus de dégât.

Elle ce sentait coupable. Elle se sentait coupable et c'était une nouvelle chose pour elle d'avoir sur ses épaules la morts d'innocents. Des innocent qui, dans les scénarios qu'elle se fessaient la nuit, avaient survécu, si seulement un imbécile n'était pas intervenue. Si seulement elle était arriver plus tôt, si seulement elle avait pu, si seulement...

Les ''si seulement'' ne ramenait pas les gens à la vie, et en y réfléchissant bien, ce n'était pas vraiment de sa faute. La faute retombais immanquablement sur une personne externe. Une protagoniste qui avait décider de faire le mauvais geste au mauvais moment.

Elle les avaient cassé dans une catégorie ; celle des imbéciles.

Un arriéré, un ignorant ou une personne avec un manque de volonté était tout aussi dangereuse qu'une personne avec un surplus de mauvaise intention. … Et dans 99% des cas, le fautif n'était pas une personne avec une mauvais intention. 

Les imbéciles elle les trouvaient dangereux.  ''Mais, c'était un accident'' avait dit un homme qui avait tiré sur une gâchette sans cran de sureté et avait tué son grand-père. ''Mais je suis partie deux minutes!!'' avait dit une femme a son marie pour justifier la noyade de son enfant. Ou encore ''Bien, quoi, j'ai pas fait express. je voulais juste-''. ''C'est pas ma faute, je croyais que''. ''J'ai rien fait parce que j'avais peur, c'es pas moi qui est a blamer.''

Elle pouvais avoir un coeur d'or… Mais si ses gens étaient en danger de mort. Elle les regarderais mourir froidement sans leur porté secourt.

Ses gens ne survivraient pas dans le test de la vie.

-Allons y, avait-elle souffler a Francisse en appuyant une chaussette sur sa clavicule.

Ayant l'habitude de donné un ordre et qu'on y réponde presque une heure plus tard elle s'approcha du jeune homme pour voir si il était encore en vie. La lumière de sa lampe torche lui révéla un très jeune adolescent aux trais tiré, gonflé par le poids de l'arbre, mort. La petite porta sa main à sa bouche, choqué. Encore se sentiment de culpabilité. L'état de sa jambe était toujours peu enviable puis, Angela vit un objet qu'elle reconnu.

Un bracelet de la CDC.

En mode automatique, elle c'était reculé et cherchais plus loin. Elle tomba sur le cadavre de la personne qui …apparemment aimai son fil et sa femme… et qui c'état fait exploser. Il y avait des morceau de lui un peu partout, dieu merci, elle n'avait pas été dans son champ d'explosion, car il y avait des morceaux de lui sur des mètres et des mètres. En suivant un fil elle trouva un cercle d'explosif qui n'avais pas d'étonné. Elle en avertit Francisse. Attachées au cercle il y avait des explosifs et de petites boites à lunch. Angela ne saurait jamais qu'ils contenaient de petits bouts de métal, de vitre et d'autres junks qui les auraient surment tué l'ors de la détonation. 

Béni fut l'ange gardien que Dieu lui avait envoyé, un mole rat, qu'elle avait violemment étripé.

En explorant le cercle de filage, la petite scavenger tomba sur un accessoire du père qu'elle aurait bien voulu ne pas voir. D'ailleurs que fessait t-il dans sa main? Il était intacte. Elle le fourra dans son sac à l'insu de Francisse. Pourquoi elle gardait cela avec elle? Elle en avait aucune idée. Probablement parce que… non. Non, c'était idiot.

Elle se demandait ce que Kara et Docteur Brown allait penser de tout ça. Elle marqua l'arbre.

Angi et la garde s'en retournèrent à la piste de Sophie, et mis a part les insectes, rien ne les perturba cette nuit la.

Les filles ne s'arrêtèrent pas avant que le soleil commence à être haut. Francisse avait enfoncé la porte dune résidence de saint Jacques le mineur, déjà une dizaine d'heure de route et tout les deux avaient décidé de pioncer aux deuxième étage, la ou la porte pouvait se barré. 

Angela prenait des précautions. Porte barré, foutre de obstacles un peu partout, mettre les étagères devant les fenêtres. le plus important; manger et boire et enlever ses putain de botes. Elle se coucha par terre près du lit, bien emmitouflé dans son sleping bag.

Lorsqu'elle réveilla Francisse, le soleil était bien haut.

-Rise and shine, Franky.

Elle pactait ses choses. 

-T'en veux?, lui proposa-t-elle tout aussi gentiment en lui tendant une canne, Je fini jamais mes cannage...

Elle farfouilla les tiroirs dans l'espoir de trouver une paire de bas. Rien. Ce qui n'avait pas été voler avait été mangé par les insectes ou fessait parti de la flore.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Mer 28 Aoû - 18:46

Elle remarqua elle aussi les boites et décida donc de les ouvrir et les vider sur le sol. Rien d'intéressant que des débris de verre ou métal pour faire le plus de dégât possible.

- Enfoiré..., dit-elle sur un ton haineux et donna un coup de pied a la boite vide qui s'écrasa quelques pieds plus loin. 

Francisse se tourna vers Angela et remarqua son regard et toute sa physionomie... ah non elle allait pas faire une crise de culpabilité. Blondi marchait au travers de la scène comme si elle n'avait jamais assister a ce genre de chose. Elle commençait a la prendre pour une bozo sortit tout droit d'un bunker. Elle n'avait jamais vu de cadavre avant ou quoi? Elle regarda son arme en piteux état.

- He merdeeeeee.... encore des réparation j'en ai ma claque...., marmonna-t-elle. 

Elle s'approcha de nouveau de Blondi. Elle s'était aretter devant le cadavre de l'enfant et eut un mouvement de recul en voyant son bras baguer. Bon encore un truc qui la choque... On s'en sortira jamais...

- Hé princesse c'est bon on y va...

Elle dit cela sur un ton doux et délicat, qui la surpris elle-meme. Elle se mordit la langue heureusement Angela semblait pas l'entendre. Elle remarqua la blessure de sa protèger... finalement il allait chialer Dad. Elle soupira et saisit Angela par l'autre épaule. 

- Vient la... 

Elle sortit un bout de tissu propre de son sac a dos et le posa sur la plaie pour stopper le saignement. 

- fait une bonne pression avec ca. On nettoiera tout quand on s'arretera pour une pause. 

Angie semblait encore dans les vapes. Francisse soupira et l'incita a la suivre pour reprendre la route... quoi qu'elle ne résista pas. 

Cette Sophie était presque discrète dans ses déplacement... même dans les sentier de terre battu on pouvait suivre sa trace comme si elle avait rouler en 4x4.  Awww yess..... les voila arriver a St-jean saloperie il allait y avoir des goules complètement taré pour vendre des salades... Bon on verra tout sa demain. Pour le moment dormir et nettoyer la plait de Blondi devenait important. 

Elle trouve une maison en '' bonne état'' dont les portes était toujours verrouiller... merveilleux avec son épaule et ses cotes il allait etre agréable de défoncer. Elle s'y prit de son coté gauche elle plaqua la vieille porte en bois de tout son poids, celle-ci céda après sa quatrieme reprise. Il était temps même si elle ne l’avouera jamais son flanc était insupportable. Elle monta a l'étage et elles sécurisèrent ire leur lieux de répits. Angela se préparait a se coucher Francisse se posta devant elle. 

- On sait pas quel saloperie ta dans cette blessure, assis toi la. * elle lui désigne une chaise et elle se met a fouiller dans son sac a dos* J'ai peut-être de quoi pour au moins la nettoyer.  Ah et enlève ton chandail. 



Ses derniers mots était dit avec une certaine satisfaction.


J'enleve pas mon chandail!,elle tire sur le colet et leve le coup mais enleve pas son chandail.


- Okkkkkkk.

Elle sortit de sons sac un espèce de tape mince et blanc, un carré de tissu qui devait autre fois être blanc, un petit pot de métal et une bouteille d'eau. Elle s'approche de sa patiente. Elle avait un jolie trou elle fit couler un peut d'eau sur la plait et nettoya avec un bout de tissu. Il reste quelque morceau d'on ne sait quoi qu'elle retira avec ses doigts. Elle semblait savoir ce qu'elle faisait mais dieux seule sait a quel point elle n'était pas délicate. Elle dévissa son petit contenant... presque vide d'onguent. Pourquoi elle est morte la vieille.... avant d'avoir fait le refile. Elle prit le carré de tissu '' blanc'' qu'elle sauça dans l'onguent puis pose sur la plait avant de le taper sur la peaux de Blondi. 

- Voila... tu sera comme neuve dans quelques jours.


Elle laissa Angela se coucher pour dormir. Elle attendit qu'elle dorme avant de se faire son propre check-up. Son flanc était d'une belle teinte bleu elle sacra intérieurement. Elle prit son pansement élastique qu'elle avait voler a la vielle, et fit le tour de son buste en le serrant du mieux qu'elle pouvait.  Une fois cela fait elle se coucha aussi pour dormir d'un sommeil sans rêves. 

--Rise and shine, Franky.

Francisse se redressa vif comme l'éclaire et le souffle couper, son couteau a la main, qui est toujours son ce qui lui sert d'oreiller, regardant autour comme pour tuer n'importe quoi qui se trouvait sur son chemin. Elle vit Angela. 

- Ah C'est q'toi.

Elle se recoucha sur le dos un bras sur les yeux.



-T'en veux?, lui proposa-t-elle tout aussi gentiment en lui tendant une canne, Je fini jamais mes cannage...




Elle releva a peine son bras et du coin de l'oeil elle regarda.


- Sur, i never spit on free food. 


Elle s'étira et se leva pendant que Blondi farfouillait la piece et elle fit de même qu'elle en packant son stock.

- Bon laisse moi t'expliquer St-Jean princesse. Y'a d'la goule partout, y vendent tout d'la salade ou des truc végétal a deux rond et tout est irradié car elle sont trop conne pour cultiver dans des terres moins irradier. Bref t’achète aucune bouffe icite. On va par contre tenter de voir s'il ont pas vu passer ta copine. Garder sa trace alors qu'elle a visiblement passer par le marcher central va être.... impossible.

Elle étira son bras vers la conserve.

- Oh! Nice! Des raviolies!

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Mer 28 Aoû - 19:38

Spoiler:
Je doit spécifier que :

1-mon personnage n'a pas fait de ''crise de culpabilité''. Aussi, elle n'a pas marcher dans la scène comme si elle avait jamais vus sa, elle était plus en mode ''oké WTF guys, qu'est-ce qui viens de se passer''.

Lorsqu'elle a fait ses recherches elle était plus effrayer par le bracelet de la CDC que les guts de gens morts. O,o

Elle étripe des animaux pour vivre bon sang XD … effrayer par des guts, sérieux? loll

Elle a tuer un humain de sang froid avec le même couteau avec lequel elle viens de tué le mole rat.

(Par contre, quand elle va chasser dans les bois, c'est autre chose. Elle se fait des scénario et se vange sur elle-même, mais personne suis mon perso quand elle va chasser)

2- …C'est la nuit. Alors à moins de foutre un flash light dans la face non stop de mon personnage, c'est pas évident de savoir ce qu'elle pense ou pas… :S Voir même si elle est blessé ou non...

3-Angela était pas dans les vapes, elle a même dit ''on y va'' et ''allon y''  o,O

Je veux juste faire la nuance entre, une bombe a exploser donc ''tu est un peu sur l'adrénaline''. Un peu comme quand qqn crie après qqn lors d'un argument et que tu pleur et que tes mains trembles …mais la c'est une bombe, des morts et du feu. XD

4-Mon perso est pas allez se coucher sans allez voir sa blessure dans les toilette et la penser. Je crois que c'est aussi béin que spécifier qu'Angela est aussi allez pisser, s'hydrate de temps en temps, change de bas, etc…  XD

Mais bon, puisque Franky-nichoux est assez cool pour se proposer à la soigné elle n'argumente pas. 

… et si la garde est encore moins délicate que toi comme tu dit. Elle dit outch, Ha! et recule plusieurs fois en hissant des hunngggg. hehehe.) 
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Mer 28 Aoû - 20:07

-Ok, I'v got all the food I need anyway.

Elle secoua un peu son sac en guise de preuve en lui souriant.

Elle tourna en rond un peu avant de s'assir à coté de la fenêtre et de regardé Francisse mangé le reste des raviolis.

Quelques heures au paravent, elle avait vus francisse relever son armure et des ecchymoses. Maintenant que le soleil était haut, elle allais lui dessiner une fleur qu'elle connaissait, exprès pour ça. Qui sais, peut-être tomberaient t'elle dessus. Ce n'était pas rare comme fleur au Canada.

Elle sorti son cartable et son crayon.

-Franky, commenca-t-elle, how much do u know about those CDC guys?

Depuis son réveille, elle avait passer et repasser en revue la scène du père qui se fait explosé pour son fils. Tirant à chaque révision une conclusion de plus. Elle avait tiré une finale, qui n'était pas loin de la réalité. En repensant aux dialogue, à tout ce qui c'était passer, à l'explosion, aux bracelets, il était difficile de ne pas comprendre ce pour quoi le père c'était suicidé… 

Angela elle même avait envisager un plan d'échappatoire pour le bracelet, pas le suicide, mais tout comme. 

…Elle n'était pas encore assez désespéré pour le mettre en action.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Kara-Lune Dupuis le Mer 28 Aoû - 22:30

Kara avait puisée le plus d'eau qu'elle pouvait après être sortie du bureau de ''big daddy'', elle alla porté l'eau au bar, au restaurent et a l'infirmerie ou elle croisa le docteur. Un fait étrange dans tout se chemin elle n'avait pas croisée la petite... Elle fit un sourire au docteur et resta quand même surprise d'une chose...

Et bien, personne à recoudre c'est quand même rare?

Elle enchaina avec...

Je n'ai pas vue Honey, je croyais qu'elle serait avec vous, vous étiez un des derniers sujet.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=bMMV_RoEMxE
http://www.youtube.com/watch?v=Hl6I_bou5rw
Je fais des fautes d’orthographe j'en suis consciente et je suis désolée pour vos yeux.
avatar
Kara-Lune Dupuis

Messages : 45
Date d'inscription : 23/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Mer 28 Aoû - 22:56

* num num num* 

Bon sa bat pas les betterave mais sa faisait un baille qu'elle avait pas manger de Ravioli. Elle mangea son déjeuner en se levant de son lit. Elle portait son habituel camisole rouge et ... un boxer?! Mais quelle indécence. en sous-vêtement devant une jeune fille. Diantre.... non en fait... Francisse s'en foutait royalement. En fait sa jambe droite avait de jolie couleur et était un peut enflé. Elle avala la canne en 4 bouchers et la posa sur un meuble.

-Franky, commenca-t-elle, how much do u know about those CDC guys?

Elle regarda Blondi du coin de l'oeil.

- Not much.

Ah tient pas de réplique cinglante, de beau sourire ou d'allusion quelconque. Elle se pencha pour prendre son jeans et l'enfila. Elle alla se poser a coter d'angela et regarda ce qu'elle dessinait. Elle siffla impressionner.

- He ben dit donc t'es agile de tes doigts.

Elle haussa les sourcil se faisant encore de fausse allusion.

Elle passa ses doigts dans la nuque de Blondi pour se rendre ensuite a sa blessure. 

- Laisse moi voir ça.

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Mer 28 Aoû - 23:22

Totalement impudique Angela ne se gêna pas pour regarder l'arc en ciel de couleur froide qui avait marteler la cuisse de la garde en fessant une moue de douleur.

-C'est une arnica, se plue Angela, heureuse d'être complimenté. Tu fait mijoté ça, séché dans de l'huile et tu peu tout faire avec ça! …Surtout soigné ce que tu à sur la cuisse.

Elle lui tendit la feuille.   http://s10.postimg.org/slh2zmncp/feleu.jpg

-On peu en trouver dans la régi- 

- Laisse moi voir ça.

-…Je ne crois pas que sa beaucoup changé since this morning.

Elle leva le coup et tira une nouvelle fois sur son collet.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Jeu 29 Aoû - 9:34

La bodyguard ne dit trop rien elle regarda la blessure en décollant un petit bout du pansement. La couleur était belle et sa suintait pas trop. Parfait sa allait bien guérir. Elle recolla la patch et se saisit du dessin qu'elle regarda plus de 10 seconde. 


- Connais pas.

En fait si ... sa ressemblait a une grosse marguerite. Elle haussa les épaule et posa le dessin sur un dessus de meuble. elle semblait presque ordonner cette Francisse. Elle commença a rouler ce qui lui servait de sleeping bag... c'est a dire des couverture cousu ensemble pour former une grosse poche. Elle l'attacha ensuite dans les ganse du fond de son sac a dos. Sans parler qu'elle mit son espece de veste par-balle et son coat de cuir.

Elle mit son sac sur ses épaules. 

- Bon on va la chercher ta copine ou pas?

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Jeu 29 Aoû - 13:36

( Spécifications:
-lorsque que je fait faire de choses aux perso ou que je dévelope, j'ai préalablement eu le ok. So, avec approbation de Pierre, Rachel et Jo… voila:

http://www.listenonrepeat.com/watch/?v=PzlTvDD-7ws )

Angela repris le dessin et le glissa dans son cartable qu'elle rangea dans son sac. Ensuite, les deux filles quittèrent la vieille maison.

C'était fou à quel point il n'y avait personne. Les maisons de campagnes étaient l'épaves de ce qu'elles avaient autrefois été. Une vision du monde ou la nature gagnait une bataille contre les hommes. Une vision du monde ou le silence était beaucoup trop pesant.

Sophie. Ou était Sophie?

Les filles marchèrent sur les routes, passèrent par le champ, sur la route encore et retournèrent au champ. Après un moment de ce jeux, elle se rendirent compte que la piste tournait en rond.

Le soleil tombait. La route se prolongeait dans tout les sens entre d'immense bâtiments don certaine de leur vitre étaient éclaté. On pouvais y voir des dizaines de bureaux, des hall de réception, des raque de vêtement, vide. Le niveaux de la terre était bas dans cette ville, l'aire devenait de plus en plus humide. Les trottoirs, les hais dans le milieux de la route était recouvert par deux pied d'eau claire. Étaient abandonné des carcasses de voitures mangé par la pluie et un bus. ''Mercier'' disait une pancarte verte. La nature ne semblait pas avoir établit son camp ici, il y avait que très peu de mauvais herbe et presque qu'aucun arbuste. Angela s'attarda au cercle de mousse verte qui commençait a grimper aux arbres qui se trouvais immanquablement à 15 mètre de différence les un des autres, entouré par un carré de ciment.

L'inondation n'avais pas frapper que de là ou elle venait. 

La soirée était sans bruit excepté un incessant clapotis de reflux d'eau qui s'échappait d'un trou égout. Sous l'eau, le sol n'était pas recouvert d'algues et il se trouvais sous l'inondation des pissenlits recouvert d'une membrane, une petite couche translucide blanche. Il fallait faire attention pour ne pas marcher dans un trous ou pour ne pas glisser -et la chute n'allait pas être sans douleur- car l'asphalte c'était concasser en pic abrupte et on ne savais ou cela allait nous mener.

La nuit progressa et le terrain s'avéra dangereux. À l'unanimité, il fut voté impraticable.

Francisse par contre connaissait le territoire et leur fit faire demis tour, la ou un viaduc passait entre quelques battements officiels à l'architecture romaine et une bibliothèque. La route était bloquer par des voitures aussi loin qu'on pouvais regarder. En revanche, le pond était haut, à l'abri de l'eau et bien placé stratégiquement. Francisse pointa une van de marque Volkswagen et ils y campèrent.

Des que le soleil se pointa, les deux filles furent la ou ils avaient abandonné quelques heures auparavant et tentairent de poursuivre leur route.

Impasse. Les traces. Ils avaient beau chercher, cheveux, vêtement, pas, feux, nourriture, signe des passage, rien. Rien. Plus rien.

Sophie, bon dieux. Sophie!

La vigile fini par convaincre la ludophile que tourné en rond dans se coin n'allait pas l'aider à trouver la piste de Sophie et c'est tête basse qu'elle suivit sa protectrice qui lui promettait que tout allait bien se passer.

De gros cubes de métal et des grillages formaient l'entré d'une petite commune entasser dans un parking. En grosse lettre rouge, entouré par du blanc jaunis on pouvais lire ''Pasquier''. …Ce qui restait du bâtiment étaient ses fondations. Les grande surface avait cette particularité que les murs étaient fait de matériaux si peu résistant qu'ils s'étaient presque tous décomposé depuis le temps.

Des bâtiments fait de tout les matériaux inimaginables se tenaient sur les cotées d'une rue improvisé dont l'arche d'entré était un aire de rangement à carrosse. 

Bien que tout le monde marcha à son aise, des petits plats, des serviettes et des bacs de plastiques étaient disposées par terre, -libre aux passant d'y trébucher- à vue de tous, dans les jambes. Ils étaient emplis de marchandises, qui à priori ne pouvait intéresser que les goules, puisque c'était du matériel d'avant guerre, du matériel qui s'avérait utile seulement pour la ''décoration'', rien d'intéressant aux yeux de la jeune fille. 

…Puis on y vendait des tat de végétaux que sa gardienne lui avait formellement interdit d'acheter, sous prix d'une diaré sévère et d'une claque derrère la nuque.

Il y avait des kiosques bâtit sous les marquises de toiles des roulottes de camping ça et la. Des divans en cercle au tour d'une table sous un gazébo calfeutré de toile de plastique verte. …et plus de goule que jamais Angela en avait vu. C'était à dire huit.

La milice de la blondinette ne passait pas inaperçu dans cet environnement de film de farwest. Francisse se fessait regarder de façon indifférante par certain, d'autre parurent plutôt heureux de la voir, une fit une mine dégouté et deux qui étaient bien confortablement installé dans un divan sous le gazébo, jeton en main, détalèrent discrètement à sa seule vue.

À leur arrivé, l'aimante des fleur resta avec Francisse. Puisque la sentinelle venait ici pour voir si un de ses ''amis'' avait vus Sophie, Angela l'informa qu'elle ferait elle aussi un tour, de son coté.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Jeu 29 Aoû - 22:25

La mercenaire marchait à grand pas vif dans les allers. Quand elle vit les deux gamblers se pousser en la voyant elle se promit de les accoter un peu plus tard… les 150 caps de dettes… elle voulait les récupéré…. Fumiers de joueurs pauvres…. Ils font toujours attendre après les caps. Pour les autres elle ne leur porta pas vraiment attention. Elle se dirigea tout droit dans les décombres du Pasquier. Une fois à l’intérieur des… restant de murs disons-le ainsi… elle alla  taper une sonnette sur le meuble d’accueil.
Pourquoi il n’y avait jamais personne a l’entré… a quoi cela sert d’avoir un bureau d’accueil si a chaque fois….
 
-        Oh Denise!
Elle venait de traverser le ‘’corridor’’ a pas rapide. Une goule habiller en ménagere d’hotel d’antan. En fait elle était pas mal cela. Dans cet ancien batiment elle et une amie avait batit un ‘’ hotel’’ et Denise ne cessait de s’acharner sur du menage…. A longueur de journée.

- OH DENISE!
 
La goule tressaillit et vint a l’acceuil en repétant toujours le meme discours…

- Bonjour bienvenue a l’hotel…. Ah Francisse.
 
De chaleureux son ton était passer a l’ennuit.

- Qu’est-ce que je peux faire pour toi aujourd’hui?
-        M’envoyer tes senneux et tes commères…
-        Non.
-        Quoi?
-        Non, la dernière fois ta presque tuez Gislain.
-        Y’avais juste a pas me mentir et me donner de fausse infos…Si tu veux pas finir en composte tu devrais coopéré un peu… imagine que je dise a Big Daddy que tu…
-        Ok c’est bon je reviens.
-        J’vais jouer en attendant.
Francisse sortit du batiment visiblement énerver. Mais qu’elle conne cette goule… Elle se dirrigea non loin des goules a divan… savez ceux qui passe leur temps le cul écraser sur les saufas de la place en ne cessant pas de dire qu’avant c’était mieux. Les tables de jeux se trouvaient juste à côté. Elle alla s’installer sur un vieux divan usé et regarder les jeux déjà miser. Elle analysait les joueurs et leur façon de jouer. Pourquoi pas une bonne partit de poker? Tant qu’à être la et Angela semblait bien s’occuper toute seule.
 
Un homme vint s’assoire a coter d’elle lui tendant un verre d’alcool.
 
-        Salut beautée.
Francisse se tourna en toisant son interlocuteur, il était grand, cheveux brun au reflet roux, yeux clair teint basaner et juste assez de cicatrice pour faire envi a la femme.

- Salut Joel.

Elle lui prit le verre des mains et le but cul-sec.
-        Qu’est ce qui t’enmenne dans les parages cette fois?
-        Sa te regarde pas.
Il caressait Francisse en lui parlant alors qu’elle semblait concentrer sur le jeux de poker.
 
-        Un nouveau contrat.
-        Nop. Mais si ta des informations sur une brunette bouclé qui porte une robe a poid bleu dénommer Sophie il se pourrait bien.
-        Tu me paie combien pour ses infos?, il lui fit un sourire pervers.
Francisse le regarda du coin de l’œil.

- Je te promet de pas finir comme Gislain.
-        Ah c’est bon, t’es pas d’humeur aujourd’hui ou quoi? Ouais j’ai des info sur ta Sophie.
Elle repéra Blondi qui marchait non loin.
-        Elle est en vie?
-        Oui.
-        Ok alors… HE PRINCESSE RAMENNE TON TI-CUL ICI!
Joel se tourna pour regarder sa princesse.
-Ah je vois, tu t’es trouver une nouvelle maitresse. Je suis toujours libre pourtant.
- Ouais mais t’es trop crad pour moi.
 
Il éclata de rire. Blondi arriva pres d’eux.

Joel : Salut poupée, tu veux t’assoir sur les genoux a tonton.
Francisse fit un regard de tueur a l’homme. Elle se leva, se saisit du bras de Blondi et l’attira a elle.

Frank : C’est ma maitresse va t’en magasiner une autre.


Elle regarda Angela en face avec une expression genre * joue le jeux ou t'es dans la merde*

* je laisse le temps a vero de reagire sinon je continue le rp XD***

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Ven 30 Aoû - 8:33

Angela n'avais pas perdu son temps, elle fit le tour de quelques kiosques. Ou plutôt les kiosque fessait le tour d'elle. Elle regardait tout, à gauche ou à droite.

-Tu touche tu paye, c'était-t-elle fait dire.

Alors elle ne touchait rien. La marchandise ne l'intéressait pas vraiment. 

Elle demanda un par un aux commerçants si ils avaient vue une fille correspondant à la description de Sophie. Leurs réponses semblaient honnête. Personne ne l'avait vu.

En fessant le tour, un petit objet attira son attention. Un vieil objet. Un objet qui n'avais de la valeur que pour ceux qui avais connu l'avant guerre. Angela avait déjà vus de petits objet semblable, mais pas comme celui la.

-Combien pour ça?

-…'Wut?, fit une goule si maigre qu'Angela crue voir un mort bougé.

-How come this one, is different from … the others?

-'Was from wher' I was born, plated by Michigan' folks, articula à peine la goule d'un ton plutot jovial.

-Is it the same as ours?

-Different bird but yes. When thoses were still in, they use to be the same value…

-You sell it?

-8 Caps, mam'

C'était beaucoup trop chère pour un objet comme celui la, mais la petite n'était pas reconnu pour être grateuse.

-8 caps!

L'échange se fit rapidement, Honey rangeait son achat dans son sac.

-You know…

-...Hun?

-That girl you keep askin' about.

-Yes?, fit la petite, une luheure d'espoir dans la voix.

-Those guys, wearin' snakes green like clothes, they were after her too.

Au grand déplaisir de la petite, la goule pointa plus loin pour prouver son point.

-They were here 5 minutes ago!

Angela perdit toutes ses couleurs.

-        Ok alors… HE PRINCESSE RAMENNE TON TI-CUL ICI!

-You …You in the same ''Team'' or what?, questionna la goule avec une moue.

-I… a… No. No, we are not. 

La goule se contempt de la regarder et d'attendre plus d'explication.

-B-But we are not enemies! They just think violence can resolve anything. Witch I don't think will do much to help find a innocent girl, se dépécha Angi.

Elle ne demanda pas son reste et retourna au salon.

Elle crue entendre la mince goule dire quelque chose comme ''God, I miss old time, mcdonald was the best, use to solve' everything''.

Le jour était assez avancé qu'on pouvais remarquer qu'elle était sale, qu'elle avait passer la journée précédente les deux pied dans l'eau et la vase, qu'elle ne c'était pas lavé depuis un moment. Ses vêtement de chasse étaient des moins attrayant et pourtant on lui donnais du:

Salut poupée, tu veux t’assoir sur les genoux a tonton. 

Quel poète. …Vraiment? Elle devait être maudite.

-Je suis désoler, je n'aime pas les garçons..., lui dit elle sur un ton vraiment navré.

Elle se fit tiré par Franky. Puis la regarda avec un petite sourire. Le sourire que font les maman lorsqu'elle doivent expliquer quelque chose à leur enfant.

-… Je préfère les hommes.

Son regard se reposa sur le ''tonton'' et elle lui fit une moue de ''Je suis désoler, petit.''. Puis, son visage tomba sec, elle ne parut plus amusé du tout et toisa les deux coq en jugeant ouvertement sur leur pick-up line. Elle se défit de Francisse pour se mettre derrière le divan.

I wonder if Big Daddy asked you to touch me that often.

Mains sur le dossier, elle ne posa aucune question du genre : Bon, tu ma amener ici pour me ploter ou ta des infos? ou en encore: Wow, on fait partie du bordel ambulant maintenant? ou même juste un gentil : Du nouveau, franky?

Elle se contenta de gardé le silence.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Ven 30 Aoû - 9:25

Joel: He ben ta maitresse a pas d'l'air de t'aimer ben ben...
Francisse: Ta gueule ou j't'envoi ma milice en pleine gueule connard t'y touche pas.

Les deux '' hommes se firent un '' staring contest '' durant un moment. 

Joel: Ok c'est bon.

Il recula un peut sur le divan pour faire face a ses deux interlocuteurs.

Francisse: Sont au les autres grand yeules d'la place?
Joel: Y serve a rien c'est moi qui a tout vu donc me voila.

Elle le toise, machoire serrer, tête légerment de coter et sourcil froncer l'air de dire, accouche ou j't'étouffe. 

Joel: Bon votre '' Sophie'' la... ben elle est pas ici. 

Francisse ramenna un solide coup de pied a l'homme. 

- Nonnnn, tu te fou de ma gueule?!
Sourire narquois de joel.
- Ben non. Elle a été raccompagner. Deux charmante goules. Avant qu'une saloprie ne leur tombe dessus.
- Quel genre de saloprie.
- Le genre rampante.

Francisse eut une mine mi-surprise mi-degouter. 

- De quoi tu parles.
- Je parle que je voulais refourguer cette fillette a Big Daddy pour la marque pis qu'elle c'est volatiliser. 

Francisse éclata d'un rire sincere quand il parla dla revendre a la marque... visiblement il comprenais pas encore tres bien les lois en ce territoire. 

- Ok dans quel direction y sont partient tes bouzeux?
- Napieu.
- Merde. Et les raiders qui avait réussit a se faufiler jusqu'a st-edouard?
- Pas de permis de séjour... plus de tête. 
- Parfait. Bon et bien...

Francisse se leve et regarde Blondi.

- Direction Napieu princesse?
Joel: M'éfit toi... les deux goules la.... y se baladent avec une dinde mutantes.... et elle est vorace cette saloprie.

Francisse le regarde en haussant les sourcils et fait le tour du divan et commence a marcher pour s'éloigner de lui puis elle fit signe a blondi de la suivre. 
Joel passa un commentaire mais francisse ne se retourna pas... il lavait pas gueuler assez fort donc elle fit mine de rien comprendre.

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Dim 1 Sep - 22:09

Joel: He ben ta maitresse a pas d'l'air de t'aimer ben ben...

Oui. Oui, exactement. Je suis une maitresse. Je me met des costumes pour attirer les regards, car le seul moment ou je me sent bien, ou je prend mon pied, c'est quand je peu infliger tout ce que je veux à un victime complaisante. Sa me donne du pouvoir, j'en raffole. Je préfère ça à tout le reste. Je suis pareil que Tiger. Je me délecte des cries pousser par mes victimes, murmuré par mes proies, mes clients adorent ça. Ce que je préfaire c'est leurs mouvement de rute un peu partout sur mon corps, tel des lapins aux regard percent. Je me dit que ma place est là. Qu'on a nul besoin de moi ailleurs … ou pas.

Francisse: Ta gueule ou j't'envoi ma milice en pleine gueule connard t'y touche pas.

...Ou je peu toujours me laisser faire et lui envoyer mon couteau à bois la ou je pense au moment opportun?

Les deux '' hommes se firent un '' staring contest '' durant un moment.

Honey fixais devant elle. Se demandant ce qui se passait entre les deux oreilles des gens qui se sentait obliger de bomber le torse pour prouver… Pour prouver quoi en fait? Pour compenser quoi en fait?

Il recula un peut sur le divan pour faire face a ses deux interlocuteurs.

La petite continua de garder le silence, mine de rien, fixant l'adversité. 

Comment l'homme devant elle savait que Sophie était partie avec deux goules et qu'ils s'étaient fait attaquer par un monstre rampant sans …y être physiquement? C'était vraiment loin. À moins qu'il est en moyen de communication avec eux. Techniquement, si il avait un moyen de communication avec eux, ils pourraient leur parler tout de suite et… 
…et si il voulais refourgé Sophie à Big Daddy en la volant au deux goules. Pour quoi n'avait-il pas saisit Sophie lors qu'ils c'étaient fait attaquer? Sophie c'était volatilisé ou elle était encore avec les goules?

Elle suivit Francisse.

-Il est louche, lui dit-elle une fois seul avec.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Rachel le Mar 3 Sep - 19:43

-Il est louche.
 
Francisse laissa échapper un petit rire, en fait avait-elle rit ou soupiré c'était pas clair.
 
- Bah.

Elle haussa les épaules tout en marchant vers la sortit du '' marcher ''. 

 
La mercenaire semblait bien aux aguets une fois sortit de cet endroit. Comme si elle voulait garder Joel en vue. Subitement elle se tourna vers Blondie.
 
-        He bien bravo Blondi, t’es une fille libre qui appartient pas a Daddy.
Elle soupira agacer. Quand elle vit que Angela allait ouvrir la bouche elle fit un geste de la main pour la faire taire.

- T’aurait dut jouer le jeu et approuver être avec moi… la Joel va essayer de te chopper et t’refourguer a quelconque vendeur de chair fraiche.

Elle regarda derrière elle.

- On va l’avoir au basque pour un moment s’t’enculer.
 
Elle passa la langue sur ses dents, son tic habituel d’agacement. Elle lui fit signe de la suivre.
 

-        Bon direction Napieu hein…. On va passer par l’acadie c’est plus sur par la… advienne que le comique nous est conter un bobard.

_________________
avatar
Rachel

Messages : 210
Date d'inscription : 27/05/2012
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins-n-radz-qc.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Angela Honey Badger le Mar 3 Sep - 21:07

(Angela ouvra pas la bouche pour parler, elle garde son aire de ''ha pitier, tué moi''.)

- T’aurait dut jouer le jeu et approuver être avec moi… la Joel va essayer de te chopper et t’refourguer a quelconque vendeur de chair fraiche.


Qu'il essaye pour voir.


Angela décida qu'il était temps d'ouvrir son couteau à bois et de le garder dans sa main, sous sa manche.


-Je lui rend visite se soir si tu veux, proposa-t-elle.


Quoi? Lui rendre visite? Quoi pour coucher avec, toute seule? Elle ne sous entendait quand même pas qu'elle allait le tué. Ha? Ha, si. De façon décontracté. Comme si elle proposait de prendre un tour de garde.


Après tout, elle n'avait pas eu Francisse dans sa vie et avait très bien survécu.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sophie, Marc et les receivers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum