La Médiation Thérapeutique

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Médiation Thérapeutique

Message  Pierre (Dieu) le Jeu 24 Oct - 22:06

Il faisait nuit noire. Un sale petit vent glacé s'insinuait dans le Broyeur. Dans ce qui fut le Broyeur. Non content de frigorifier quiconque avait le malheur de se trouver trop près d'un interstice dans le mur, le vent jouait de la flute de Pan avec lesdits interstices. C'est dans cette ambiance on ne peut plus sinistre que retentit un fracas de tous les diables. Soit l'édifice s'écroulait, soit on frappait vigoureusement à la porte. Celle qui donnait sur l'infirmerie.
Quand il s'avéra que les murs tenaient encore en place, la porte s'ouvrit sans que le tapageur nocturne aie seulement attendu une réponse.

"Coucou!" cria Jony, de son habituelle voix enjouée. "Y'a Quéqu'un? Anzéla? Ze dois te voir! Si, c'est vrai!
avatar
Pierre (Dieu)
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins.simplygaming.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Dim 27 Oct - 0:43

L'entré n'était jamais fermé. Chaque jour étant plus tumultueux les un que les autres on y entrait et on repassait par ce cadre craquant. Ce dut être le froid, qui plantait ses griffes dans les murs et commençait lentement son ascension des escaliers qui avait obliger les habitant à refermé la porte. 

l'hiver n'était jamais un invité désirable.

Au bout du balcon, une fragile silhouette s'était installé sur deux chaises, une face à une autre, dans un nid de couvertures. Ses petites mains aux gant usée agrippait un cartable et écrivait une lettre à une personne porté disparue depuis plus de 5 ans. 

''J'suis en haut!''

Plus la petite se concentrait, plus il semblait que sont front se rapprocha de la feuille. Jony pouvait faire le bruit qu'il voulais, elle était déterminé à fini sa lettre avant qu'il ne l'atteigne.

Ce qu'elle fit.

En guise de réponse, elle libera un espace en retirant un tantinet ses pieds et en donnant un coup de tête pour inciter Jony à s'assoir. Elle tira les couvertures sur elle avant de les lancer sur les jambes du clone déficient d'Aurélien.

''Alors c'est ça ta potion secrete pour devenir invisible et te faufiler chez les scavengers; du poulet dans la centrifugeuse?''
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Pierre (Dieu) le Dim 27 Oct - 1:17

Jony s'assit donc, avec bien plus de gestes qu'il n'était nécessaire. Sur ses genoux, il posa un vieux sac de toile dont la couleur kaki, bien que délavée, révélait la lointaine origine militaire. Il adressa à Angela l'un de ses célèbres sourires baveux.
Le clone déficient. La ressemblance était frappante, une fois que l'on savait. Mais à quelques détails près, des détails importants. L'élocution chaotique de l'un et l'éloquence de l'autre, les mouvements désordonnés et le parfait contrôle gestuel, la liste était longue. A première vue, l'un était tout ce que l'autre n'était pas. C'était comme une expérience morbide sur la gemmelité qui aurait donné un résultat extrème.

"Du poulet? Ze mets pas du poulet dans le labo, passke sinon tout peut faire boum! Si, c'est vrai! Pis moi ze prends pas le labo pour faire mes trucs. Mais maintenant ze vais avoir le labo aussi passke ze dois faire les médicaments pour les monsieur-madames! Pis ze devais venir dans une semaine pour donner les affaires aux madames, mais Auréyen, y'a dit que ze devais venir tout de suite. Si, c'est vrai!"

Avec un air de concentration intense, la langue sortie, il se mit à fouiller dans son sac.
avatar
Pierre (Dieu)
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins.simplygaming.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Dim 27 Oct - 20:23

''Y'a quelqu'un qu'a foutu un poulet dans 'centrifugeuse. Badger à passé une après midi à la réparé... got rid of all the chick fat.''

En fait, mis à part être un clone déficient, Ange ne leur trouvais aucune ressemblance. Aucune. Sauf le nez. Elle avait évalué que Big D avait un air de famille avec ''Denis'', comme certaines personnes en avait avec d'autres sans pour autant partager de lien de sang avec eux. Elle n'aurais jamais soupçonner plus des deux hommes qu'ils soient de la famille éloigner si Tiger ne lui avait pas dit qu'il étaient frère jumeaux.

En tout cas, il était certain qu'elle n'aurait pas invité Aurélien à s'assoir à coté d'elle.

''Tu vermifuge les putes à Aurélien? J'espère qu'personne est malade…''
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Pierre (Dieu) le Dim 27 Oct - 20:58

Jonathan leva les yeux du sac et regarda son interlocutrice avec un air de profonde perplexité. De toute évidence, il ne comprenait pas un mot de ce qu'elle lui disait. Comme à son habitude, dans le doute, il laissa passer et revint à sa bonne humeur pathologique.

"Oui, toi. Toi t'es malade. Si, c'est vrai! Auréyen y m'a dit, quelque chose contre les microbes, quelque chose passke t'as mal, quelque chose pour que ton fyftème, y se batte plus pour rien contre le truc en métal des méchants."

Avec des contorsions bizarres, il extirpa du sac une petite boite ronde metallique qui proclamait qu'elle avait un jour contenu du cirage à chaussure et une petite bouteille. Il tendit le tout à Angela d'un air triomphal.

"Pis voilà! Tadaaa!"
avatar
Pierre (Dieu)
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins.simplygaming.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Lun 28 Oct - 19:21

-Merci bien! Combien je te dois?

La boite de médicaments aurais pu être rouillé, rien ne semblait assez sale pour dépayser la petite. Elle trouva son poids étrange et n'entendit pas les médicaments cliquer.

-Heu…

Elle l'ouvrit et regarda à l'intérieur. De l'onguent? Elle se replaça, tira encore plus ses jambes contre elle et resserra son emprise sur son cartable, quelque part entre ses genoux, la couverture, et son coeur. Elle huma le contenu, en mit sur son doit et en gouta une portion presque invisible.

Satisfaite, elle haussa les épaules et releva sa manche. Une croute avait décidé d'élire domicile sur son avant bras.

-Est-ce que c'est toi qui la ...fait?

Elle trempa son doit, cette fois pour de vrais et montra une mince quantité à Jonathan pour avoir son approbation avant d'appliquer quoi que se soit sur elle.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Pierre (Dieu) le Lun 28 Oct - 20:15

Le visage de Jony se fendit d'un sourire, d'une oreille à l'autre.

"Un petit peu le matin et le soir. Pour la crème. C'est ça qui va faire que les microbes y vont mourir et ça va pas devenir tout beurk avec du jaune. Pis en même temps, ça arrête de faire mal et de piquer. Mais tu le mets pas longtemps, juste ... (il compta sur ses doigts, tâche qui semblait lui demander un effort intense) huit! Huit jours. Une semaine et pis un jour. Après, tu me redonnes le pot passke c'est quelque chose les gens y ont souvent besoin pis z'ai pas beaucoup de boites comme ça. Sauf les boites de gomina à Auréyen. Mais comme ze fais aussi des autres crèmes, faut beaucoup de boites, tu comprends? Passke c'est moi qui les fait comme t'as dit. Si c'est vrai!"

Comme il remuait en parlant, la couverture avait glissé de sur ses jambes. Il agitait maintenant les mains de chaque côté de sa tête, comme chaque fois qu'il était content, manquant d'accrocher la visière de son éternelle casquette enfoncée jusqu'aux sourcils. 

"La bouteille, c'est autre chose. Tu prends une goutte dans un verre d'eau. De l'eau, hein, parce que ze sais pas ce que ça fait avec autre chose comme l'alcool et pis tout ça. Pis t'es pas obligée de le prendre le soir passke celui-là c'est le nouveau qui fait pas faire dodo. Celui qui faisait faire dodo, les gens y le prenaient jamais comme y faut passke y voulaient pas faire dodo trop fort passke y ont peur que on viendrait leur voler leur stock. Alors z'ai travaillé! Fort-fort-fort! Pis là z'ai le nouveau médicament y fait pas faire dodo! Juste une goutte. Dans un verre d'eau. Tous les jours-tous les jours-tous les jours! La bouteille elle est petite mais ça prend pas beaucoup pis quand elle sera finie, les fleurs elles seront revenues pis on va en faire d'autre! D'accord?"

Il s'était maintenant levé, non sans déposer la sacoche dont le contenu cliqueta et avait entamé une petite danse de joie.

"Pis en plus, tu payes pas mais y faut pas le dire passke c'est sur... sur... le... budget-des-frais-généraux, il a dit, Auréyen. Si c'est vrai! Hein oui?"

Cette dernière interrogation s'adressait apparamment à l'escalier. Jonathan parlait-il aux objets? Ça n'aurait pas été si étonnant mais ce n'était pas la cas. Dudit escalier émergea son frère, une couverture sur l'épaule, une bouteille thermos dans une main et des gobelets dans l'autre.

"Oui, et la phrase suivante, c'était que ça restait entre nous, l'gros. Je t'ai apporté une couverture. J'ai dit aux filles de te passer un oreiller. Il y a des stalles libres, tu vas pouvoir t'installer. Je t'ai aussi amené du thé.

-A la menthe? Demanda Jonathan avec excitation.

-Oui, à la menthe."

Aurélien posa le thé et les gobelets au milieu du triangle que formaient son frère, Angela et lui. Il s'approcha ensuite de Jonathan  et lui drapa la couverture sur les épaules. Il remplit ensuite un gobelet, le tendit à son frère, s'en servit un puis, comme s'il venait de remarquer sa présence, il s'adressa à Angela.

"Tu en veux?"
avatar
Pierre (Dieu)
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins.simplygaming.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Lun 28 Oct - 21:34

Spoiler:
''...Mais comme ze fais aussi des autres crèmes, faut beaucoup de boites, tu comprends? Passke c'est moi qui les fait comme t'as dit. Si c'est vrai!"

Tête baissé Angi souriait, amusé. Elle donna un rapide coup de pied sous la couverture pour la relancé sur le divan.

-Ok.

La petite bouteille, elle la laissa la. Elle ne la toucha pas, ne la renifla pas. D'ailleurs, lorsque Jony lui donna l'explication de ce que c'était, on eu dit qu'il lui venait de lui annoncé qu'un sédatif quelconque pouvais se trouver dedans et qu'elle n'avait aucune raison de se fier à personne, en fait, parce que jusqu'ici tout ceux qui lui avait donné quoi que se soit; bouteille, sédatif ou un mélange des deux c'était avéré être sans la moindre parcelle de confiance.

Quel étrange déjà vus. 

Elle n'allait pas finir comme sa soeur.

Bref, la petite bouteille elle la laissa la. Elle était dans la couverture, avec son cartable.

Elle soupira, vint pour appliquer l'onguent et s'arrêta à la dernière seconde, septique. Elle ''tilta'' sa tête et montra son doit.

-Essssssssss… qu'il y a des effets secondaires?

Le regard de Jonathan se perdit dans l'adversité avant de subir la grande illumination:

-Vui, tu vas perdre toutes tes dents! Mais c'est pas grave, passke elles vont repousser encore plus longues! Mais non! C'est une byague! Ça va rien faire que tuer les microbes pis pus piquer!

Aurélien, meilleur publique face à ce genre d'humour, ricana derrière son gobelet. Angela sourit en le regardant l'aire de dire: toi la!

-...Ok.

"Tu en veux?"

-Oui, lui répondi-t-elle avec gentillesse.

Elle entreprit de se badijoner l'avant bras. Une fois terminé elle rabaissa sa manche, s'essuya les doits sur sa manche et prit la tasse de thé qu'elle déposa de l'autre coté, sur une table.

Elle sorti son petit calepin de son sac non loin de la. À la toute fin se trouvait la recette que Catherine lui avait enseigné. Elle ouvrit le petit livre et montra les pages à Jonathan en nommant les fleurs qu'elle avait dessiné. Elle se disait qu'en baume ou en pilule, ce devait être le même genre d'ingrédients.

-Est-ce que c'est ses plantes la que tu utilise? Parce que j'ai celle ci, celle la, et celle la. Je te les donne si tu veux.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Divine Providence le Lun 28 Oct - 22:45

*L'action débute dans La Marque/The Brand*
Tiger sortait de la section "dortoir/réception des clients" avec un oreiller dans les mains pour voir 5 filles assises dans les fauteuils.  Leurs traits en disaient long sur leur état de fatigue.  

- Les filles, allez donc dormir. Le temps que vous réchauffiez les couvertures assez pour bien reposer, il va être pas mal tard.  L’hiver est à nos portes, je vous veux en forme pour que vous attrapiez pas n'importe quoi !

Mais les 5 filles la regardaient d'un air hébété.  Tiger pu même voir le petit nouveau, Vinz, qui était lové contre une des filles, peut-être profitait-il de la chaleur.  À part ce dernier, qui semblait somnoler, tout le monde regardait Tiger sans bouger.  Elle se campa donc devant la troupe, prête à tout.


- Bon quoi ?  C'est quoi le problème.


- Ben, t'sais...  Vu que c'est pas toi.  Ben on attend. Dit Marina.


- Vous attendez...  Ben bravo, mais vous attendez quoi au juste ?  Et pis, c'est pas moi qui quoi ?!?  Y a-tu quelqu'un qui pourrait être moins clair ? Parce que là vous me laissez pas assez de place à l'imagination.


- Ben c'est pus toi qui dort avec le boss.  en tout cas c'est ce qu'on raconte. 


- Ouais à cause d'un pari niaiseux...


- Ta gueule pouffiasse, c'était pas niaiseux, Tiger a voulu prendre notre défense et s'occuper de nous ! s'écria Ivy.


- Heille Salope tu me parle pas de même !


- WOAW !  Vos gueules les filles !  Si vous vous parlez de même entre vous attendez-vous pas à ce les gens vous respecte !  Franchement !  



Tiger avait levé le ton.  Derrière elle, dans le dortoir, monta le son des filles qui étaient allé se coucher.  Des bruits humains dans lesquels se mélangeaient des soupirs, des sanglots et un chut très net. 


- Donc, vous me dites que vous veillez parce que je dors pas avec Big D. ce soir ?

- Ben oui.  Il dort JAMAIS tout seul le patron...  Alors comme c'est pas toi ben on attend de savoir qui il va choisir.


- Ok.  Ceci explique cela, I guesss... Mais pourquoi les autres sont couchées ?


- Ben elles savaient bien qu'elles ont aucunes chances de profiter du poêle à bois. 

Le tout avait été dit avec un roulement des yeux significatif.  Tiger était soufflée sur ce coup.  Tout le monde savait que les filles ne se... comment dire... valaient pas.  Mais de là à le dire aussi crument, alors que les moins... favorisées... était à porté de voix.  Quel manque de tact !  Ça dse dit pas des affaires de même !  En tout cas, si la Marina retrouvait un soir une sourie morte ou un truc pas net dans ses affaire, Tiger n'allait pas le reprocher à qui que ce soit.  NAN !

- Ho mais j'ai une idée!  Et si vous alliez TOUTE l'attendre dans son lit ?  La belle surprise que ça lui ferait...


- Ben non, on peut pas faire ça...  Dit Ivy.  Ce serait comme qui dirait une invasion de son intimité...


Ce fut au tour de Tiger de rouler des yeux.  Inutile de lutter, elles voulaient qu'IL choisisse.  Elle se tu et parti vers le Broyeur.


*Fin du passage dans La Marque/The Brand.*

Tiger monta rapidement les marches et eu un sourire attendri en voyant Jony faire une petite danse de joie, tel un chiot à qui on donne un nosnos ou lance sa baballe...  La raison se trouvait dans les mains de Blondinette qui lui montrait des fleurs en lui disant qu'elle en avait pour lui.  De toutes évidences, l'idée enchantait Jony.   Son sourire perdit cependant toute chaleur en voyant Big Daddy. 



-  Je t'apporte un oreiller Jony.  J'en ai choisi un gros bien moelleux juste pour toi !  Et j'espère que tu auras bientôt les médicaments pour les filles.  Elles comptent sur toi tu sais.  C'est vrai !


Elle tourna la tête vers le Pimp.

- Quand à toi, les filles attendent que SA MAJESTÉ daigne leur rendre visite afin de choisir celle qui aura l'HONNEUR de partager sa SAINTE COUCHE.  Un petit conseil cependant, assure une rotation...

Elle tourna la tête vers Angela.

- Ouais, les filles sans ça risquent de passer la nuit à l'attendre.  J'te dis pas la gueule qu'elles auront quand les clients vont se pointer !
avatar
Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Pierre (Dieu) le Lun 28 Oct - 22:56

L'enthousiasme de Jony venait encore de monter d'un cran. On pouvait se demander s'il n'était pas à la limite de l'explosion. Ignorant complètement la tension qui régnait entre Tiger et son frère, il sautilla vers elle, prit l'oreiller et la gratifia d'un gros bisou baveux.

"Merci Tiger! Il est beau, l'oreiller! Ze vais faire des gros dodos et pis demain, ze vais donner les médicaments pour les madames! Z'en ai des nouveaux! Si, c'est vrai!"

Si Jonathan était de plus en plus expensif, son frère, lui, ne bougeait pas. Il gardait les deux mains sur sa tasse, devant son visage, les yeux seuls étant visibles. Il était difficile de savoir ce qu'il pensait de ce que venait de lui dire Tiger. De toutes façons, il fixait Angela.

"Ah, ouais, ouais... Je sais pas trop, là... Faut voir..." Dit-il sur un ton qui pouvait sembler évasif, mais en détachant consciencieusement chaque syllabe.

Son regard n'avait pas dévié d'un iota.
avatar
Pierre (Dieu)
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins.simplygaming.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Mar 29 Oct - 17:35

Pas le temps d'avoir sa réponse, Jonathan était déjà focussé sur un oreiller moilleux qui avait probablement vécu pire qu'un bisous baveux de la part d'un ''déficient''...

-Hum...

Elle se recala dans sa chaise, un peu moins enthousiaste, baissa les bras, fleurs toujours en main.

- Quand à toi, les filles attendent que SA MAJESTÉ daigne leur rendre visite afin de choisir celle qui aura l'HONNEUR de partager sa SAINTE COUCHE.  Un petit conseil cependant, assure une rotation...

Elle tourna la tête vers Angela qui pencha la sienne sur le coté et leva les yeux, rappelant un labrador. 

Oui?

- Ouais, les filles sans ça risquent de passer la nuit à l'attendre.  J'te dis pas la gueule qu'elles auront quand les clients vont se pointer !

Mais en quoi sa la concernait? Attend. Tiger n'avait pas l'habitude de se mettre à lui dire des choses comme ça, du moins pas dans son était 'normal'. 

Et pourquoi Aurélien la fixait avec un air qu'elle n'aurait su décrire autrement que la version ''tueur en série'' du regard vide de sens qu'avait parfois Jonathan? C'était troublant. Mieux vallait regarder ailleurs. Tiger? Heu…. Daddy, heu, tiger encore?

La tension qu'il y avait entre Aurélien et Yolande la rejoignit. Elle était dans SA chaise mais ne se senti pas à SA place. Pas dutout.

Est-ce qu'elle avait manqué quoi que se soit?

Elle ouvrit lentement la bouche et son doit pointa lentement, avec précaution, doucement daddy. Elle regardait un point fixe entre les deux, au fond de la grange, visage fripé par l'incompréhension.

-Pourquoi tu couche pas avec…? …. Tu… couche avec lui habituellement, non?, qu'elle articula en pleine incertitude. 

Sa question sonnait plus comme un; Qu'est-ce qui c'est passer entre vous deux exactement, Tiger? Tu ma l'aire de vouloir en parlé. Sa semble est sur le bors de m'explosé dans la face, mais va y, je t'écoute d'autant plus attentivement!!
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Divine Providence le Mar 29 Oct - 18:31

-Pourquoi tu couche pas avec…? …. Tu… couche avec lui habituellement, non?  qu'articula Angela en pleine incertitude. 

Tiger pris deux secondes pour ajuster son cerveau.  Passer des filles à Jony puis finalement Angela, pas facile à faire !   N'empêche qu'elle n'en revenait pas que la petite ne réalise pas que Big Daddy venait de l'inviter.  Tiger Décida de lui faire la traduction.

- Chérie, Big D et moi on a comme une mésentente... et il s'imagine que me priver de son lit vas me faire changer d'avis.   Mais ÇA c'est pas le sujet d'intérêt.  Il vient de t'inviter TOI à passer la nuit au chaud.
avatar
Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Allan B le Mar 29 Oct - 18:55

Au meme moment, un claquement de porte, des bottes qui cogne le sol et un grand frere qui monte les escaliers en observant les gens en haut.

En haut des marches, l'archiviste ne fait que soupirer et il regarde Angy, puis son regard va sur Big D.


Dernière édition par Allan B le Mar 29 Oct - 19:24, édité 1 fois

Allan B

Messages : 29
Date d'inscription : 09/09/2013
Localisation : St-alexandre-des-meuh-meuh

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Mar 29 Oct - 19:00

- Chérie, Big D et moi on a comme une mésentente... 

Oui oui, sa elle pouvais comprendre, elle avait compris. Mais pour qu….

-et il s'imagine que me priver de son lit vas me faire changer d'avis.  

…Hien? D'avis sur q…

 -Mais ÇA c'est pas le sujet d'intérêt. 

Ah non?

-Il vient de t'inviter TOI à passer la nuit au chaud.

Angela crue qu'elle fessait allusion au bureau. Elle ouvrit grand les yeux.

How did she know?

C'était sur que ce n'était pas Angela qui lui en avait parlé. Aurélien lui en avait parler?! Elle essayait d'oblitéré cet événement depuis qu'il était arrivé, de le chasser de son esprit.

Elle avait changé de couleur. Ses oreilles était écarlate, son visage continuait son ascension vers des teintes plus rosé, ses jointures, elles, étaient blanches. Pauvre fleurs.

Elle lui répondit sur la défensive:

-Yes I know! But why don't YOU sleep with him?

En effet, elle n'avait pas vraiment répondu à sa question. 

Tout ceci allait mal finir...
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Divine Providence le Mar 29 Oct - 19:19

Tiger entendit entrer Allan.   Elle ne savait pas encore que c'était lui, mais il était difficile à manquer avec sa démarche brutale et sonore, à croire qu'il voulait défoncer le plancher ou empêcher les putes de dormir en dessous.   

Il était intéressant de voir la couleur de la petite blonde tourner du rouge pivoine au gris cendré, pour revenir au rouge pivoine... 

-Yes I know! But why don't YOU sleep with him?

Avant de répondre Tiger jetta un regard qui n'avait rien de discret pour connaître la personne qui venait d'entrer.  Pour l'immédiat pas de menace.  Enfin pas pour elle, mais de toute évidence son regard vers Big Daddy n'avait rien d'approbateur.  Voilà qui risquait d'être intéressant et de lui permettre d'en apprendre plus sur ce drôle de groupe...


- Parcequ'il ne veut PAS de moi, ce soir en tout cas.  

Aurélien avait certainement remarqué Allan dans sa vision périphérique, mais son regard restait river sur Angela par dessus sa tasse.


-  Le lit est confortable, la chambre est chauffée et la compagnie pourrait être pire.   T'as peur de quoi ? que je sois jalouse ?  Ou alors...

Tiger porta la main à sa bouche dans un geste théâtral.

- T'as jamais... pas encore... tu connais pas ça ?!?
avatar
Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Mar 29 Oct - 19:52

- Parcequ'il ne veut PAS de moi, ce soir en tout cas.  

Angela se secoua violemment mais de façon minime, l'aire de dire; ok, bien oui, sure, je tente de comprendre pourquoi, justement, mais tu me donne vraiment rien. Elle aurait pu lever les bras au ciel, ce qu'elle ne fit pas. Elle se contenta d'être le rôle qu'on lui avait attribué, devant la scène, sans qu'on lui est demandé son opinion, yeux rond.

-Le lit est confortable, la chambre est chauffée et la compagnie pourrait être pire. T'as peur de quoi ? que je sois jalouse? Ou alors...

Flabergaster. 

- T'as jamais... pas encore... tu connais pas ça?!?

Là, elle fermait les yeux, exaspéré, sourire au lèvres.

Comment, diable comment en était elle… ENCORE arrivé la?!

-Yeah, sure, right…, articula-t-elle a Tiger avec la même lenteur à laquelle elle s'adressait à Jony.

Comment, mais comment?

Elle oubliait qu'ici, lorsqu'un homme te demandait de coucher avec il fallait dire oui.

Ou en serai-t-elle si elle avait dit oui à tout ses prétendant?

Heureusement elle n'avait pas cette déformation professionnel.

Elle fit de légé ''non'' de la tête, en regardant le vide, la vague impression qu'elle vivait dans une garderie.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Pierre (Dieu) le Mar 29 Oct - 20:18

En voyant arriver Allan, Jony lui fit un petit signe de la main. Enfin, ce qui aurait été un petit signe de la main chez quelqu'un d'autre mais qui prenait chez lui des proportions plus encombrantes. Il était bien content de voir arriver une nouvelle tête. Il ne voyait pas du tout ce qui se passait avec les autres, ne s'y intéressait pas et commençait à s'ennuyer ferme. De plus, il avait fini son thé et pour s'en resservir, il aurait fallu passer entre des individus qui, bien que familiers et appréciés, avaient l'air en pleine impasse mexicaine. Sans armes. C'était bizarre.

Aurélien, de son côté, voyait la situation déraper lentement mais sûrement. Dommage, ça avait été interessant de voir interagir Tiger et Angela. Et avec Allan qui venait d'arriver, cela modifiait un peu l'échiquier. Bien sûr, il vit immédiatement l'avantage qu'il aurait à tirer si celui-ci piquait une crise... Actuellement, dans cette pièce, seule Tiger le connaissait assez pour le comprendre, pour savoir ce qu'il faisait. La Politique, les Grandes Menaces, le Business, où était le thrill? C'était juste... De la job... Les relations, humaines, ça, c'était intéressant. Le quotidien des autres, c'était son kick à lui...

"La situation n'est pas aussi affreuse qu'elle en a l'air." Dit-il tranquillement à l'adresse d'Angela.

Puis il adressa un petit signe de tête, à peine ironique, à Allan et vint calmement se placer à côté de Tiger en fredonnant le refrain de "Time is on my side". Il se tenait très près, juste assez pour qu'elle seule entende ce qu'il allait lui chuchotter.

"Help me on this one and I officially give you a license to kill. Sinon, je risque de devoir passer l'hiver à me taper Ivy. Tu sais comme elle peut se monter la tête... Tu sais ce que vaut ma parole, c'est celle de l'homme qui a failli mourir pour te défendre contre le monstre à la tronçonneuse."

Se remettant à fredonner la même chanson, il ramassa tranquillement le thermos pour le tendre à son frère, ravi du geste.
avatar
Pierre (Dieu)
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins.simplygaming.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Mar 29 Oct - 20:30

"La situation n'est pas aussi affreuse qu'elle en a l'air."


La phrase résonna, encore et encore.

-I beg your pardon?

Cette fois, elle avait totalement perdu son sourire.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Divine Providence le Mar 29 Oct - 20:46

Une pute, la gens ne voyaient en elle qu'une pute.  Tiger comprenais Big Daddy mieux que quiconque, probablement parce que tout les deux partageaient la même passion, les gens.  Mais pas nécessairement pour les mêmes buts.  Aussi Tiger avait tout vu, le regard de Allan, Les couleurs et le non-verbal d'angela, le sourire et la chanson de Big Daddy et l'air, heu... vacant de Jony.

"Help me on this one and I officially give you a license to kill. Sinon, je risque de devoir passer l'hiver à me taper Ivy. Tu sais comme elle peut se monter la tête..."

La moutarde monta au nez de Tiger...  Le Salaud osait lui proposer ÇA !  C'est donc qu'il n'avait absolument RIEN COMPRIS à la situation.  Elle était en état de légitime défense et lui tout ce qu'il avait vu c'était une menace à son autorité.  Et là il croyait quoi, lui faire une fleur en lui offrant le droit de quoi ? vivre ? Mais elle N'avait pas besoin de sa permission !


"Tu sais ce que vaut ma parole, c'est celle de l'homme qui a failli mourir pour te défendre contre le monstre à la tronçonneuse."

Le seul argument de cette phrase qui vint toucher Tiger était Ivy.  Le reste, elle était convaincue qu'il en aurait fait autant pour n'importe qui sous son toit.  Histoire de garder son autorité.  Elle se déhancha donc jusqu'à la chaise où était assis Jony et se pencha pour renifler son verre.

- Du thé à la menthe...  Hummmm, je peux en avoir un peu.  On dirait que je vais devoir rester ici un peu et avoir une discussion de femme à femme avec Angela...
avatar
Divine Providence

Messages : 412
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42
Localisation : Planète terre (parfois)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Pierre (Dieu) le Mar 29 Oct - 21:06

Jony tendit le thermos à Tiger avec un sourire désarmant.

Aurélien, lui, s'adressait de nouveau à Angela, toujours sur un ton calme, égal, comme pour gommer l'ambiance devenue électrique.

"What I had to say... Has been said, if not by me. Sans lien ni conséquence, tu te souviens? Ni obligation. Ni rien. Ce n'est pas une question de vie ou de mort. C'est ça, que je voulais dire, il y a une minute."

Il revint vers son frère.

"Allez, l'gros, je vais te montrer ta stalle."
avatar
Pierre (Dieu)
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins.simplygaming.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Mar 29 Oct - 21:33

"What I had to say... Has been said, if not by me. Sans lien ni conséquence, tu te souviens? Ni obligation. Ni rien. Ce n'est pas une question de vie ou de mort. C'est ça, que je voulais dire, il y a une minute."

Angela était dégouté.

Il était drôle lui. La petite ouvrit les couvertures et agrippa son sac, pour partir en même temps qu'eux. Elle igora Tiger et passa devant daddy, fit de rapides enjambé et ouvrit la porte du bordel.

Tiger n'avait pas menti, tout le monde attendait d'être choisit. 

-Ivy, fit Angi donnant un sec coup de tête dans la direction de la rouquine, dans la couche de daddy.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Pierre (Dieu) le Mar 29 Oct - 22:00

Aurélien avait laissé son frère près de la porte de l'infirmerie. Il avait très bien entendu ce qui s'était passé dans La Marque, Angela avait parlé assez fort. Il vit Ivy sortir et lui lancer un coup d'oeil interrogateur.

"Mais ouais, vas-y, j'm'en crisse. Avant, installe Jony dans une stalle." Lui dit-il. La pute n'eut pas droit à plus d'Informations, le pimp fonçait déjà droit dans La Marque.

"Dehors! Allez, tout le monde dehors! Allez prendre l'air! Envoye! De l'air!", gueula-t'il au reste effaré de ses employés. "Pas toi!" Ajouta t'il à l'intention d'Angela. "Et quoi que tu en penses, c'est la première fois que je te donne un ordre!"

Le bordel se vida comme par magie et Aurélien s'adossa à la porte close. Il semblait furieux, vraiment furieux. Mais, curieusement, il n'avait absolument pas l'air prèt à faire quoi que ce soit de violent. Déjà, de façon fort inhabituelle, il n'était pas armé. Il avait même les mains dans les poches.

"Quand je m'engueule avec Tiger, ça n'a rien à voir avec toi. Je ne dis pas que ça ne te regarde pas, attention. Je pèse mes mots, parce qu'on dirait bien qu'il est temps de mettre les points sur les i, les barres sur les t et les queues aux q. Je ne suis pas télépathe, OK? Si on ne me dit rien, je ne peux PAS deviner. C'est quoi, le problème? Are you actually able to give a straight answer?"

Il sortit une main de sa poche et se donna une claque sur le front.

"Dammit! Pourquoi est-ce que tout tourne toujours au psychodrame dans cette crisse de baraque?"
avatar
Pierre (Dieu)
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins.simplygaming.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Angela Honey Badger le Mer 30 Oct - 0:44


"Quand je m'engueule avec Tiger, ça n'a rien à voir avec toi. Je ne dis pas que ça ne te regarde pas, attention. Je pèse mes mots, parce qu'on dirait bien qu'il est temps de mettre les points sur les i, les barres sur les t et les queues aux q. Je ne suis pas télépathe, OK? Si on ne me dit rien, je ne peux PAS deviner. C'est quoi, le problème? Are you actually able to give a straight answer?"

Angela ne savait pas ou commencer pour démêler tout ceci. Elle ne savait pas que Tiger et Aurélien c'était engeuler, et ne savait pas vraiment comment donné une réponse à une question qui elle n'était pas très straight foward.

-J'...

"Dammit! Pourquoi est-ce que tout tourne toujours au psychodrame dans cette crisse de baraque?"

Rien de cela ne semblait la concerné. À sa grande surprise, elle ne quitta pas la scène. 

-Your…?

Elle cherchait ses mots, la nervosité lui fessait faire ce genre de chose. Elle place ses mains devant elle et gesticula.

-T… T'est fâché après moi ou après elle?

Aurélien soupira profondément. La colère semblait l'avoir quitté aussi vite qu'elle s'était emparée de lui. 

"Ni l'une ni l'autre, si tu veux tout savoir." 

Il avait comme un sourire désolé, l'air de ne pas trop savoir quoi faire de lui-même. 

"C'est... C'est les circonstances, qui me fâchent. Tout se mélange, tout part dans tous les sens et au final, personne ne comprend plus rien, personne n'y gagne rien. Tiger m'en veut pour une histoire moitié personnelle, moitié politique. Et toi, tu m'en veux pour quoi, exactement?"

-Iiiiiiiiiiiiiiiiiiii won't hold you any grudge. That said, why do I have the slight impression I was caught in a crossfire?

Le ton d'Angi était bas, doux, elle était probablement la personne la moins criarde avec lequel il est eu une joute verbale.

Il se décala légèrement, libérant la porte, puis se laissa glisser le long du mur et s'assit par terre. 

"Non, ce n'est pas tout à fait ça. Mais je t'accorde que c'est de ça que ça devait avoir l'air. Tiger est arrivée pour donner l'oreiller à Jony, elle devait aussi me chercher à cause de la question de gestion des filles. C'est après que les choses se sont un peu emmêlées, même si elles n'avaient rien à voir entre elles."

Si ils pouvait se dire trois mots, sans qu'une autre catastrophe surgisse peut-être allaient ils enfin pouvoir tiré les choses au clerc.

-What's going on with the girls?

- Quelle fille?

-Ton histoire de gestions des filles...

- Oh, ça? Rien de plus que ce que Tiger en a dit. Elle voulait juste savoir qui il fallait envoyer chez moi. En hiver, elle habite ici, et beaucoup de filles reviennent passer la saison froide au bercail. Donc, forcément, Tiger fait encore plus de gestion que d'habitude.

Angela s'assit dans une chaise.

"Donc, elle est arrivée, en colère après moi, parce qu'en ce moment, elle est en colère après moi quoi que je fasse et parce que rien ne l'énerve plus que quand on entrave la bonne marche de la Marque. Ce qu'à son avis, je faisais en ne lui ayant pas dit qui elle devait envoyer chez moi. Quand elle m'a sermoné sur le sujet, moi, j'avais une autre option en tête, comme je pense que tu l'as compris."

Elle se pencha sur la chaise. N'étant pas aussi habitué que les putes à se faire choisir du regard, elle n'avait pas compris le petit jeux d'Aurélien et Yolande.

-I don't know what's goin' on in tha' pimp head of yours, What's the problem with Tiger anyway?

- Le problème avec Tiger? Il n'y a pas de problème avec Tiger. Enfin, il nous reste à régler notre différent politique à tête reposée. Parce quand on en a parlé, ça s'est envenimé et je lui ai dit qu'elle pouvait oublier l'idée de passer la nuit chez moi de tout l'hiver. Mais, c'est tout. C'est quand même elle qui gère La Marque, je ne laisserai personne remettre son autorité en compte et elle reste... Faute d'un meilleur terme... Mon amie... Disons que tout à l'heure, elle est arrivée au mauvais moment avec la mauvaise question."

-En effet, elle était bien trop bizard pour ne pas être fâché. C'est pas son genre de me parler autant. Surtout pour me parler ''femme à femme''.

- Tu serais surprise. Elle aime bien parler aux... civils, comme on dit, par opposition au personnel, les putes, la milice. Ce n'est pas juste une pute, Tiger. C'est quelqu'un d'intéressant. Pas que les putes soient pas des filles intéressantes, ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Mais Tiger, en particulier, elle a plus de choses à dire que ce que les gens pensent.

-Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. …J'ai souvent essayer de parler avec elle, jamais elle ne ma autant parlé. ...Et je sais qu'elle peut être intéressante, je l'est vus tenir une conversation plus complex que Dr.brown…

- En fait, elle a plus de facilité à parler avec les gars, quand une civile est dans le coin, je crois qu'elle se sent un peu jugée. 

-Surment…

-Et puis bon, elle a dû se dire que je devais bien avoir des raisons de te regarder avec ces yeux de merlan frit...

-I didn't even know you wanted me! … …N' in'any case you didn't notice; I ain't no one to be bought.

-Je ne m'en suis pourtant pas caché. Enfin, je n'en ai pas eu l'impression. And... Who talked about buying? When it comes to whores, I have everything I need, thank you...

Elle inspira et expira, lèvres pincé et se redressa.

-C'est ma faute, 'took it for kindness. My bad, won't happen again. 

Il se pinça l'arête du nez, entre les yeux, comme pour chasser un mal de tête.

"Mais non, ça, tu ne l'avais pas mal compris. L'un n'empêche pas l'autre, si?"

-How would I know?

Elle se dirigeait vers la sortie.

- …You and Ivy have a good night.

Il se releva, se gardant bien de faire seulement mine de bloquer la sortie.

-En ce qui me concerne, l'un n'empêche pas l'autre. Et puisque tu as planifié ma nuit pour moi, je vais être un bon garçon et rentrer chez moi." Dit-il avec un petit sourire de connivence ironique, mais un rien blessé.


Elle ne vit pas sa mine et reparti sur son balcon, tranquillement.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Allan B le Mer 30 Oct - 4:30

Allan ouvre la porte qui mene à la Marque comme une personne civilisé et il entre pour voir se qui se passe.

- L'PImp, notre conversation de l'autre fois était pas assez clair ? prononca Allan en le regardant dans les yeux.

Allan B

Messages : 29
Date d'inscription : 09/09/2013
Localisation : St-alexandre-des-meuh-meuh

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Pierre (Dieu) le Mer 30 Oct - 12:24

Aurélien n'était pas d'humeur. Quelqu'un allait passer un mauvais quart d'heure et il semblait qu'Allan vienne de se porter volontaire en lui posant ce genre de questions, là, devant les putes assemblées dans l'infirmerie, en train de se demander si elles pouvaient ou non rentrer chez elles.
Mais bon, Allan ne faisait que ce qu'il pensait devoir faire. Inutile d'envenimer la situation. 

"Quoi? Je ne lui ai rien fait, à ta soeur. On a parlé, point final, dans la mesure où ça te regarde..." dit-il au jeune homme avant de passer devant lui et de faire signe aux filles de retourner chez elles. Tant pis si Allan se retrouvait pris dans le flot. Ça lui ferait les pieds, tiens. Franchement, il pouvait parler, tiens, demander sa soeur en mariage. Yeurk!

Du pas de quelqu'un qui piétinerait volontairement des chatons avec des chaussures à clou, il se rendit chez lui. "Beh oui, toi. Un pimp, ça se tape des putes, point final. Rentre chez toi et dis merci! Fait chier!", grommelait-il sur le chemin. Peu de monde savait comment Aurélien Guilvinec pouvait prendre le rejet. Ceux qui en avaient la moindre idée se seraient poussé de son chemin si ils l'avaient croisé à ce moment là.

Ivy, elle, n'en savait rien. Disciplinée, elle attendait son patron chez lui. Quand il était arrivé, elle se demandait encore vaguement si elle était réellement à sa place.
Elle fit l'erreur de vouloir clarifier la situation.

"Euh, comment ça se fait que..." Commença t'elle.
"Ta gueule!" L'interrompit-il avec une rare brusquerie, tout en retirant sa cravate d'un air rageur.
avatar
Pierre (Dieu)
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur http://ruins.simplygaming.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Médiation Thérapeutique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum