- Metanoia -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

- Metanoia -

Message  Angela Honey Badger le Jeu 28 Nov - 23:51

C'était le genre de journée ou il faisait si froid et si sec qu'il était impossible de sentir quelconque odeur à l'extérieur. Après deux minutes au grand air, si on n’avait pas une bonne raison d'y être, on en trouvait une pour rentré au chaud. Angie avait trouvé un moyen de se désennuyé en marmonnant et en sifflant en boucle une chanson, elle revenait sa tourné matinale. Marc était dans le gazebo en perpétuelle recherche d'eau pour la panoplie de bains, de lavage et de soupe que Tiger avait commandée aux filles de la marque.

-Hey Marc!, le salua t-elle en se dirigeant vers lui.
-Bonjour Angie, comment ça va?
-Sa va, sa va. ...Qu'es-tu fait dehors?
-Je puise de l'eau, comme tu vois, dit marc qui commençait à avoir mal au dos et froid aux mains.

Elle pinça les lèvres et fit une fausse moue courroucée.
-Ha oui, j'aurais jamais deviné!
Marc se frotta les mains en s'étirant.
-Tu viens de où, là? Çà doit être dur de chasser à cette température.
-Nhee… C'est que j'ai pris un peu plus de temps pour finir ma ronde, avec la neige et l'eau et puis toute cette sloche qui à geler cette nuit, les pièges étaient des vrais cubes de glace!
-Une chance que j'ai de bonnes bottes, en été c'est chaud, mais en hiver, ca fait la job!
- Ho, rappelle-moi de te les prendre lorsque la CDC fera de toi leur nouveau sujet!
- NON! dit-il un peu à la blague.

D'un côté, il était pour le don de ses choses dans le cas où il mourait, mais c'est une peur réelle pour lui.
-Ho t'inquiète, je vais en prendre soins.
Elle déposa ses prises sur la table et commença à remonter ses manches.
-Tu vas faire çà ici? dit marc.
-Oui, la cuisine n'était pas chauffé, je me vois mal mettre du sang partout et laver à l'eau ensuite… C'est un vrai calvaire!
-Il faudrait ajouter une bashe ou quelque chose pour couper plus le vent...

Elle le regarda comme si il avait eu la meilleure idée au monde. Puis elle laissa ses prise la, leva les mains l'air de lui dire ''une minute, une minute, je sais exactement…'' en reculant et s'en fut. Marc se remit à la tâche pour ramasser ses pots d'eau et les rentrer dans la maison qu and il vit Angela revenir. Elle revint quelques instants avec trois bashes.

-Ta-daaaa!, chanta-t-elle.

Elle les déposa sur la table et déjà elle enfilait un bout de corde dans les trous sur les coté.

-Eh! As-tu besoin d'aide pour çà?
-Oui, si hem…
Elle regarda à la fois le haut du gazebo et Marc
-Tes grand tu pourrais…?
Elle coupa la corde, lui tendit le bout qu'elle avait enfilé et enfilait le suivant. Il remit ses gants de travail.
-Si j'étais toi, je tresserais les anneaux et le haut du gazebo directement
-Ho.

En effet. …Elle était confuse. Même les bras tendu, c'était embêtant de tressé le haut du gazebo parce qu'elle était trop petite.

-Heu...
-tu peux faire les côtés, et je fais le haut?
-…ouuuuuAi! Ouai, on fait ça!
-Ok, bon on va sortir la bashe, as-tu assez de corde?
-Na-an.
-En fait, il en faut deux morceaux.
-Sont la!, fit elle en pointant la table.

Marc sortit de son sac un pelotte de corde pour lui même et sortit du gazebo en trainant la bashe pour couvrir le côté qui faisait face au champ. Au bout de quelques minutes ils c'étaient tout les deux fabriquer une petite cabane.

-Team work, fit elle en levant la main.
-High five! fit il en tapant la main de la blonde.
-Ca va être mieux pour travailler. Bon je vais transférer l'eau à l'intérieur, je reviens
-Ok, fit elle mais il partait déjà.

Elle se remit à ses prises. Après deux allers-retours, Marc revenu s'asseoir pour se reposer. Il aurait des choses à dire, mais il ne savait pas ce qui intéresserait Angie ou ce qui l'exaspérerait.

-Hey, le re-saluta t-elle les mains pleines de sang.
-Veux-tu que je t’aide? J'ai aimé çà la dernière fois.
Ouais, Marc tomba dans le travail manuel pour éviter le dilemme.

-Ho non, tu risques de gâcher le beau tricot que les filles t-ont fait, tsé ¸çà se lave pas ce genre de truc… Enfin oui, mais après ya juste moi pi Jonny qui va pouvoir le porter.
-Bon bon, je me change, d'abord!

Marc sortit son sac et en sortit sa chemise blanche, qui avait été rapiécée, mais toujours scrap.

-Pfff, hahaha! J'ai jamais vus quelqu'un aussi eager de m'aider. …OMG mais qu'est-ce que tu fou, on gèle tu ne vas pas te changer drette la!
-Ben, on a des bashes, là, c'est pas pire qu'en dedans, tourne-toi...

Elle se tourna en ricanant et en roulant les yeux.

-J'ai été élevée avec 5 gars, je pense que je vais pouvoir survivre le sight!
-Si tu veux, y en a qui sont prudes ou qui se font des idées.
-Oui, j'oubliais. L'un va pas sans l'autre, forcement, fit-elle avec sarcasme. Surtout ici.

Il n'avait pas besoin de plus pour commencer à se changer. Il enleva ses gants aussi pour ne pas les salir inutilement.

-C'est quoi ta prise? Je n'ai touché qu'à un poulet.
-Çà, c'est une perdrix, ça c'est un haplodonte, pi ça ...s't'un chat.
-un haplodonte?
-Un ...Beaver des montagnes?
-Connait pas, tsé, moi les animaux... malgré que, si je veux faire des œufs, il va falloir que j'apprenne à les élever.
-Tu veux des œufs?, dit-elle toute intéressée. Des œufs de quoi?
-je sais pas, de quoi avoir des protéines en restant sédentaire?
-Heu, ya sa aussi.

Elle pointa la viande

-Yop, mais je te laisse ce travail, malgré que je te regarde faire. C'est ce qu'on ma dit, à la plantation, après les fruits et les légumes, tu vas pour la basse-cour.

-Si je peux mettre la main sur un ou deux…. Ho! On devrait aller faire un tour dans les autres colonies, voir si ils ont des poules ou des cochons… ou une vache à vendre!
-Il faut du cash pour ca, une vache, çà doit être vachement cher, et il faut avoir la place et le talent pour s'en occupé.

Angie rie.

-Mais non, à peu près n'importe qui peut faire ça! Si çà te casse le tronc, sache que je planifie de le faire. Et… on a une grange! Puis, tu auras des œufs!
-Une grange qui est la porte d'entrée de ta mezzanine.
-Une quoi?
-En tout cas, je veux juste prendre le temps de faire les choses dans l'ordre.
-Hahaha, mais y'a pas d'ordre Marc. Ya pas d'ordre.
avatar
Angela Honey Badger

Messages : 249
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: - Metanoia -

Message  Nicolas Grenier le Sam 30 Nov - 0:13

-Oh, y pas d'ordre... Moi je vois deux sens ici, dit marc.
 -...Deux sens?
 -une obligation ou une structure, laquelle voulais-tu parler? Mais je voulais surtout dire que je veux apprendre les bases avant d'en avoir la responsabilité
-Je te montrerais, si tu veux!
 -Tu sais faire de l'élevage?
-C'est ce que j'ai fait toute ma vie! …Je sais que j'ai l'aire de savoir ce que je fais quand je trappe, mais c'est loin d'être ce que j'aime le plus faire!
-Bon, tu es vraiment une personne pleine de ressources. Vous semblez vraiment être une gang bien organisée, pourquoi vous êtes partis?
Elle éclata de rire. -Jésus! Nous, organisés? Elle fut secouée par des petits rires silencieux,
-On est parti pour la même raison qu'toi, tout a explosé! …ho… hem, tu parle avant?
 -ouais, vous avez parlé vaguement d'un village ou vous étiez, mais à part çà, vous en savez pas mal, on dirait.
 -Hum, sa me dérange pas d'en parler, tu sais. C'est juste que sa intéresse personne. Mais bon, notre village c'est fait ensevelir sous la boue, dit-elle en faisant une moue. On serait bien allé dans les villages voisins, mais il semble qu'il y est eu une monté d'eau partout, on a été forcé de quitter…
-Moche… Mais c'était comment, avant la boue?
 -Hum… C'était bien, la plupart des habitant du village récoltait de l'eau pour les villages voisins, lui pointa-t-elle. Je sais pas pour quoi, mais l'eau dans les alentours, lorsque les gens la buvaient …il se passait des trucs étrange. On avait une grosse machine qui servait à 'purifier' l'eau. Chui sure que c'est la CDC qui foutait du poison et faisait des tests avec l'eau! Bref, on était environs une quarantaine, la plupart du monde étaient des adultes et travaillent dans la place pour faire de la bonne eau. Ma grand-mère cordonnait le village, et souvent, c'était trois de mes frères qui allait livrer l'eau dans les villages voisin!
-Wow, un village de puisatiers. J'ose pas demandé ce qui est arrivé de la Purificatrice d'eau
 -Erg… Elle doit encore être sous la boue… qui doit commencer à geler en se moment… …Mais on était pas puisatier plus qu'autre chose, je me disait juste que tu allait aimer ce détail. …On était plus ''livreur d'eau'' mettons. Elle fit un signe avec sa main pleine de sang.
-C'est vrai que le travail de puisatier se trouve plus dans la localisation, le creusage et la préparation de l'eau. Si la machine fait tout le travail, vous avez du temps pour le reste
-Ho oui, et on en avait tellement du temps! Ta pas idée! .../ /... Pi toi, toi aussi tes loin de chez toi… hem, pi tes seul…
 -Et bien ma famille est restée dans mon vault. Il était à Boucherville.
 -Ton vault c'est ouvert et tu est le seul qui est parti?
-J'ai travaillé dans une plantation à Carignan pendant deux ans et puis, je me suis dit que j'allais trouver une place pour faire mon propre travail. C'est en voyage que l'inondation m'a poussé vers Beauharnois. Ouais, ils sont restés là. Faut croire qu'ils aimaient çà. Là c'à fait 4 ans que je ne les ai pas vus.
-Mais c'est dont weird, pour quoi tes pas resté avec eux? Ils te manquent pas?
-Euh, je veux être fermier, j'aime la terre, je ne peux pas faire çà dans une boîte de métal. Et le sol était merdique proche du vault, alors j'ai bougé. Çà ne semblait pas si moche quand je l'ai fait.
-Et ta famille?
 -Mon père aime lire des livres, il en a toute une bibliothèque, moi j'y ai jamais compris. Ma mère était mécanicienne. Alors, elle garde le vault en fonction. Mais avec le flood, je sais pas ce qui s'est passé avec eux.
-Tu as pas tenté de les retrouver ou les contacter avec la radio du proprio?
-Je pense pas qui en ont une. Et ce serait trop dangereux de se mettre à retraverser la Montégie dans l'espoir de les rencontrer par hasard. Au pire, y vont avoir rencontré la milice et vu le dessin que tu as fait de moi!
-ha! Pffff, comment tu sais ça toi!?
 -C'est ce que Jaune ou Big Daddy m'a dit. Çà m'a vraiment surpris.
-Bien la, je m'inquiétait!
-T'avais de quoi, çà pas été facile. Vous, comment vous vous êtes rendus là, ensemble?
 -Ha non?
-J'ai failli finir slave, bouffé par des ferals ou juste mort de froid. Je me suis fait looter par des raiders, je suis chanceux d'être là.
Elle s'arrêta de travailler. -Fuck! S't'idée de pas resté groupé avec nous! La prochaine fois… Shit Marc! Shit.../ /... Shit. Elle se remit à travailler, un peu -En tout cas, la tes bien au chaud. Comment tu tes retrouver ici?
 -Tu sais, je sais pas ce qui s'est passé. Je me suis fait pogner par une barre de métal ou quelque chose pendant l'explosion. Quand je me suis réveillé, je n'ai vu personne. Mon champ était scrap, alors j'ai ramassé ce que j'ai pu et je suis parti. J'ai cherché l'église (je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas retrouvé) puis j'ai dérivé en cherchant une autre bonne place. Finalement, Jaune s'est carrément couchée sur moi pour dormir elle-même.
-J'suis bien contente qu'elle tes trouvé!
 -C'est là qu'elle m'a dit qu'on me cherchait. Mois, j'étais genre, c'est qui Big Daddy?
-Hahaha, bon, au moins tes au chaud ici. Tiens, tu peux plumer la volaille, bon, c'est vrai que le proprio et les filles sont pas reposant, mais bon…
-Ouais, je vais te plumer ça. En mettant les mains à la pâte, cela lui rappela leur petit conflit.
 -Le pire là dedans, c'est que j'ai pas perdu les graines de tu m'avais données pendant le voyage!
-Waip, on a une petite serre maintenant!
-Ce qui me fait penser, il va falloir que j'aille la voir, tantôt.
-Ta besoin d'quelque chose pour la serre?
-Je pense pas on a pas mal finit pour l'hiver. On a pu tougher un peu pour les citrouilles, mais y fait trop froid là. Nous avons des restants de graines séchées pour laitue, radis, piment, citrouille, blé d'inde et oignons
 -Bha, c'est plus que ce qu'on avait au départ, non? Je pensait aller dans les villages aux alentours, je verrais si il on quelque chose qu’on n’a pas, Ho! Tire pas si fort, tu vas déchirer la peaux!
 -Oui, oui, je fais attention. En fait, des graines pour des carottes, des patates ce serait la prochaine étape. As-tu de quoi tradé?
 -Oui oui, sinon, ta quelque chose a proposer?
 -hum, il faudrait que je fouille dans mon sac! Une cruche d'eau (que tu n’aurais pas bue en chemin)!
 -J'vais pas m'trimbaler une cruche d'eau, c'est lourd ça! Ta vus ma taille?! À quoi sa sert les caps tu crois?
-Ouais, mais çà j'en ai pas. Je trade habituellement juste pour pouvoir manger chaud
 -Ouaip bien soit heureux que j'en est et que je soit généreuse avec les cadeaux. Elle approcha dangereusement sont doit ensanglanté du visage de Marc. Marc ne voyait pas comment son doigt pouvait être dangereux. Il se laissa approcher d'un air dubitatif.
-Tu sais ce qui est arrivé l'autre jour? Natasha, une des filles de la Marque est venue me voir pour leur plan de nègres.
 -Arhg… Ne me dit pas qu'elles t'on mêler à cette histoire toi aussi…
-Bof, je crois que c'est mort dans l'œuf. J'aurais même pas participer, mais le fait est que elle m'a proposer de faire un nouveau chandail, je lui dis que je vais payé, et elle part en pleurant! -Hem… laquelle est partie en pleurant? Natasha?
 -Oui. C'est la première fois que je la vois, pourquoi elle me donnerait un cadeau? Tu devrais pouvoir savoir répondre à çà!
-Oui. Hem… Vous vous êtes dit quoi… Précisément?
 -Ouin, attend… Elle voulait que je parle à Big Daddy de mariage, et puis elle fleuretait avec moi pour m'amadouer et puis elle me proposait de raccommoder ma chemise. Je lui ai dit que je ne le ferais pas et que je pourrais payer pour la chemise.
 -Ha… je vois.../ /...Elle a mal pris le fait que tu veuille ''payé'' pour la chemise. Avant qu'il ne renchérisse elle mit les mains devant elle en signe de paix. J'imagine que tu ne savais pas que c'était gratuit parce que Tiger les a obliger a faire ça pour les occupé, mais elle… Elle la perçu comme si elle n'était qu'une pute. Tsé, sa leur arrive, aux filles, de faire des trucs pour le fun, gratos, sans inuendo pour coucher avec toi.
 -mais çà c'était avant que Tiger s'en mêle
-Ha oui? Bien c'est pire, peut-être qu'elle te trouvait de son gout et la elle c'est senti rejeté…
-C'est quoi qui s'est passé de ton côté? T'ont-elles parlé de Kara?
 -…De Kara? Non, y'on juste essayer de me vendre Aurleproprio.
 -De te vendre?
-Waip; 'Big daddy'…Yé don grand yé don beau, yé don si gentil, yé don si, yé don ça.
 -Je comprenais vendre à le proprio... J'imagine qu'y ont dû tomber sur un mur encore
 -Elles s'en sont pas rendu compte: Une ma dit que j'étais aveugle, une autre est partie en pleurant, une en fuyant pi Tiger c'est souler en m'expliquant le 'big daddy' mode d'emplois…

Nicolas Grenier

Messages : 124
Date d'inscription : 17/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum